Allez-vous confier la sécurité de votre domicile au nuage, Google Assistant et Alexa?

  • Post last modified:08/09/2019
  • Post comments:7 commentaires
Chez Yale, on teste le code unique pour le postier et le livreur.
Chez Yale, on teste le code unique pour le postier et le livreur.

L’internet des objets est devenu une réalité selon certains conférenciers de l’IFA 2019 de Berlin. Dans ce contexte, aux côtés des bidules connectés ordinaires, les fabricants de serrures et autres dispositifs de sécurité ne sont pas en reste. Un exemple parmi d’autres avec Yale…

Le célèbre fabricant de clefs et serrures communique activement depuis quelques semaines sur différentes solutions connectées et taillées pour des utilisations intelligentes. On notera l’interfaçage des webcams et serrures directement avec le nuage et particulièrement avec Alexa d’Amazon et Google Assistant, qui potentiellement sait désormais tout de vous…

Des livraisons faciles à domicile

Chez Yale, on expérimente toutefois en différents endroits d’Europe les solutions de sécurité de demain capables de réellement nous simplifier la vie. En Grande-Bretagne, par exemple, le constructeur de serrures teste avec le grand distributeur Waitrose & Partners une solution donnant aux livreurs de ce supermarché un code d’accès temporaire.

De quoi permettre à ces coursiers d’accéder à votre domicile en déverrouillant la porte d’entrée avec une solution pouvant se rajouter notamment à d’autres de type Bluetooth ou NFC, par exemple. Et la sécurité? Selon l’exposé d’un spécialiste britannique de l’IFA, les livreurs portent une caméra abdominale pour que toute la livraison soit filmée. Le fichier est ensuite mis à disposition du client. (Regardez la vidéo ci-dessous)

Avec la poste en Norvège

Cet essai n’est pas isolé. En Norvège, par exemple, Yale expérimente une solution similaire, mais cette fois pour livrer des colis, avec la poste nationale. Dans les deux cas, les premiers retours semblent très favorables, selon Yale, soucieux de se positionner sur ce terrain d’avenir, mais qui ne va pas sans poser quelques questions…

Qu’en est-il vraiment de la sécurité intrinsèque de tout système connecté d’une manière ou d’une autre au réseau des réseaux? Est-il acceptable d’interfacer les services des géants de l’internet à la sécurité de nos demeures en accordant une nouvelle fois l’accès à des données sensibles qui se rajoutent à celles des différentes caméras, micros et autres mouchards potentiels américains?

Xavier Studer, de retour de Berlin

 

Cet article a 7 commentaires

  1. Keepcool

    Le risque de perdre une vraie clé me semble beaucoup plus important que celui de se faire hacker. Reste effectivement cette concentration de données chez Google qui se je comprends bien a ou aur un jour même les clefs de votre maison… Question de confiance?

    1. Kevin V.

      Piratage… ou simple panne des serveurs qui empêche (ou complique) le déverrouillage : https://www.lesaffaires.com/strategie-d-entreprise/10-choses-a-savoir/10-choses-a-savoir-cette-fin-de-semaine-08-06-2019/610815

      Cela étant dit, connaissant l’absence fréquente de sérieux des fabricants quant à la sécurité de leurs objets connectés, je me ferais réellement du souci si d’aventure je devais utiliser une serrure connectée (sans même parler de l’atteinte potentielle à la vie privée, de sa résilience ou de la pérennité du système dans le temps)…

  2. Pedro

    Clé avec un certificat offline bien plus sécurisé.
    Nos serrures actuelles ne sont pas forcément sécurisées… De simple marteaux avec un ressort…

  3. sedunois

    Jamais je ne ferais confiance à ces mouchards d’objets connectés.
    C’est tabou à mon domicile et ça va très bien comme-ça. 😃

  4. Cedric68

    En cas de panne de courant, comment cela se passe-t-il ? Accès libre ? Accès impossible ? Ou solution alternative possible pour ouvrir ?

    1. Joe

      La hache rouge des pompiers 😉

  5. eric

    Oui! Oui! Oui! Vivement idiocracy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.