Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: l’iRobot Braava jet m6 pour le nettoyage des sols durs sur le gril

Le iRobot Braava Jet m6 est équipé d'une caméra et d'un jet.

Le iRobot Braava Jet m6 est équipé d’une caméra et d’un jet.

Il y a quelques semaines, nous avons commencé à tester le nouveau iRobot Braava jet m6 conçu pour nettoyer les sols durs, dont les parquets, mais pas les tapis. Equipé d’une caméra et d’un système de guidage connecté, il se distingue par son gicleur d’eau et de produit de nettoyage. Test d’une machine cédée 637 francs sur digitec.ch.

Pour commencer à l’utiliser, il faut télécharger l’application iRobot HOME depuis le Play Store ou l’App Store d’Apple, créer son compte, brancher et placer la station de charge. Ensuite il faut connecter son robot au Wi-Fi. Pour ce faire, il s’agit de suivre les informations données sur son écran et le tour est joué. Une mise à jour est immédiatement proposée en fin de configuration. Toute l’opération dure environ dix minutes.

L'application d'iRobot.

L’application d’iRobot.

Premiers nettoyages

Cet engin est doté de deux modes de nettoyage, l’un à sec et l’autre humide. Pour procéder à un «Balayage à sec», il suffit de fixer une des lingettes prévues à cet effet (fournies). Deux sont proposées, l’une réutilisable et l’autre à usage unique. Pour le mode humide «Nettoyer les sols», il est nécessaire de remplir son réservoir avec de l’eau chaude et la bonne proportion de liquide prévu à cet effet et de mettre la bonne lingette. Il faut ensuite lancer le mode.

Ce robot est doté d’une caméra qu’il utilise pour se repérer dans l’espace. Après quelques lavages, il génère automatiquement le plan de son domicile, si toutefois il ne comporte pas de seuil de portes, mais nous reviendrons sur ce point. Ensuite, l’application demande de délimiter les pièces de sa maison. Il sera alors possible de lui indiquer précisément celles qu’il faut nettoyer.

Une mise à jour a été proposée récemment. Depuis celle-ci, il est possible d’indiquer des zones à ne pas nettoyer, par exemple pour éviter les écuelles de son animal de compagnie. Pour ce faire, il faut passer par le menu «cartes» de l’application et introduire une «zone de protection», que l’on peut dessiner à l’aide d’un rectangle à ajuster manuellement et à glisser au bon endroit.

Le iRobot Braava Jet m6 rentre à sa base.

Le iRobot Braava Jet m6 rentre à sa base.

Un nettoyage convaincant

Après quelques semaines, j’ai acquis assez d’expérience pour utiliser au mieux ce nouvel iRobot. Dans mon usage, il me semble que le plus judicieux est de passer partout l’aspirateur conventionnel. En effet, l’aspirateur connecté qui passe la poussière par-dessus les plaintes, dans les angles ou s’occupant des toiles d’araignées n’existant pas encore, cette tâche ménagère semble donc incontournable.

L’iRobot Braava jet m6 est ensuite parfait pour nettoyer à fond sa cuisine ou toutes les pièces revêtues de parquais ou de sol en plastique. On peut ou utiliser le robot avec son produit de nettoyage ou imbiber la serviette réutilisable avec le produit de son choix, notamment pour l’entretien des parquets, ce qui semble très efficace, selon mes constatations actuelles.

A l’IFA 2019 de Berlin, un employé m’a indiqué qu’il était aussi possible de nettoyer à l’eau, sans produit de nettoyage. Il est vrai que c’est souvent suffisant. Dans tous les cas, il ne faut oublier de régulièrement remplir le réservoir situé sur l’appareil et de nettoyer la serpillière réutilisable à grande eau. Selon iRobot, il est même possible de la passer à la machine à laver.

Le iRobot Braava Jet m6 passe difficilement les seuils.

Le iRobot Braava Jet m6 passe difficilement les seuils.

Le pour et le contre…

A ce point du test, il est tout de même important de se poser quelques questions avant l’acquisition de ce très convaincant nettoyeur. Si vos pièces sont délimitées par des seuils, ce robot risque très fortement de ne pouvoir les passer. Certes on peut très bien l’utiliser en le plaçant manuellement; il reconnaitra vos pièces, qui seront cartographiées séparément. Il faudra aussi le remettre en place manuellement, alors que normalement il rentre automatiquement se charger. A l’IFA, iRobot m’a évoqué une éventuelle mise à jour pour régler ce problème… Mais cela me semble peu probable…

Au final, ce robot à tout pour plaire à qui la maison le permet, il nettoie très bien et assez rapidement et plutôt silencieusement, même si le jet d’eau s’entend un peu. La finition du robot est très sobre et se fondra dans la majorité des foyers. Le bémol de ce produit d’une vingtaine de centimètres de côté, qui passe sous de nombreux meubles, reste son incapacité à franchir les seuils même très légèrement inclinés. Quoi qu’il en soit, je dois avouer que j’ai tout de même craqué pour ce produit…

Xavier Studer

8 commentaires pour “Test: l’iRobot Braava jet m6 pour le nettoyage des sols durs sur le gril

  1. Danou
    30/09/2019 à 07:41

    Question bête mais la seule qui me semble pertinente: entre l’entretien du robot (manuellement), vider et remplir le bac d’eau (manuellement), préparer le juste mélange de liquide nettoyant (manuellement), le débloquer et le remettre sur sa base (manuellement), remplacer nettoyer et fixer la bonne lingette (manuellement), nettoyer les bords inaccessibles (manuellement) et les taches tenaces (manuellement), n’est-il pas plus rapide de vite passer la panosse (comme on dit par chez vous) soi-même?

  2. Pierre Henry
    30/09/2019 à 08:16

    J’ai mal aux yeux en lisant “les parquais” à la 2ème ligne, bon, on est lundi matin…

  3. Frjo
    30/09/2019 à 09:55

    Qu’en est-il de la situation actuelle au niveau de la cartographie, respectivement des données pouvant être prises par la caméra?
    Si je me souviens bien, iRobot revendait ces données à des tiers, et je n’ai pas envie que des photos de mon intérieur circulent “sur internet”.

    • Oreille
      01/10/2019 à 08:13

      Je n’ai pas lu les conditions générales d’utilisation lié à cet appareil. Mais une des premières et simple chose que l’on peut faire c’est de ne pas mettre cet appareil sur le même réseau wifi que celui qui vous sert habituellement et de le mettre sur un wifi invité. Ainsi ‘isolé’ l’appareil pourra certes envoyer des informations mais ne verra simplement pas votre matériel (TV, IoT, NAS, etc.).

      Ca ne résout pas l’envoi d’images ou de cartographie, mais il y a des moyens de limiter ce que l’appareil envoie sur internet, pour ça il faut être un peu plus geek et mieux équipé en terme d’infrastructure informatique 🙂

  4. Philippe
    30/09/2019 à 12:06

    J’ai eu un robot aspirateur Karcher durant quelques temps à la maison. Equipé de sa brosse rotative, il a détruit les franches de certains de mes tapis orientaux !!! Je l’ai viré manu militaris de mon appart… Ces robots ne semble pas être au point pour le moment et ils sont vendus beaucoup trop chers pour ce qu’ils sont.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :