Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Google vous offre Versailles en réalité virtuelle! Enfin presque…

Google s'engage toujours activement pour la culture.

Google s’engage toujours activement pour la culture.

Le château de Versailles et Google Arts & Culture ont inauguré lundi «Versailles VR: le Château est à vous». Cette exploration interactive de ce château symbole d’une certaine utilisation de l’argent par la France à une époque bien précise est proposée aux internautes du monde entier équipés des technologies nécessaires…

En effet, cette visite virtuelle a été mise en ligne sur la plateforme de jeux Steam. Il y est indiqué que cette expérience nécessite l’un des casques de réalité virtuelle suivants: HTC Vive, Oculus Rift, ou Valve Index. Des casques qui nécessitent d’ailleurs parfois de puissants PC récents et impliquent souvent une certaine consommation d’électricité.

Long partenariat

Dans son communiqué de presse, Google indique que ce projet de grande ampleur est la continuité du partenariat signé en 2009 entre Google Arts & Culture et le château de Versailles. Il résulte de la rencontre de deux volontés: l’utilisation des nouvelles technologies, et la volonté de partager l’incroyable richesse d’un patrimoine au plus grand nombre.

«La visite inédite en réalité virtuelle des Grands Appartements royaux, de la chapelle et de l’opéra, constitue une première technologique dans le monde culturel, ainsi qu’une invitation au partage des secrets de Versailles avec tous les publics», selon explique Catherine Pégard, présidente du château de Versailles.

Une forme de «teasing»

«Elle est un magnifique “teasing” pour ceux qui demain entreront pour la première fois dans le château de Versailles ou y reviendront. Rien ne remplacera jamais l’émotion de mettre réellement ses pas dans ces lieux uniques, mais le désir d’y être se sera nourri de cette immersion virtuelle. Versailles a toujours été le lieu de l’innovation», poursuit l’ancienne journaliste.

D’ailleurs, de plus amples informations sont proposées dans cet article du blog de Catherine Pégard. Dans tous les cas, cette expérience est intéressante et montre peut-être la voie d’une utilisation très culturelle de cette nouvelle technologie qui cherche probablement encore sa voie… Une initiative à suivre de près.

Xavier Studer

8 commentaires pour “Google vous offre Versailles en réalité virtuelle! Enfin presque…

  1. Teddy Bear
    02/10/2019 à 08:01

    Tellement philanthropique Google! J’adore!

  2. Danou
    02/10/2019 à 08:13

    Dommage que l’Oculus Quest n’est pas pris en charge, casque ne nécessitant ni PC ni smartphone…

    • 02/10/2019 à 11:14

      Ainsi que le PSVR :/

    • Philippe
      02/10/2019 à 19:33

      La carte graphique minimale conseillée pour pouvoir bénéficier de cette visite virtuelle est une Nvidia GTX 1060 et on vous recommande l’utilisation d’une Nvidia GTX 1070 Ti. Je doute que votre casque autonome permette d’obtenir de telles performances graphiques… peut-être que ce sera le cas dans une dizaine d’années 🙂

      Et puis étant donné que Steam est un client compatible Linux, Windows et Mac OS, je vois mal comment il pourrait être installé sur votre casque autonome.

      Les casques Valve Index, HTC Vive et Oculus Rift sont eux pris en charge… c’est déjà plutôt pas mal comme choix, il vous eu fallu en acheter un qui soit compatible.

      • Danou
        02/10/2019 à 20:06

        Je vous remercie pour votre tentative d’explication. Toutefois, je possède un HTC Vive depuis des années et avant même qu’il soit annoncé à la vente en Suisse, ainsi qu’un Oculus Quest depuis le premier jour. Le premier nécessite un ordinateur à CHF 2’000.-, un gros câble en permanence, l’installation de bornes au plafond, un calibrage précis, etc. (l’Oculus Rift aussi), alors que le deuxième fonctionne de façon totalement autonome 5 minutes après la sortie du carton. Et franchement, pour avoir les deux, la qualité graphique est très bonne aussi sur le Quest. Vu que le produit de Google en question vise clairement le grand public (érudit…), je trouve dommage que le produit n’ait pas été optimisé pour le casque réellement grand public qu’est le Quest. Tout est donc une question de public cible, et ici c’est malheureusement raté…

  3. Pedro
    02/10/2019 à 21:40

    Très bonne initiative de virtualiser ce lieu. Je pense que d’autres devraient suivre cette exemple .

    C’est la réelle utilisation de la VR, visiter des lieux en 3D voir des films où l’on peut regarder partout.
    Architecture, immobilier, culture mais pas vraiment le jeu marché initialement visé.

  4. 09/10/2019 à 10:17

    Excellente idée, les expériences en VR sont de plus en plus époustouflantes. La visite de ces lieux mythiques permet une bonne visualisation de l’architecture et ces lieux chargés en histoire.
    Merci de votre article.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :