Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Smartphones, ordinateurs, TV: protégés par des antivirus sans la savoir…

Huawei et Samsung, notamment utilisent des antivirus par défaut.

Huawei et Samsung, notamment utilisent des antivirus par défaut.

Tout périphérique connecté à internet devrait être protégé contre les menaces qui s’y trouvent, que ce soit des malwares, virus ou autres intrusions. En effet, tous les smartphones, la plupart des ordinateurs et quelques TV disposent de micros en plus d’être des portes ouvertes béantes sur le monde numérique… Heureusement, une certaine prise de conscience a lieu…

Plusieurs constructeurs de smartphones comme Xiaomi, Huawei ou Samsung intègrent d’usine des antivirus à leurs appareils. Chez Samsung, c’est McAfee qui veille constamment à sécuriser les fleurons du Coréen, tandis que chez Huawei, l’antivirus Avast protège les smartphones du Chinois.

Des antivirus cachés dans les smartphones

Si sur ces modèles des antivirus sont intégrés par défaut, d’autres constructeurs ont mis ou mettent des logiciels préinstallés à disposition. A une époque, par exemple, Sony collaborait avec AVG. L’utilisateur a aussi le choix d’installer la solution qu’il souhaite utiliser depuis le Play Store, que Google scanne d’ailleurs en permanence contre les menaces…

Puisqu’on parle d’Android, il existe aussi des logiciels de sécurité sur Android TV. Peut-être à ne pas négliger puisque nos TV sont désormais connectées en permanence à internet et que micro ou webcams optionnelles les rendent potentiellement intéressants… Samsung a d’ailleurs intégré un antivirus à ses TV connectées: un signe qui ne trompe pas.

L’exemple de Microsoft

En effet, dans le monde informatique, la plupart des ordinateurs sont désormais protégés automatiquement par les différents systèmes préinstallés par Microsoft (pare-feu, malwares, antivirus, etc.). Du côté d’Apple, il faut encore installer manuellement un antivirus et choisir d’activer le pare-feu. Les utilisateurs oublient souvent ces questions de sécurité…

Dans tous les cas, il ne faut se rappeler que tout appareil muni d’une antenne et d’un système radio (NFC, Bluetooth, Wi-Fi) est potentiellement exposé. Il peut ou servir à installer des logiciels malveillants ou servir à récolter des informations. Systématiquement, se méfier des applications exotiques, mails ou messages inhabituel sou des destinataires inconnus.

Spam, scam, etc: la guerre continue

La guerre contre les menaces venues d’internet est loin d’être terminée. De grandes questions relatives aux objets connectés de tout genres (imprimantes, frigos, montres, etc.) restent ouvertes: pare-feu ou non, politique de mises à jour, ainsi de suite….

Même le monde conventionnel de la téléphonie peut être dangereux. Gare aux SMS ou MMS pointant sur des sites frauduleux ou services surtaxés. Là aussi plusieurs constructeurs proposent des services antispam, comme illustré ci-dessus. Samsung, par exemple, permet d’activer Hiya, contre les appels et messages indésirables.

Xavier Studer

5 commentaires pour “Smartphones, ordinateurs, TV: protégés par des antivirus sans la savoir…

  1. Vnic32
    14/10/2019 à 07:42

    Quel impact sur les performances ?

  2. Anjoco
    14/10/2019 à 08:21

    Comme Microsoft ne dévoile pas ses codes source de Windows 10, certains anti-virus coûteux sont de véritables freins à main tirés qui anéantissent les performances de son PC.
    Mieux vaut activer en lieu et place Microsoft Defender gratuit et très performant.

    • 14/10/2019 à 12:00

      Tout à fait ! Sous Windows 10, je n’installe plus aucun autre antivirus, car celui intégré fait un travail plutôt remarquable : https://www.libellules.ch/dotclear/index.php?post%2F2019%2F09%2F15%2FEt-le-meilleur-antivirus-est

      Un petit coup de Malwarebytes de temps en temps, et voilà 🙂

      • Oreille
        14/10/2019 à 13:40

        Je suis de votre avis mais si on regarde le test, en particulier les biens notés, je trouve étrange que les plus grosses suites ne ralentissement pas la machine au lancement d’applications et au surf.

        En principe et experience faite, rien ne devrait pouvoir être plus optimisé que Defender, vu que parfaitement intégré à l’OS.

        J’émets donc des doutes quand a la qualité du test même si je suis d’accord avec le résultat sur Defender.

  3. Pedro
    14/10/2019 à 15:30

    Très bon article xavier, une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal 😉
    Surtout faire attention aux applis bancaires, revolut installé au milieu de beaucoup d’autres applications..
    Pour tout ce qui est connecté, firewall !
    Contrôlé votre réseau ce qui rentre, ce qui sort et où le trafic se dirige cela évite bien des problèmes même si cela peut être un peu complexe pour le commun du mortel.

    Par contre pour le choix des antivirus, je ne garderais pas de base Windows Defender. Il y a de bons antivirus qui n’impacte pas tant que ça les performances et surtout où vous avez des paramètres à régler car il est beaucoup trop léger. On ne sait pas trop ce qu’il fait et reste un peu passoire face à certaines menaces récentes.
    Regardez du côté d’Eset comme bon antivirus qui était codé en assembleur à l’époque pour optimiser les performances et qui regorge d’options pour réellement contrôler ce que fait son antivirus. Un comparateur de fichiers est inclus avec des catégories afin de trouver une page de démarrage modifiée ou un programme qui se lance au démarrage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :