Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Leader, Sunrise propose la 5G dans plus de 309 villes et localités!

Si vous avez beaucoup de chance et payez le supplément ad hoc vous surferez en 5G avec Sunrise.

Si vous avez beaucoup de chance et payez le supplément ad hoc vous surferez en 5G avec Sunrise.

Sunrise poursuit sa propagande sur la 5G! Il affirme couvrir plus de 309 villes et ou localités dans toute la Suisse. Estimant être le leader en la matière, il indique donc qu’il surclasse le deuxième fournisseur de près du double (de quoi?), c’est-à-dire Swisscom, son challenger.

Il précise dans son communiqué que seules les localités dans lesquelles la couverture est supérieure à 80% de la population locale sont prises en compte. Ponctuellement, d’autres régions sont couvertes, y compris les quartiers de grandes villes comme Zurich. La carte de couverture actuelle ainsi que la liste des localités est disponible sur le site web de Sunrise.

Sunrise mise sur «la vraie 5G»

Techniquement, Sunrise précise qu’il renonce pour l’instant à l’expansion sur les fréquences existantes (700-2600 MHz) et déploie uniquement la 5G rapide (dans la gamme de fréquences de 3,5 GHz) avec un débit pouvant atteindre jusqu’à 2 gigabits/sec. Il estime encore qu’il serait inutile de déployer la 5G sur les bandes de fréquences conventionnelles pour ne presque rien gagner en vitesse… Ca se discute, évidemment.

Selon le même texte, les tests effectués par les clients démontrent que le débit pour surfer ou télécharger avec la 5G est en moyenne dix fois supérieur à celui de la 4G et le temps de réaction (latence) environ 2,5 fois plus rapide. Nos mesures font effectivement état de débits pouvant tutoyer le Gigabit…

Suisse leader, mais jusqu’à quand?

«La Suisse est de loin le leader européen en matière de 5G. Nous sommes fiers de pouvoir apporter notre pierre à l’édifice à travers le plus grand réseau 5G. Nous nous concentrons sur la qualité et misons sur une 5G rapide grâce à notre expansion», se réjouit Olaf Swantee, CEO de Sunrise, qui semble avoir manqué l’absorption d’UPC

Sunrise indique qu’il souhaite déployer le réseau 5G dans toutes les régions le plus rapidement possible. Il concentre son expansion sur les cantons et les communes qui souhaitent bénéficier rapidement des progrès technologiques. Evidemment, il ne peut rien faire contre les autorités ne respectant pas les lois en vigueur dans notre démocratie et trop à l’écoute de groupuscules réactionnaires, conspirationnistes et extrémistes.

Qui paiera le retard provoqué par les extrémistes?

«Dans les cantons et les communes qui ont opté pour des tactiques dilatoires à travers des moratoires, des suspensions d’autorisation et des exigences procédurales plus strictes, on peut s’attendre à un écart pouvant atteindre 30% par rapport aux autres cantons et communes», prévient-il encore. Les citoyens lésés devront-ils porter plainte contre leurs autorités cantonales concernées?

Parallèlement, visiblement peu soucieux du réchauffement climatique, Sunrise lancera en novembre une nouvelle génération de «Smartphone Gaming» en collaboration avec son partenaire de plateforme, Gamestream. Il proposera un très vorace et énergivore service de gaming en 4K via la 5G facturée un peu moins de dix francs par mois… A user avec la plus extrême modération!

Xavier Studer

11 commentaires pour “Leader, Sunrise propose la 5G dans plus de 309 villes et localités!

  1. Damien
    02/11/2019 à 08:16

    Je ne comprends pas pourquoi il faut payer plus cher pour la 5g. Ca n’a jamais été comme ça pour la 4g ou la 3g!!!! encore une arnaque!

    • evanovitch
      02/11/2019 à 23:06

      Bien sûr que si, au début…. Seul Salt ne me faisait pas

  2. Anjoco
    02/11/2019 à 09:06

    La crainte de la 5G est-elle justifiée quand on la compare à la radio FM et la TV par ondes hertziennes qui n’est heureusement plus en exploitation chez nous depuis la mise au placard de la TNT ?

    https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/sante-et-environnement/demystifier-les-radiofrequences/

    Et pourtant pour la radio FM et la TNT il n’y a jamais eu de levées de boucliers. Ignorance ?

    Esc-ce que la 5G pourrait avoir plus d’impact que la 4G, la 3G ou même la 2G qui va disparaître très prochainement ?

    • Henry Dunant
      02/11/2019 à 09:36

      La suppression de la TNT n’a pas du générer un diminution sensible de l’electro smog car le spectre de fréquence est encore bien encombré par la TNT d’autres pays et toutes les autres sources de rayonnement (DAB, 4G à 700 Mhz, etc…).

      Nous vivons donc depuis quelques décennies dans un environnement très actif d’un point de vue électro-magnétique, la 5G ne va faire que venir se superposer à ce qui existe déjà. En tant que tel il n’y a pas de différence avec les autres sources de rayonnement, sauf la bande de fréquence utilisée qui est bien plus élevée.

      C’est ce dernier point qui peu être sujet de craintes; mais doit être contre balancé par le fait que nous subissons déjà des rayonnements dans cette bande de fréquence à dose bien plus élevée que celle des statons de base 5G à cause du WiFi et des fours à micro-onde. Doit-on interdire ceux-ci ? C’est la dessus que l’on devrait se poser des questions et quand je vois la jeune mère de famille bramer contre la 5G et réchauffer le biberon de ses enfants au micro-onde je ne peux que me dire que toute cette polémique n’est que manipulation.

      • Jack
        02/11/2019 à 10:52

        Vous avez raison, sans compter la nourriture pour enfants avec des conservateurs chimiques, bc sont des perturbateurs endocriniens, plus tard les enfants vont remercier leurs parents, pour des futures problèmes de santé, mais bon c’est tellement agréable pour les parents de les voir manger les céréales gonflés ça les aide à bien grandir, sans parler des bonbons colorés… la liste est énorme….
        mais bon c’est pas grave
        L’important c’est la 5 g , ils faut destruir les antennes et revenir au moyen âge,,,,, ça va être beau le jour , que nos voisins vont installer la 5G à la frontière….
        Je me rappelle qu’il y’a quelques années la commune de Veyrier, a demandé aux opérateurs français de baisser la puissance des antennes à la frontière, bien sûr ils on répondu gentiment en disant que la puissance des antennes correspondent aux normes EU 😃😃
        Désolé pour le français 😌😌

      • 02/11/2019 à 12:22

        +1

    • Pedro
      02/11/2019 à 20:08

      Pour la baisse de la fertilité, probablement une des causes si quelqu’un comme l’office fédéral de la santé voudrait bien la prendre en compte dans ces recherches.

      Cela a été demandé par d’autres études mais personne ne bouge même pas la confédération. La proximité du téléphone de cet organe et la puissance des ondes sur un organe externe avec très peu de protection et sensible à la chaleur d’où sa situation “externe” du corps qui est “chaud” devrait être pris au sérieux. Ces ondes nous traversent en chauffant les tissus tout le monde sait ça.

  3. Henry Dunant
    02/11/2019 à 09:13

    Amusant, et révélateur de l’avancée de la logique du tout gratuit. Franchement vous pensez que les antennes 5G vont pousser toutes seules et que les Nokia, Huawei et autre fournisseur ne vont pas se faire payer pour leur matériel ?

    Le passage de la 3G à la 4G n’a pas nécessité de refonte fondamentale du coeur de réseau et s’est traduit pour l’essentiel par le remplacement des diffuseurs (antennes sur les mâts) et quelques équipements émetteurs/récepteurs. La 5G outre des changements de fréquences nécessitant la aussi des ajouts d’antennes sur les mats, car elle va coexister avec la 4G/3G, la création de nouveau points d’émissions (mâts) et aussi de la logique de maillage qui sera beaucoup plus serrées et dites intelligentes (beam forming). Donc des investissements qui devront bien êtres financés.

  4. Anjoco
    02/11/2019 à 11:51

    Juste pour rectifier :
    N’habitant pas une zone frontière nous ne disposons d’aucune chaîne étrangères TNT.
    Pour nous donc la TNT et son rayonnement est donc définitivement morte et enterrée.
    Un mal pour un bien 😉

  5. evanovitch
    02/11/2019 à 21:48

    Commentaire complètement contre productif de votre part : “Visiblement peu soucieux du réchauffement climatique”

    Juste pour vous dire… Un serveur virtuel puissant dans le cloud consomme moins au total que chaque PC de jeu….

  6. Anjoco
    05/11/2019 à 15:17

    Je tiens à publier cet article de Swisscom qui fera peut-être réfléchir plus d’un qui s’oppose à la 5G sans rien y connaître du domaine :

    Faire marche arrière n’est pas une solution
    Cher André,
    La saga autour de la communication mobile entre dans une nouvelle phase. Plusieurs initiatives populaires veulent entraver cette marche en avant et freiner ainsi le progrès. Toutefois, bien que les craintes et incertitudes exprimées soient parfaitement respectables, la Suisse ne peut se permettre de tomber dans l’immobilisme. Epine dorsale de notre création de valeur, la communication mobile fait partie intégrante de notre quotidien. Nos réseaux sont utilisés à leur pleine capacité et le volume de données transmises double presque chaque année. Des milliers d’études ont démontré que les antennes de communication mobile n’ont pas d’effet nocif sur l’être humain, tant qu’elles sont conformes aux directives de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Or, par précaution, la Suisse a décuplé ces valeurs; aussi, entraver encore davantage l’extension de la communication mobile nuirait-elle définitivement au développement économique et à la capacité d’innovation de notre pays. Aide-nous à faire face aux fausses informations qui circulent en la matière, en informant tes proches de manière factuelle. Tu trouveras des renseignements sur notre site Internet http://www.swisscom.com/rayonnement.
    Meilleures salutations
    Stefan Nünlist, responsable Communication d’entreprise

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :