Swisscom résiste bien au premier semestre, mais souffre tout de même…

  • Post last modified:21/08/2020
  • Post comments:5 commentaires
Swisscom Box: un point fort de Swisscom.
Swisscom Box: un point fort de Swisscom.

A la lecture du communiqué de presse de Swisscom portant sur le premier semestre 2020, on est immédiatement rassuré, puisqu’il est titré «des activités solides». Un examen plus attentif des derniers chiffres explique toutefois le renouveau de certaines campagnes publicitaires…

Commençons donc par le chiffre qui fait le plus mal. Au 30 juin, sur une année, Swisscom a perdu 1,6% de ses raccordements mobiles à 6,264 millions. Visiblement, une certaine concurrence s’exerce sur ce segment… Et Swisscom lutte pour défendre ses acquis, hérités de son histoire d’ancien monopoliste.

Les points faibles

Ce n’est donc probablement pas sans raison que les rues de Suisse sont littéralement tapissées d’onéreuses campagnes publicitaires en faveur de Wingo, une des marques à bon marché de l’opérateur. Un sous-label désormais aussi proposé chez Mobilezone pour tenter de rattraper des clients tentés de partir sur les réseaux de Salt ou Sunrise…

Et puis, il y a les chiffres de raccordements à haut débit. Certes sur un marché qui commence à être vraiment saturé, Swisscom observe qu’il stagne au mieux puisqu’il perd 0,1% de ses 6,264 millions de raccordements. Là aussi, on se dit que certains concurrents comme Salt et Sunrise doivent continuer de marquer lentement des points.

Les points forts

Mais il y a aussi les points forts de Swissscom, qui illustre parfois une certaine excellence. Par exemple, Swisscom TV continue de progresser à 1,551 million d’abonnés en hausse de 1,4% en une année. Une évolution appréciable puisque UPC vient de revoir entièrement son offre, tandis que Sunrise et Salt ont aussi des arguments indéniables…

Enfin, sur le long terme, Fastweb semble dégager une dynamique positive en Italie avec des chiffres qui restent toutefois assez petits à l’échelle du pays. La société dénombre ainsi 2,692 millions de raccordements haut débit (+3,5%) et 1,830 million de SIM mobiles (+18,1). Dans tous les cas, tous marchés confondus, pour maintenir ses objectifs, Swisscom diminue drastiquement ses investissements à 1,075 milliard (-17,1%). Et le dividende devrait rester inchangé à 22 francs, malgré un recul du chiffre d’affaires à 5,44 milliards (-3,9%).

Xavier Studer

Cet article a 5 commentaires

  1. Tricoline

    En diminuant ses investissements de 17,1% j’ai de la peine à imaginer que les objectifs de modernisation du réseau fixe pour fin 2021 (haut débit dans tous les villages), puis doublement du FTTH pour 2025 ainsi que le déploiement de la 5G puissent être tenu.

    Bien que, si le peuple suisse « interdit la 5G » avec l’initiative « anti téléphonie mobile » (rien que cela !), Swisscom investira alors plus que pour le fixe, donc la fibre en FTTH.

    1. Eliot

      Ce qui serait une bonne chose… Internet par câble est infiniment plus fiable. Premièrement, le signal est stable et continu, deuxièmement, pas de pollution radio (interférences, saturation des fréquences, voir dangers pour la santé et la faune, etc.), beaucoup plus rapide et réactif. Et surtout, surtout surtout, internet par câble consomme infiniment, infiniment moins d’électricité, ce qui reste le nerf de la guerre actuelle.

      Internet ne devrait que passer par câble *sauf* quand c’est impossible. C’est un non-sens de commencer à démocratiser les modems 4g/5g dans des habitats pouvant être reliés par câble.

      1. Pedro

        Ce n’est plus possible de revenir autant en arrière mais avoir un réseau diffusé largement avec un débit faible serait bien mieux que multiplier les antennes chaque 10m avec des fréquences qui ne portent pas. Pour cela, il faudrait expliquer à toute la population ce qu’est un réseau mobile et comment ça fonctionne surtout qu’il n’y a pas d’évolution comme la portée ne fait que de diminuer au profit de la bande passante.
        Apprendre aussi à se déconnecter en enlevant cette addiction car c’est une drogue pour beaucoup de personnes malheureusement qui ne s’en rendent même pas compte et c’est le plus grave. Impossible de traiter ce mal si on ne s’en rend pas compte.

        Le problème est que personne n’éduque la population. Il y avait un joli article sur le cancer que sont les médias actuellement et c’est quelqu’un du milieu qui en parlait 🙂
        Ce n’est pas prêt de changer et le QI diminuant d’année en année cela n’ira probablement pas mieux.

        Notre seul espoir est un changement de l’éducation dont les enfants éduqueront leur parent.

  2. yxcdewqa

    Rien à voir avec cet articles, mais hier Epic Games (Fortnite) est entré en guerre contre Google et Apple. Ils se sont fait bannir des stores respectifs des deux géants pour refus de verser les commissions abusives que demandent Apple et Google. Alors même si Epic Games n’est pas à plaindre et tout ceci est sous le signe d’une communication bien huilée, je suis très content qu’un éditeur influant s’oppose avec cette pratique abusives des enclos des Stores. Un article à ce sujet peut être intéressant 😉

    1. Pedro

      Apple, vous jetez votre appareil ou vous sortez de prison avec jailbreak sinon aucune solution mais les clients s’y sont mis tout seul car tout le monde connaît le monde clos d’apple cela n’a jamais changé et ne changera jamais.

      Android très simple, Epic met à disposition l’apk en dehors du store de Google et font ce qu’ils veulent.
      Ça fait depuis le début d’Android que je dois me battre pour avoir des applis en dehors des stores qui permettent de garder notre vie privée et d’être anonyme.
      Ce que tout le monde devrait exiger mais on ne doit pas être beaucoup malheureusement espérons que les moutons se réveillent plutôt que de de faire enfermer dans un enclos.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.