Test: la référence Sony WH-1000XM4 vs le fringant Huawei FreeBuds Studio

  • Post last modified:07/11/2020
  • Post comments:7 commentaires
Sony WH-1000XM4 (noir) ou Huawei FreeBuds Studio (doré).
Sony WH-1000XM4 (noir) ou Huawei FreeBuds Studio (doré).

Huawei a surpris ses observateurs en lançant son nouveau casque fermé FreeBuds Studio après plusieurs écouteurs intra-auriculaires plutôt réussis. Peut-il rivaliser avec le Sony WH-1000XM4, quatrième mouture ce que qui est probablement la meilleure série de casques audio Bluetooth du marché? Test multimédia.

Commençons par les étuis des deux constructeurs. Sony persévère avec une housse identique à celle du modèle précédent, compact, design et très classe dans un tissu sobre. Huawei propose de son côté un étui d’une forme particulière dans une matière plus plastique, qui semble résistante aux taches. A l’intérieur, une petite trappe magnétique permet de brancher les accessoires: bien vu!

Applications spécifiques

La mécanique des deux casques est différente. Alors que le Sony (spécifications) se plie comme illustré sur les photos, cela n’est possible avec le Huawei (fiche technique). Exécutés dans des matériaux légèrement différents, les deux modèles sont bien finis, mais avec des designs qui plairont probablement à des publics différents.

Les deux modèles se connectent en Bluetooth au travers d’applications spécifiques, qui permettent différents réglages de réduction de bruit. Les deux applications (Huawei AI Life et Sony Headphones) permettent aussi de procéder à différents réglages avancés, comme le contrôle du bruit ambiant sur Sony, ou nouveau, parler pour chatter.

LDAC ou L2HC?

Les deux casques bénéficient de surfaces tactiles sur les écouteurs pour régler le volume sans devoir ouvrir son smartphone. Et les deux modèles interrompent la lecture de la musique ou de ce que l’on écoute sur un périphérique ou un autre puisque les deux produits prennent en charge deux appareils simultanément, ce qui nous amène à des considérations plus techniques…

En effet, dans les réglages de Sony, on constate que la prise en charge de deux appareils simultanément n’est pas possible en mode LDAC. LDAC? Un codec qui augmente le débit Bluetooth pour se rapprocher du label Hi-Res Audio. Dommage. Cela dit, le Huawei, qui selon la présentation du constructeur utiliserait un codec haute-résolution, n’est pas compatible, mais…

Pour obtenir le meilleur de ce casque du Chinois, il faut l’utiliser avec un smartphone de Huawei disposant de EMUI 10.1 au minimum. Dans ce cas, le codec maison de Huawei L2HC évite la déperdition de qualité sonore typique des autres codes Bluetooth et permet de se rapprocher de la qualité de transmission par câble.

Le test acoustique peut commencer

L’écoute peut commencer depuis un smartphone Samsung. Commençons par le Huawei qui délivre un son tout à fait correct, clair et détaillé, mais qui nous laisse un peu sur notre faim. Quelque chose ne correspond pas à l’image que nous nous sommes construits de différents titres de plusieurs genres musicaux.

Nous passons alors sur le Sony WH-1000XM4. Et, là c’est un petit choc. On retrouve dans les grandes lignes toutes les qualités de son prédécesseur le WH-1000XM3. Le son est ample, très détaillé avec une bonne couverture de toute la plage de fréquences: un vrai régal, surtout si l’on a pris le soin de choisir LDAC, d’activer la transmission pour la qualité et qu’on a activé le DSEE Extreme.

Qualité sonore: le diable se cache dans les détails

D’ailleurs, Sony fait encore plus fort qu’avec le modèle précédent. Le son est tout aussi riche, mais certains détails sont mieux perceptibles et le son encore plus détaillé. Pas de doute, Sony, inventeur du CD et pionnier de la numérisation musicale, fait état de tout son savoir et de sa maîtrise. Superbe!

Nous ne nous sommes toutefois pas arrêtés là et avons poursuivi nos essais avec le Huawei sur un smartphone de la même marque disposant de la surcouche EMUI 10.1 et avons constat un gain de qualité et toujours une excellente réduction du bruit ambiant. Même si le Sony propose un son qui m’a semblé plus riche en harmoniques, je dois avouer que j’ai été surpris par cette seconde série d’expérimentations!

Des réductions de bruit impressionnantes

Dans la vie de tous les jours, les deux modèles disposent de fonctionnalités de réduction de bruit impressionnantes. Les deux constructeurs proposent des modes automatiques, mais nous avons préféré dans les deux cas la réduction de bruit maximale. A noter que le mode «Parler pour chatter» de Sony est intéressant, sauf lorsqu’il se déclenche lorsqu’on tousse…

Toujours sur le Sony, il est possible d’utiliser l’assistant de Google et d’optimiser encore le son avec une analyse de son oreille pour écouter la musique en 360 Reality Audio à l’aide des applications compatibles. Le must? Lorsqu’on passe sa main à plat sur l’écouteur droit, on entend le son ambiant, comme sur les modèles précédents.

Des bilans remarquables

On l’aura compris, Sony avec son WH-1000MX4 reste la référence absolue en termes de fonctionnalités et surtout de qualité et de traitement du son: un vrai régal! Quant à Huawei, il signe un opus des plus intéressants pour un premier modèle, mais certains manques ou problèmes de compatibilité affaiblissent un peu le bilan final.

Quoi qu’il en soit, le consommateur aura le choix entre des modèles à la réduction de son exemplaire. Alors faut-il choisir le WH-1000MX4 à 399 francs, son prédécesseur (qui ne gère qu’un appareil en Bluetooth), toujours excellent, disponible dès 270 francs sur le net ou ce Huawei FreeBuds Studio à 299 francs? Pensez aux questions de design, de gestion du Bluetooth et de compatibilité…

Xavier Studer

Cet article a 7 commentaires

  1. Pedro

    La Chine a lancé le premier satellite 6g. 100x plus rapide que la dépassée 5g, augmentation de la portée, puissance de sortie plus faible depuis l’espace, donc plus besoin d’antenne comme ça vient de l’espace et réception vraiment sur tout le territoire.

    On enlève quand cet 5g dépassée et inutile pour la 6g ?
    Il faudra surement qu’on demande cet équipement moderne au chinois Huawei 🙂
    Les Américains sont à la traîne….

    1. misenta

      Surtout que le standard 6G n’a pas encore été élaboré…!

  2. Leo

    Bonjour,
    Quels sont exactement les codecs Bluetooth pris en charge par ces deux modèles? Est-ce que ça marche aussi sur les iPhone? Merci
    Bon dimanche

      1. yxcdewqa

        Dommage pour le aptx, car ce codec offre une latence très faible… Après je peux comprendre que c’est pas forcément le marché pour l’utiliser un mode TV ou gaming.

  3. Nic

    Sony…l’un des inventeur du CD…
    N’oublions pas Phillips

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.