Réseaux mobiles: Swisscom creuse l’écart devant Sunrise UPC et Salt, selon Connect

  • Post last modified:30/11/2021
  • Post comments:13 commentaires
Pose d'une antenne 5G Ericsson.
Antenne 5G Ericsson.

Le test des réseaux mobiles de Connect 2022 sacre une nouvelle fois Swisscom, mais montre surtout que l’ancien monopoliste creuse l’écart par rapport à ses concurrents. Dans l’édition 2021, seuls cinq petits points séparaient Swisscom et Sunirse UPC. Une année plus tard, l’écart atteint désormais 10 points.

Concrètement, Swisscom arrive en tête du test du magazine allemand spécialisé avec 976 points, devant Sunrise UPC qui totalise 966 points. Troisième, Salt atteint 930 points. Les trois opérateurs ont progressé puisqu’une année auparavant ces trois sociétés étaient parvenues à totaliser respectivement 960, 955 et 926 points, selon le test complet de Connect.

Et pour le consommateur?

Il est piquant de constater que Swisscom, qui était déjà le premier, progresse le plus avec seize points supplémentaires, devant Sunrise UPC, qui gagne 11 points alors que Salt doit se satisfaire d’une progression de quatre petits points seulement, probablement en raison de son «retard» sur la 5G.

Très concrètement pour le consommateur, il faut souligner que les deux premiers réseaux obtiennent la mention «remarquable», tandis que Salt est estampillé du label «très bon». Il faut dire que ramené à une échelle de un à dix, le client peut choisir entre des notes de 9,8, 9,7 ou 9,3…

Swisscom en grand champion

En regard des scores obtenus par les opérateurs allemands et autrichiens, Swisscom se positionne devant tout le monde, tandis que Sunrise UPC est meilleur que tous les opérateurs de ces deux pays. Quant à Salt, il fait mieux que trois des opérateurs de ces deux pays voisins… Pas mal, non?

Alors, du pareil au même? Pas tout à fait. Swisscom propose par exemple dans presque toutes les situations testées par Connect, selon son protocole, des débits meilleurs que ceux de Sunrise UPC et surtout de Salt. Evidemment, plus ce dernier progressera sur ce terrain, plus il rattrapera son relatif retard…

Mon conseil? Faites jouer la concurrence en prenant garde de vérifier la qualité de service de votre futur opérateur avec une SIM prépayée en testant préalablement sa couverture dans les lieux qui comptent pour vous… On ne sait jamais…

Xavier Studer

Cet article a 13 commentaires

  1. Tricoline

    De toute manière la situation est faussée car Swisscom sera toujours devant avec l’explication qui suit :
    .
    Ce dernier peut créer des minis cellules en masse dans tous les trous d’homme qu’il possède sur le terrain (surtout en ville), du style la plaque en fonte ou en béton est remplacée par de la matière composite et dessous il est fixé une antenne.
    Voir l’article du Temps de 2015 déjà https://www.letemps.ch/economie/swisscom-va-installer-antennes-routes
    En surfant sur la carte des antenne du site de l’Ofcom il est facile de constater qu’il y en a partout.
    .
    UPV et Salt ne sont pas prêt de pouvoir en faire de même. Une fois de plus Swisscom manipule la concurrence à son avantage.

    1. Frjo

      la solution technique est intéressante… pourquoi ne pas employer cette solution?

      Comment les voyez-vous sur la carte de l’OFCOM?

      Par contre je ne vois pas en quoi Swisscom est avantagé: les canalisation et autres bouches d’égouts appartiennent aux villes, aux services industriels. Les autres opérateur peuvent faire de même, je ne vois pas en quoi SC “manipule la concurrence”, pour le coup c’est vraiment un marché libre et ouvert propice à la concurrence.

      1. Tricoline

        C’est la solution que Swisscom utilise dans les villes depuis 2015.
        .
        Swisscom utilise ses propres installations (les trous d’homme de Sc qui vont sous la route là ou sont les équipements, cables et fibres en ville), pas celles des communes (égouts ou autres).
        .
        Ofcom, regarder ici http://map.funksender.admin.ch/ sélectionner sur la gauche que la 4G, ensuite zoomer en ville de Lausanne, on voit ensuite que des points bleus (4G) sont en plein milieux des rues (activer la vue aérienne, plus lisible), on en compte facilement plusieurs.
        .
        Bien évidement Salt et UPC pourraient en faire de même avec les bouches d’égouts des communes, pas d’info que cela soit le cas.

  2. Amos

    tandis que Sunrise UPC est meilleur que tous les opérateurs de ces deux pays. Quant à Sunrise,

    Petite coquille?ce ne serait pas : Quant à Salt?
    Salutations

  3. David Dupont

    Outre l’enquête Connect 2021, on a également 2 rapports Opensignal qui viennent d’être publiés (un concerne l’expérience 5G et l’autre l’ensemble des technologies utilisées 2G/3G/4G/5G). On constate que la qualité des réseaux et de l’expérience client en Suisse est absolument excellente en comparaison internationale et on peut en être fier quelque part.
    Salt est un peu en retrait à cause de son retard dans le déploiement de son réseau 5G mais la qualité de Salt est largement supérieure à celle de nombreux opérateurs des pays voisins.
    Swisscom m’impressionne énormément que ce soit au niveau des résultats de l’enquête Connect comme des 2 rapports Opensignal bien que sur la 5G Sunrise UPC soit devant en terme de vitesse ou de couverture.

    Maintenant il est également nécessaire que les blocages de certains cantons soient levés car les réseaux 4G commencent à saturer et il est urgent pour les opérateurs de pouvoir accroître la capacité de leurs réseaux pour continuer d’améliorer la qualité de l’infrastructure et de l’expérience client. Ça fait plusieurs années que des minorités bruyantes bloquent la modernisation des infrastructures et empêchent la construction de nouveaux mâts et antennes.

  4. Ludo

    Il y a intérêt à ce que Sunrise soit performant. J’ai passé de Wingo à Yallo au Black Friday. Au pire, je dois me farcir le réseau Sunrise pendant 2 mois. C’est bien ces abonnements sans durée d’engagement.

    Contrairement à Wingo, Yallo propose de la 5G. Par contre, j’ai bien peur que ce soit uniquement marketing et qu’on capte très rarement la 5G.

    1. vnic32

      Cher Ludo, peux-tu nous faire un retour via Xav d’ici janvier ?
      Personnellement, après 10 ans de Sun, j’ai fait la démarche inverse, je suis passé à Wingo il y a 1 mois (et par rapport à Sunrise, je vois un net changement dans mes zones).

      1. Albouille

        En mieux donc ?

        1. vnic32

          oui, en mieux partout, je n’ai pas trouvé encore 1 endroit où swisscom < sunrise

      2. Ludo

        Attends, il faut 2 mois pour résilier Wingo. Comme j’ai pris l’abo Yallo à fin novembre, je vais avoir Yallo à fin janvier.

        Perso, j’étais très content de Wingo. J’avais (j’ai tjs jusqu’à fin janvier) Wingo pour internet, tv + mobile. J’avais l’offre Black Friday de 2019 à 50 CHF par mois pour le tout. Wingo n’a malheureusement pas renouvelé l’offre Black Friday.

        Du coup, j’ai résilié internet + tv. En faisant ceci, je perdais les data illimitées dans mon abo mobile Fair Flat à 25 CHF / mois. Je n’avais plus que 2 Go (5 CHF supp pour chaque Go entamé, jusqu’à max 55 CHF). Comme Yallo proposait un abo illimité en Suisse + roaming illimité en Europe, USA et Canada à 24 CHF par mois avec la 5G (absent chez Wingo, même si la 4G est très rapide et tjs disponible) sans durée minimale (résiliation à 2 mois possible), je me suis laisser tenter par Yallo.

        J’avoue que si j’avais eu 12 mois ou 24 mois de durée minimale de contrat, je n’aurais pas changer.

        J’ai vu l’abo de la nouvelle de Salt à 9.90 CHF par mois. Mais bon, c’est Salt. C’est au standard de qualité français 🙂 Salt est au mobile, ce que Renault est à l’automobile. Sinon, il y avait aussi Coop Mobile ou M-Budget à 12 CHF par mois sur le réseau Swisscom. Mais les data sont limitées à 3 Go + report du solde non utilisé (Coop) et 4 Go (Migros). En général, je fais entre 3 et 4 Go par mois. Ça pourrait suffire, mais c’est limite limite pour moi. En outre, on n’est pas prêt de voir la 5G chez Coop et Migros. La 4G était arrivée très très tard chez M-Budget.

  5. sotto

    je suis allé à Genève fin octobre. Avec mon forfait français orange 5G, je n’ai pas eu une seule fois accès à cette fréquence. Soit Swisscom n’a pas la 5G à Genève soit ils la réservent à leurs clients suisse ce qui m’interpelle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.