Intelligence artificielle: entre sophismes et manque de bon sens…

  • Post last modified:23/04/2022
  • Post comments:3 commentaires
Les terribles limites de l'IA.
Les terribles limites de l’IA.

L’intelligence artificielle (IA) n’est pas intelligente et il faut inlassablement le souligner. Actuellement, même si elle est très utile, elle semble se résumer à un fatras d’algorithmes nécessitant souvent beaucoup d’énergie. Selon certains spécialistes, elle ne génère actuellement que des sophismes et manque de bon sens! Et pourtant, des logiciels destinés aux ressources humaines dopés à l’IA sont en plein développement… Glaçant!

Souvent, les promoteurs de cette «technologie» brandissent les prodiges de GPT-3, autrement dit, un modèle de langage basé sur des algorithmes capables de générer des kilomètres de textes. Certains spécialistes voient ces «chefs-d’œuvre» d’un œil très critique, comme nous l’avons appris à la lecture de cet article de Zdnet.

Sophismes sans conscience…

«La génération de texte est incroyable et très sophistiquée, mais c’est juste du sophisme. C’est comme si on avait déjà développé la faculté de langage de notre intelligence future, mais il manque tout le reste: il n’y a pas de corps, pas de sentiment, pas d’action», estime ainsi Balazs Kegl, un pionnier de l’IA, cité dans l’article qui s’est exprimé lors du sommet cannois WAICF.

Même son de cloche du côté de Yann LeCun, l’un des pontes de l’IA chez Meta (Facebook): «nous devons inventer un nouveau type d’apprentissage qui permettra à la machine d’apprendre comme l’homme ou l’animal. Par conséquent, cela nécessite une sorte de bon sens. Aucune IA aujourd’hui n’a un quelconque niveau de bon sens ou de conscience», selon l’expert cité dans le même texte. Une évidence, mais il est bon de la répéter sans cesse!

A faire froid dans le dos…

Cela dit, il ne faut pas négliger les potentialités ou peut-être le potentiel de nuisance de l’IA. En Suisse, Cryfe développe actuellement un logiciel capable d’analyser les «signaux authentiques» corporels de son interlocuteur lors de diverses situations, notamment lors d’entretiens d’embauches menés par des services de ressources humaines.

Selon ses concepteurs, Cryfe aide à rencontrer l’humain derrière les réponses conditionnées et prendre des décisions éclairées. Il permet de découvrir les émotions de son interlocuteur à travers son langage corporel, et de les mettre en relation avec ce qu’il dit. «Enfin une IA basée sur du machine learning éthique!», est-il indiqué sur le site.

Lorsqu’on connait les limites actuelles des algorithmes (plus ou moins bugués), cela fait froid dans le dos.

Xavier Studer

Cet article a 3 commentaires

  1. Nycko

    Algorithme et apprentissage via l’être humain….Amazon avec Alexa sont No 1, ça n’est absolument pas avec des restrictions d’apprentissage de Nos appareils mobiles que ça pourra évoluer. Apple font ces restrictions pour être bien vus, mais à côté,rachètent à la pelle des sociétés qui ont siphonné la vie privé de leurs propres utilisateurs iOs ou Mac pour évoluer un minimum. C’est pour cela le frein à la vie privée, coûteque coûte arrêterles Chinois qui avancent à pas de géants et trouver le moyen de les stopper exactement comme Huawei et leur avance phénoménale sur la 5g il y a 3 ans…. Mais attention, on a l’impression de se protéger de la Chine main dans la main avec les Usa, Sans réaliser, qu’ils avancent simplement sans le reste du Monde. Pour les énergies renouvelables, sont No 1 et investissent toujours plus. Ont de quoi faire et des émissions sur la chaîne science et vie montrent que déjàen 2018, des parcs solaires énormesdans le désert vont les rendre bien plus autonomes, oubliez le charbon d’ici peut, ont déjà construit les lignes haute tension pour arroser tout le nord super ndustrialisé de l’énergie solaire qu’ils ont déjà à foison, 1/5 du total mondial en 2016. Tout çapour dire que, Attention de ne pas de tourner vers les mauvais partenaires qui pensent qu’à vendre leur techno dépassée et nous mentent en nous achetant petit à petit. Personne voit rien, mais les Usa achètent dans la communication, les nouvelles Technos existantes pour tous s’approprier. Attention de ne pas trop leur céder… déjàqu’ils arrivent à detruire des concurrents sans preuve tangible juste par leurs médias qu’ils contrôlent de bout en bout…..internet a plus rien de libre. C’est du 100% américain contrôlé.

  2. Nycko

    1/5 du solaire en 2016, alors que les énormes parcs solaires ne fonctionnaient pas encore. On ne sait rien ou presque de la réelle évolution, la Chine communique de moins en moins. Le réveil de l’occident va être effroyable. Mais ce sera trop tard. On aura pris 10 ans de retard d’un coup.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.