Swiss mise sur le nuage de Google pour optimiser ses vols!

  • Post last modified:30/04/2022
  • Post comments:2 commentaires
Swiss mise sur la nuage de Google.
Swiss mise sur la nuage de Google.

La compagnie aérienne Swiss a indiqué en fin de semaine utiliser les technologies de Google Cloud et l’intelligence artificielle pour continuer à améliorer son trafic aérien. Evidemment, les deux partenaires n’ont pas manqué l’occasion pour tenter de placer des termes comme «durable» ou «réduction de CO2». Que penser? Petit rappel.

Selon la communication de Swiss, l’objectif de ce partenariat est de mettre en réseau toutes les informations pertinentes des différents secteurs opérationnels afin de rendre le trafic aérien plus stable, plus efficace et plus durable. Cette collaboration doit par ailleurs contribuer à réduire les répercussions des irrégularités sur les passagers de Swisss.

Meilleure planification

En utilisant Google Cloud (la page dédiée), Swiss veut pour la planification et le pilotage des opérations aériennes quotidiennes de la compagnie. Cette nouvelle solution aidera les équipes à prendre systématiquement les meilleures décisions au sujet des opérations aériennes complexes et hautement dynamiques, qu’il s’agisse de frets ou de la gestion des passagers.

La plateforme rassemble les données provenant des différentes unités et processus de la compagnie. Swiss cite les itinéraires des passagers, les affectations d’avions, la composition des équipages et la maintenance aéronautique. Avec informations, le système peut développer  les meilleurs scénarios pour une exploitation plus performante.

 

Réduction de CO₂

«Google Cloud nous permet de réduire encore davantage nos émissions de CO₂ par une meilleure utilisation de nos avions. Parallèlement à nos investissements dans d’autres nouvelles technologies telles que le carburant durable, nous souhaitons ainsi promouvoir l’innovation en Suisse», selon Dieter Vranckx, patron de Swiss.

Evidemment, si cette initiative est intéressante technologiquement et à saluer, elle ne doit pas oublier que la meilleure manière de lutter contre le réchauffement de la planète est de limiter drastiquement l’utilisation d’énergies fossiles aussi bien dans l’industrie, que pour se déplacer et se chauffer. A titre indicatif, cette infographie de l’EMPA permet de constater l’ampleur du problème…

XS

Avant de prendre l’avion ou votre véhicule, faites aussi un détour par myclimate.org!

Ce que représente 1,5 tonne per capita. Graphique:Empa.
Ce que représente 1,5 tonne per capita. Graphique:Empa.

Cet article a 2 commentaires

  1. Yves

    Bah tout cela permet surtout d’améliorer la rentabilité, surtout aujourd’hui avec la hausse du prix du kérozène. Le reste s’est pour le marketing!

  2. Louis

    La presence de Google à Zuerich à du aider!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.