Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Sunrise cartonne sur le mobile: quelques précisions du patron

Oliver Steil, patron de Sunrise.

Oliver Steil, patron de Sunrise.

Sunrise a réalisé au troisième trimestre 2011  une croissance de plus de 14% sur ses abonnés mobiles (postpaid) ce qui ravit Oliver Steil, le grand patron de la société en mains de CVC. L’opérateur compte désormais 1,07 million de clients, sur le même segment, pour un total global de 2,97 millions d’abonnés. Les principaux chiffres dans le communiqué.

Sur le mobile, l’opérateur réalise d’ailleurs un chiffre d’affaires en hausse. Hors ajustements liés aux frais de terminaison mobile (les prix de gros pour faire simple) le revenu moyen est désormais de 43,6 francs (+6%) sur un an, m’a confié, le patron du numéro deux helvétique des télécoms*. En tenant compte des terminaisons d’appel, il est même de 47,8 francs, mais en baisse de 0,7%.

Avec les terminaisons, ce chiffre se rapproche un peu plus que celui de Swisscom qui affiche 48 francs en baisse de 4%. Sur ce segment, seul Orange faisait mieux sur la même période avec un chiffre record de 57,7 francs en hausse de 2,8% sur la même période. Ces données sont des plus parlantes. Elles montrent que Sunrise et Orange, semblent de plus en plus profitables après des hausses de tarifs, tandis que Swisscom a visiblement concédé des baisses…

LTE et HSPA boostés

Mais Sunrise ne va pas s’arrêter là. Il planifie désormais les premiers essais de la technologie LTE en 2012 pour un premier lancement commercial sur une petite échelle à la fin de la même année et une montée en puissance en 2013. Oliver Steil n’a pas été en mesure de chiffrer l’investissement compte tenu des incertitudes liées à la mise à l’encan et d’autres paramètres.

Dans l’intervalle, Sunrise poursuit la modernisation de son réseau mobile en passant nombre d’antennes 900 MHz (qui ont une bonne pénétration dans les bâtiments) sur du HSPA+ à 21 Mbits/sec, ce qui pourrait donner à cet opérateur, qui possède d’ailleurs un bon réseau, un avantage dans certaines zones.

Bonne progression sur l’internet

Sur le domaine de l’internet, l’opérateur a gagné près de 15’000 clients à 371’000 (dont 270’000 dégroupés) en une année alors que comme les autres il peine sur la téléphonie fixe, précise Oliver Steil. Pour continuer de se développer, il compte beaucoup sur son offensive sur le créneau des entreprises avec la nouvelle marque Business Sunrise.

Après l’acquisition de NextiraOne, Sunrise se positionne comme le deuxième opérateur suisse sur le domaine professionnel. Cette acquisition lui permettra de proposer des solutions complètes de haut niveau, notamment en matière de téléphonie par IP, selon Oliver Steil.

La guerre du quadruple-play est lancée!

Sunrise ne néglige toutefois pas les particuliers. Il a entrepris en octobre les premiers essais de sa future solution de télévision par internet. Il lancera son offre début 2012. Il se profilera alors comme un véritable concurrent quadruple-play à Swisscom.

Enfin, si l’opérateur est visiblement très satisfait de proposer l’iPhone 4 en Suisse, il ne néglige pas les solutions les plus innovantes du marché. Il proposera ainsi vers mi-décembre et en exclusivité, pendant quelques semaines le Galaxy Nexus de Samsung! Prometteur…

Xavier Studer

3 commentaires pour “Sunrise cartonne sur le mobile: quelques précisions du patron

  1. elvis
    25/11/2011 à 7:33

    Un réseau LTE à fin 2012? Bon combien d’antennes?

  2. Xavier Studer
    25/11/2011 à 7:11

    Il faut toujours commencer quelque part. Les cartes et les cellulaires passeront de toute manière de manière transparente d’une technologie à l’autre. Le LTE sera une forme d’évolution des normes existantes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :