Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le secteur de la santé fait saliver Swisscom

Santé suisse: Swisscom renforce Evita avec portX.

Santé suisse: Swisscom renforce Evita avec le logiciel de transmission de données portX.

Alors que le géant du web Google s’est cassé les dents avec son service Health, qu’il vient d’abandonner, Swisscom continue d’investir dans le secteur de la santé. Il vient de racheter un logiciel permettant de transmettre en toute sécurité des données par internet, selon un communiqué de presse.

Avec l’acquisition de «portX», Swisscom s’offre une solution qui permet d’«échanger simplement et de manière sécurisée des données de patients et des factures dans le secteur de la santé». Repris par la société Curabill de Swisscom, ce produit devient curaX et permettra de gérer les contrats existants de 64 sociétés.


Pierre après pierre, Swisscom, toujours en mains majoritairement étatiques, se profile de manière de plus en plus complète sur le domaine de la santé où certaines avancées techniques peinent à percer ou à trouver une utilité comme la nouvelle carte d’assuré qui contient une puce électronique.

Rappelons que dans ce domaine où la sécurité et la confidentialité de l’information sont capitales, Swisscom possède aussi Evita, une solution de dossier de santé en ligne. Reste à savoir dans quelle mesure ces différents produits garantiront la sécurité nécessaire. Les services online de Sony, Dropbox, Apple et même Google, sans parler de certaines banques, ont tous récemment été hackés…

Quoi qu’il en soit, stratégiquement, Swisscom continue de se diversifier pour contenir l’érosion qu’il devrait subir, si la concurrence était vraiment réelle, sur son métier de base. Les services informatiques, le domaine de la santé ou d’autres permettent au groupe Swisscom de maintenir son chiffre d’affaires alors que la tendance est toujours à la baisse des prix…

Xavier Studer

Consultez les pages «santé» de Swissscom.

5 commentaires pour “Le secteur de la santé fait saliver Swisscom

  1. Romuald
    14/01/2012 à 11:47

    Finalement c’est confier ses données à l’Etat. Bonne chance.

  2. Jean-mi
    14/01/2012 à 6:20

    Je me demande comment ils vont gagner de l’argent avec ça?

    • jean-luc
      15/01/2012 à 11:28

      Avec nos primes d’assurance maladie, bien entendu, puisque c’est le dernier maillon…..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :