Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Réseaux fixe et mobile: Sunrise va frapper fort avec Huawei

Les ambitions de Sunrise et de Huawei ont accouché d'un logo spécifique.

Les ambitions de Sunrise et de Huawei ont accouché d'un logo spécifique.

Pour moderniser et développer ses réseaux mobile et fixe, Sunrise a signé avec l’équipementier qui monte Huawei, dont nous testerons prochainement dans cette colonne la tablette Android Mediapad… Après avoir tourné la page Alcatel-Lucent, il mise sur le Chinois basé dans les environs de Berne et qui collabore déjà, pour le réseau fixe, avec Swisscom.

Ce partenariat vise non seulement à exploiter le réseau actuel, mais surtout il permettra d’en assurer la modernisation et la transition vers la téléphonie mobile de quatrième génération LTE, une sorte de fibre optique pour le nomadisme. A partir du 1er septembre, Huawei assumera la responsabilité de l’ensemble des opérations dans le cadre d’un contrat de cinq ans, selon un communiqué.


Ce challenge se traduira pour le géant chinois par de nouveaux investissements en Suisse, puisqu’il ouvrira un bureau à Zurich. Il embauchera plusieurs centaines d’experts locaux d’ici la fin 2012, selon le texte de Sunrise. Par ailleurs, il reprendra certains collaborateurs du numéro deux helvétique des télécommunications.

Pour le réseau fixe, le programme de modernisation prévoit la mise à niveau  sur la technologie de fibre optique dans certaines villes de Suisse. Des services «triple play» comprenant Sunrise TV permettront des connexions à internet encore plus rapides et une qualité de télévision idéale via ces nouvelles autoroutes de l’information.

Equipements LTE sur le terrain
Ce nouveau partenariat se traduira concrètement par une mise à niveau technologie radicale puisque les équipements actuels seront abandonnés. Roger Schaller, porte-parole, précise que «nous allons échanger les stations de base de Nokia Siemens Network et Ericsson par de l’équipement Huawei.»

Ce choix industriel devrait permettre une utilisation optimale des différentes standards de communication. «Les stations de base LTE seront aussi fournies par Huawei.  En fait, elles permettent d’avoir le GSM l’UMTS et le LTE en même temps grâce à la technologie  Multi Standard Radio (MSR), détaille Roger Schaller.

LTE en 2013 à grande échelle
Après avoir obtenu des fréquences très intéressantes, ce big bang du réseau permettra à Sunrise d’augmenter drastiquement la qualité de ses antennes, notamment en proposant les technologies UMTS sur du 900 Mhz qui «passe bien les mur », pour faire simple. Les premiers tests LTE sont par ailleurs pour cet automne et le passage à grande échelle est agendé à 2013.

«Avec le nouveau programme d’investissement dans le réseau Top Quality Network (TQ Net), le réseau à large bande de Sunrise deviendra encore plus rapide, même dans les zones rurales. », précise Sunrise. Une affaire à suivre… D’autant plus que les deux sociétés se dont fendues d’un logo spécial pour l’occasion!

Xavier Studer

7 commentaires pour “Réseaux fixe et mobile: Sunrise va frapper fort avec Huawei

  1. Lucas
    28/04/2012 à 11:26

    Je reste sceptique.

  2. Jerome
    28/04/2012 à 10:31

    Moi aussi. Swisscom et d’autres sont déjà passés par Huawei et en sont revenus…

    • TEX
      30/04/2012 à 1:01

      Des géants comme Vodaphone ou telefonica , ou bien le « petit swisscom » ou encore les pays nordiques ,sont clients Huawei ,au total 28 pays Eu. ou ils sont présents, ces opérateurs on déjà des offres 4G , Le Portugal fut le premier ,
      « Huawei fut le premier à déployer un réseau commercial HSDPA hautes performances au niveau mondial. En décembre 2005, l’opérateur de téléphonie mobile portugais, Optimus, a officiellement autorisé Huawei à construire un réseau commercial HSDPA au Portugal. Ce réseau est devenu l’un des premiers réseaux commerciaux HSDPA déployés en Europe, ainsi que le premier réseau commercial HSDPA hautes performances dans le monde.  » Vive la Crise 😉

  3. Jean-Marc Porchet
    02/05/2012 à 8:43

    Vu la piètre qualité du réseau actuel(en Romandie en tout cas) ça ne peut pas être pire. Client depuis 6 mois, j’ai subit plus de drop call dans cette période que mon précedent opérateur pendant 5 ans. Pour ce qui est du HSDPA, la couverture sur Genève est très mauvaise hors centre ville et encore même au petit Lancy il ny a pas de 3G. En gros c’est facile d’offrire en forfait data illimité quand on offre pas la possibilité a ses clients de se connecté de manière correcte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :