Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Communication: Microsoft remarquable sur le cas Xbox One

La nouvelle Xbox One de Microsoft avec un lecteur Blu-ray...

La nouvelle Xbox One de Microsoft avec un lecteur Blu-ray…

Le lancement de la Xbox One avait créé une double polémique. Non seulement certains avaient jugé le Kinect peut-être un peu trop indiscret, mais d’autres avaient surtout relevé toutes les limitations imposées aux joueurs souhaitant utiliser des jeux physiques ou d’occasion.

Dans un communiqué de presse et sur un site spécial, Microsoft a fait machine arrière cette semaine quant à l’utilisation de disques optiques prévus pour la Xbox 360 (cf. ci-dessous). Par ailleurs, la connexion à internet ne sera pas nécessaire pour jouer aux jeux hors ligne. Ce revirement est un exemple à suivre en matière de stratégie et de communication!

Le numéro un mondial du logiciel, probablement pour conserver ses chances sur le marché face à Sony et à sa future PS4, a été capable de faire machine arrière toute sur les sujets qui fâchent. Ce faisant, il montre sa capacité à écouter et à vivre avec son temps avec les technologies utilisées par tous.

L’écoute plutôt que des croisades inutiles

Cette capacité d’écoute tranche avec l’obstination aveugle d’autres marques, souvent prétentieuses, qui parfois ne veulent pas entendre parler de certaines technologies populaires. Elles prennent alors en otage des millions de consommateurs pour mener à bien leurs croisades idéologiques et surtout financières contre d’autres géants… Lamentable!

Mais peu importe, saluons la position de Microsoft qui montre que malgré la dématérialisation galopante à laquelle nous sommes confrontés tous les jours, les CD, DVD, Blu-ray et clefs USB, sans parler de Flash ou de la FM restent des objets et technologies utilisés par le plus grand nombre pour le plus grand désespoir de certains grincheux…

Xavier Studer


Xbox One: un extrait du communiqué de Microsoft 

Nous enlevons toutes les restrictions de la Xbox One à propos de la connectivité, des jeux d’occasion et des jeux sur disques. Ce qui signifie :

·         Une connexion Internet ne sera pas nécessaire pour joueur aux jeux Xbox One hors ligne. Une connexion Internet sera nécessaire pour les réglages du système mais, après cela, il ne sera pas nécessaire de d’être connecté 24 heures. Vous pourrez donc transporter votre Xbox One partout et jouer aux jeux.

·         Les jeux sur disques Xbox One peuvent être joués, prêtés, loués, vendus et revendus comme c’est le cas avec les jeux Xbox 360 aujourd’hui. De plus les jeux Xbox One seront jouables dans n’importe quel pays, sans restriction régionale.

·         Nous croyons aux bénéfices d’un future digital connecté et avec les disques et le contenu digital, nous donnons le choix à nos consommateurs.

23 commentaires pour “Communication: Microsoft remarquable sur le cas Xbox One

  1. Henri4
    23/06/2013 à 10:07

    J »ai cru comprendre que pour que la xbox one soit vraiment performante, il faudrait qu’elle soit connectées à des serveurs sur internet?

    • DavidL
      24/06/2013 à 8:19

      Il me semble aussi avoir lu que des shaders supplémentaires seraient calculés dans le cloud, mais que les jeux fonctionnerais aussi sans. A voir l’impact… Mais je ne pense pas que ce sera le jour et la nuit 🙂 Juste un petit plus.

  2. olivier
    23/06/2013 à 10:52

    Ce texte est vraiment d’une naiveté (®) confondante. MS vient de nous faire deux magistrales plantées avec Windows 8 et sa Xbox One, acculée à un retour en arrière faute de se voir éjectée du marché, ou presque. Une non réaction aurait été suicidaire et vous y voyez une ouverture d’esprit… (Modéré:diffamatoire. Pour info, ce blog est réalisé sur mon temps libre. 100% bénévole, sans financement extérieur comme une certaine presse acquise à une marque. ..)

  3. Geeko
    23/06/2013 à 11:18

    Surtout remarquable dans la tenue prévisionnelle de ses comptes. Les precommandes et intentions d’achats allaient aux 3/4 à la ps4. Et en parlant d’arrogance, tapez donc Don Mattrick sur Google …

  4. luca
    23/06/2013 à 11:29

    Personne ne semble remarquer que même si Microsoft a écouté les grincheux cela va supprimer certains avantages qui me semblaient vachement intéressants, il ne sera en effet plus possible de:
    – jouer à un un jeux acheté sans le mettre dans la machine
    – jouer à un jeux acheté sur une console d’un amis (en laissant le jeux à la maison)
    – donner/partager l’accès à un jeux au cercle familial (jusque à 10 comptes Live)

    perso, je trouve positif que MS écoute le public mais du coup cela freine l’innovation.

  5. Luca
    23/06/2013 à 11:33

    En fait, si on faisait un sondage:
    – qui utilise aujourd’hui une Xbox 360 sans être connecté à internet?
    – et pourquoi?

    moi je n’y vois que des avantages (déjà aujourd’hui et encore plus avec la Xbox one):
    – DLC
    – patch des jeux
    – multijouer en ligne
    – jeux XBLA
    – Xbox music et video

  6. Majipoor
    23/06/2013 à 2:22

    En fait, plus qu’un article sur Microsoft, XS nous pond une attaque de plus contre Apple: une vrai obsession maladive. « Lamentable » est le mot à retenir de cet article en effet.

    • Xavier Studer
      23/06/2013 à 3:03

      Je ne cite personne de particulier. Vous êtes seul responsable de vos allégations. En plus, j’adore le design des produits Apple.

      • olivier
        23/06/2013 à 4:14

        Vous êtes vraiment le roi de l’hypocrisie tout de même. Et par la force des chose vous vous retrouvez à défendre un produit qui est un beau condensé de la fermeture et des limites que vous critiquez tant à longueur d’année. Un bien bel autogoal

        • Xavier Studer
          23/06/2013 à 4:30

          Non. Sortez de votre logique binaire: ça vous ouvrira de nouveaux horizons. ..

      • Majipoor
        24/06/2013 à 12:18

        je ne sais pas à quel jeu vous jouez exactement, mais l’hypocrisie ne vous fait pas peur c’est clair. Assumez au moins votre opinion.

  7. Shimon
    23/06/2013 à 4:11

    La meute de la secte PS (anti-MS) est à l’œuvre!

  8. 23/06/2013 à 5:35

    Encore un article éclairé 😉 . C’est Bluedream qui rédige les articles maintenant? Quand un sondage donne 80% d’intention d’achat pour la console concurrente sur votre marché principal (les US), le rétropédalage n’est pas une « communication éclairée », c’est juste une question de survie. Je me demande si ils font des études de marché avant de lancer un produit chez MS

    • Xavier Studer
      23/06/2013 à 6:19

      Restons poli…

    • DavidL
      24/06/2013 à 8:15

      Vous marchez dedans a fond en tout cas pour une communication non éclairée ^^ la grande communication c’est quand on se fait manipuler sans se rendre compte. Le pseudo rétropédalage était surement déjà prévu depuis le départ.

  9. Willehalm
    23/06/2013 à 10:04

    Microsoft n avait pas le choix, vu que Sony a bien utilisé la rage des joueurs lors de l e3. La petite vidéo montrant comment partager ses jeux sur ps4 a fait son effet.
    Mais pour moi il reste encore 100€ d écart entre les deux consoles pour une puissance équivalente, il semble même que la ps4 sera un poil plus puissante (voir la mémoire utilisée).

  10. DavidL
    24/06/2013 à 8:11

    C’est de la communication dans toute sa splendeur, ce que personne n’a jamais évoqué et qui semble pourtant évident c’est que tout cela était prévu depuis le début.
    Microsoft abaisse les attentes pour ensuite faire un « cadeau » et au final avoir des consommateurs satisfait, une boite de cette taille sait très bien le scandale que cela va faire, surtout au vu des communiqués étrangement très maladroit voir provocateur. Sony à marché dedans à fond et malgré que eux aussi implémentent des DRM (ils se gardent bien de l’évoquer) ils trollent allégrement MS.
    MS laisse faire et paf, coup de magie, MS écoute les consommateurs et enlève les restrictions. Ah mais quelle belle société à l’écoute des soucis de ses clients ! Sony à l’air bien bête maintenant.
    Un coup de maitre (ce qui semble assez rare vu la communication généralement pourrie de MS), la preuve est que la PS4 était en tête des précommandes et que la situation est maintenant inversée.

    Tout ceci n’est que spéculation mais je m’étonne que personne ne l’ai encore envisagé malgré son évidence, la communication est souvent bien plus complexe que ce que le consommateur lambda veux bien comprendre en lisant les articles racoleurs 😉

  11. Julio
    24/06/2013 à 8:59

    Je trouve, bien au contraire, que tout ceci est bien inquiétant. Et prouve tout simplement que Microsoft n’a rien compris au marché du jeux vidéo actuel et n’annonce rien de bon pour l’avenir. On voit bien dans quelle direction ils veulent aller. De plus, changer son fusil d’épaule du jour au lendemain prouvent bien qu’ils naviguent à vue et n’ont aucune idée de ce qu’ils font, forcés de revenir en arrière et incapables de défendre leurs idées initiales. Pour moi, ce n’est ni de la communication bien ficelée, ni une bonne écoute de leurs clients, c’est juste de l’incompétence. Et personnellement, je ne vois pas le rapport avec d’autres firmes qui s’entêtaient dans une voie, je rappelle que cette console n’est pas encore en vente, et qu’aucun consommateur n’est encore pris en otage.

    • DavidL
      24/06/2013 à 10:26

      C’est en effet inquiétant, mais le pire c’est que c’est loin d’être les premiers à s’y lancer, Steam, Uplay, Origin, c’est premièrement la volonté des éditeurs (et probablement eux qui ont poussé MS en ce sens), suffit de voir la réaction virulents de certains suite à cette annonce qui voient leurs marges supplémentaires s’envoler. Et je ne parle même pas de la pléthore de magasins online d’eBook et de VOD.
      Personne n’a jamais rien dis jusque la et je m’étonne de ce pseudo scandale alors que les gens sont en otage depuis longtemps déjà au pays ou Apple est roi et les clients captifs de leur AppStore et iTunes, possèdent-t-il vraiment quelque chose ? Peut-on y préter une appli, un jeux, un album ?
      Il faut vraiment être naïf pour croire qu’une équipe de marketeux n’ont pas compris en plusieurs semaines d’analyses ce que des gens lambda souvent très incompétents en marketing on compris tout seul en 5 min. Je vous invite à approfondir votre réflexion et lire la multitude d’article sur le sujet des DRM et l’offre en ligne au sens large.

      • Julio
        24/06/2013 à 2:11

        Tien, ça ne m’étais jamais venu à l’esprit de prêter une application mobile. (Pourtant on le faisait bien avec les soft sur CD. Mais bon, je ne vois pas trop l’intérêt de le faire. Les applications mobiles sont relativement très bon marché. Pour la musique sur iTunes, la polémique n’a pas lieu d’être. Si en théorie, les fichier achetés (loués diront certains) sont liés à un seul compte utilisateur, en pratique, on peut se les passer sans aucun problème, il n’y aucun blocage. Enfin, pour ma part j’ai très peu acheté de musique sur iTunes et ne le ferai de toutes façons plus.

        • DavidL
          24/06/2013 à 5:55

          Oui bien sur l’intérêt est moindre ce n’était qu’une analogie, mais suffisant lorsqu’il est cumulé. Beaucoup hésite a passer d’un OS (mobile) a un autre car ils ont dépensé 100.- en applications.
          Par contre pour iTunes je suis étonné, je n’ai vu que des moyens détournés… est-ce prévu de base et légalement par le logiciel ?
          J’évite moi aussi d’acheter sur les stores (il y a suffisamment de gratuit ou sur d’autres supports) autant que possible afin de ne pas être retenu si je désire passer à la concurrence…

          • Julio
            25/06/2013 à 8:45

            En ce qui concerne iTunes, je ne sais pas si c’est légal ou pas, mais en tous cas, depuis qu’Apple a laissé tombé les DRM, les fichiers acc achetés sont lisibles par n’importe quel programme (WMP, MPC ou autre) sur n’importe quel ordinateur, sans aucune manipulation et bien sûr sans la nécessité qu’iTunes ne soit installé. Par contre les fichiers sont taggués avec le profil de l’acheteur, Il faut donc faire attention si on les passe plus loin. Mais pour une utilisation personnelle, il n’y a pas de limitation logicielle. Il y en a peu-être une légale, mais qui s’en soucie?

  12. Fabio
    29/06/2013 à 5:41

    Ce genre de changement de cap par les grosses marques m’a toujours interpellé. Est-ce que Microsoft a été réellement à l’écoute de sa communauté Xbox360 ou est-ce que toutes ces restrictions lors de la conférence de l’E3 n’était pas une technique marketing pour parler le plus possible de la Xbox ONE en créant tout d’abord un buzz négatif, et ensuite une buzz positif en faisant machine arrière démontrant que Microsoft est à l’écoute !!

    Je propose effectivement une théorie du « complot », mais bon ne sait-on jamais 🙂 En tout cas au final, ils ont pris une bonne décision, sinon… ils allaient clairement mourir…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :