Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

2e trimestre: UPC Cablecom garde le cap

Le chiffre d’affaires d’UPC Cablecom a progressé de 4,1% à 305,1 millions de francs au deuxième trimestre 2013. Le premier câblo-opérateur de Suisse a gagné près de 31’000 nouveaux clients internet. Tous secteurs confondus, il compte désormais  2,5 millions de clients, selon un communiqué diffusé vendredi.

L’entreprise zurichoise a encore séduit 6000 nouveaux clients sur le créneau du téléphone, pour un total de 438’700 abonnés. Sur son marché historique de la TV, UPC Cablecom doit en revanche composer avec la concurrence de Swisscom TV, Sunrise TV et autres: il a donc perdu 8000 raccordements et ne fournit ses servies plus que dans 1,4 million de foyers.

 

Et de 500 Mbits/sec!

Cité dans le texte de presse, Eric Tveter est satisfait des résultats du premier semestre 2013. «Depuis plus de six mois, nous proposons notre offre télévisée de base sans cryptage. Nos clients ont réagi de façon très positive à cette offre de base avec HD, disponible dans chaque pièce et sans boîtier décodeur», déclare le CEO d’UPC Cablecom.

«Au deuxième semestre également, nous présenterons des nouveautés intéressantes. Outre le décalage temporel étendu, nous introduirons aussi des chaînes HD supplémentaires et de nouvelles fonctions pour Horizon ainsi qu’une connexion internet dotée d’un débit de 500 Mbits/sec». Que fera Swisscom sur la fibre optique? Même si tout cela est un peu futile, il se devra de réagir au risque de paraître simplement ridicule avec ses 100 Mbits/sec…

XS

3 commentaires pour “2e trimestre: UPC Cablecom garde le cap

  1. Eloi
    05/08/2013 à 7:17

    Ils progressent grâce à l’acquisition de société comme telemeyrin…

  2. Tricoline
    05/08/2013 à 7:19

    Proposer du 500 Mbit/s c’est bien, pour cela UPC devra faire des choix, car passer de 150 à 500 Mbit/s cela consomme entre 3 et 4 fois plus de bande passante avec le DOCSIS 3 utilisé pour les datas, donc cela implique la fin rapide de l’analogique, de plus si UPC veut proposer tout le sport et beaucoup de chaines HD il devra faire des limitations selon les régions linguistiques, car le spectre du cable coaxial est limité et ne permet pas de passer une infinité de chaines TV / radio et les datas avec le DOCSIS 3

    A l’avenir UPC devra bien passer par la fibre jusque chez le client, avec une fibre partagée pour le broadcast TV et une 2eme fibre pour les data (Internet, TVIP, VOD, replay, téléphonie, …), c’est ce que les téléréseaux valaisans ont commencer à mettre en place, sans cette évolution la fibre Swisscom pourrait mettre à mal le business des cablos opérateurs.

    Quand à la fibre chez Swisscom, le prix est assez élevé ainsi que la disponibilité assez très limitée, hors les centres de quelques grandes agglomérations, les clients swisscom sont toujours avec le VDSL, ce dernier ne permet pas du 100 Mbit/s dans la pratique du terrain, c’est possible en laboratoire avec une paire parfaite de quelques mètres.

    Mais dans l’immédiat, une fois l’analogique fortement réduit, UPC peut en effet proposer du 500 Mbit/s et devancer Swisscom avec un prix ultra compétitif.

    • rolgui
      05/08/2013 à 12:16

      Merci Tricoline pour ces infos pertinentes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :