Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Google confronté à une panne mondiale

Nouvelle panne mondiale pour Google.

Nouvelle panne mondiale pour Google.

Ce n’est pas la première fois que Google doit faire face à une panne mondiale, mais c’est toujours très impressionnant au vu du nombre d’internautes et de services concernés. En effet, ce dysfonctionnement a potentiellement affecté des centaines de millions de personnes dans le monde entier, soit dans une soixantaine de pays dans 130 langues…

Dans cette note de blog, Google récapitule les différents problèmes qu’il a rencontrés ces dernières heures. Visiblement, il a été touché par une cascade d’avaries qui ne devraient pas avoir mis en péril les données de ses utilisateurs. Google n’est toutefois pas très clair sur ce point…

«Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Nous vous remercions de votre patience et de votre compréhension. Soyez assuré que la fiabilité du système constitue une priorité de Google: nous veillons à apporter des améliorations continues pour optimiser nos systèmes», écrit le moteur de recherche samedi matin sur l’App Status Dashboard.

Un bug à l’origine du problème

Mountain View se veut rassurant sur ce problème qui a affecté une dizaine de ses services, de Gmail à Google Documents en passant par Google Talk ou Google+. «Le problème a été résolu et nous concentrons maintenant sur la correction du bug qui causé la panne», précise l’entreprise californienne sur son blog.

Wikipedia souligne que Google est un monstre de la toile. En 2011, Google possédait un total de plus de 900’000 serveurs, soit le parc le plus important au monde. A fin 2010, Mountain View représentait 6,4% du trafic internet mondial et affichait une croissance supérieure à celle du web, souligne l’encyclopédie en ligne.

Xavier Studer

Les services concernés par la panne

Douze services ont été perturbés en Suisse, en France et potentiellement dans une soixantaine de pays.

Douze services ont été perturbés en Suisse, en France et potentiellement dans une soixantaine de pays.

9 commentaires pour “Google confronté à une panne mondiale

  1. Gapspard
    25/01/2014 à 9:25

    Rien ne vaut un bon PC à la maison couplé à un système de NAS. Un e–mail bien privé, des logiciels libre pour éviter ce foutoir sur le nuage. Un jour, il va y avoir une grosse cata e tout le monde va perdre ses mails, ses photos, ses documents. Ca va faire mal!

    • wookie
      25/01/2014 à 10:38

      Un ami a un NAS à la maison et il se l’est fait piraté, plus de photos plus de vidéos ! Pour couronner le tout les petit malins demande une « rançon » en bitcoin pour que les fichiers soient remis ! Donc quelle solution est plus sécure ? A part un ordi pas branché sur internet avec des backup je vois pas mieux mais du coup on se prive de certains services pratiques.

      • rolgui
        25/01/2014 à 11:56

        Un PC pour le net et un pour ses fichiers, sans connexion.

      • Oreille
        25/01/2014 à 4:29

        Dans le cas de cet ami, quelques précautions de base auraient certainement suffit à éviter ses problèmes, car je doute qu’il ait fait usage de la configuration de base, en principe assez sécurisée, présente à la livraison.

        C’est un peu un non sens que souhaiter protéger ses données en prenant un NAS chez soi pour ouvrir les portes nécessaires à rendre public ses données, 😉

        J’en reviens à vanter le matériel et l’OS de Synology qui permettent de faire assez facilement des configurations ‘ouvertes’ sans trop de danger, grâce à une aide et une communauté très utile.

      • TerraNova
        27/01/2014 à 2:49

        C’était quoi comme NAS ? Il s’est fait pirater à cause d’un mot de passe peu sécure ?

  2. YaYa
    25/01/2014 à 12:24

    Un bon vieux disque USB qu’on branche de temps en temps pour faire une sauvegarde…le tour est joué.

    • Bob
      25/01/2014 à 4:24

      Absolument. Du reste, je viens ce matin de faire une réinstallation complète de mon « vieux » MacBook Unibody 2008 depuis une sauvegarde Time Machine sur un DD USB externe, nickel ! Deux ou trois nouveaux fichiers récupérés depuis la dernière sauvegarde via mon serveur ftp. Support physique + le cloud. Toujours panacher les deux.

  3. TerraNova
    27/01/2014 à 2:47

    M’a fallu plusieurs minutes pour comprendre que tous mes soucis venaient de nos amis de Google. Ca fiche la trouille tout de même quand on prend coscience que quand Google tombe, plus rien ne fonctionne. Nous sommes devenu complètement dépendants de leurs services. Celà dit, ça permets aussi de prendre du recul, se dire que « plus rien ne marche, pas grave je vais sortir prendre l’air » 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :