Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Télévision: la régression par internet et le numérique?

Un des nombreux témoignages sur le Forum TV de Swisscom.

Un des nombreux témoignages sur le Forum TV de Swisscom.

A l’époque de la télévision analogique, il suffisait de brancher sa TV au secteur et d’utiliser une antenne aérienne pour recevoir un signal hertzien en permanence. Avec l’arrivée de la TNT, la qualité du signal a augmenté, mais la réception est parfois intermittente.

Avec les boîtiers TV d’UPC Cablecom de Swisscom, Sunrise et autres, de nouveaux problèmes sont apparus. Comme en informatique, les mises à jour déferlent et avec elles leurs lots de problèmes en matière de qualité de l’image, de stabilité de la connexion internet ou de disponibilité de ses enregistrements.

Samedi soir, par exemple, je n’ai pas pu regarder «Faut pas rêver» diffusé la veille. L’interface de Swisscom TV 2.0 me signalait alors des problèmes de Replay TV. Parfois, je constate encore différents petits bugs et des problèmes de synchronisation entre le son et l’image. D’autres utilisateurs ont aussi expérimenté de multiples dysfonctionnements.

Des problèmes un peu partout

Le boîtier d’UPC Cablecom Horizon semble aussi parfois connaître quelques bugs. En cette fin de semaine un internaute m’a signalé des problèmes de stabilité de sa connexion Wi-Fi après sa mise à jour. Peut-être devrait-il changer de canal, comme me l’avait préconisé Swisscom sur l’ancien modem que j’utilisais il y a quelque mois?

Internet est toujours un outil intéressant pour connaître la fiabilité de ces services. Pour UPC Cablecom, on trouve cette page d’aide qui atteste des problèmes rencontrés par ses clients. Idem dans cette longue section de Swisscom. Sunrise liste pour sa part une série de questions et de réponse ici. On ne trouve visiblement pas le retour direct des utilisateurs sur les pages du challenger helvétique des télécoms.

Fiabilité: un défi pour le futur

Pour être honnête, je préciserai que du temps de l’analogique, la réception des TV françaises était parfois un peu aléatoire et que la qualité du signal variait en fonction des conditions météo. Le câble analogique n’était aussi pas toujours de qualité. Alors oui, la TV numérique a apporté une qualité inédite, de multiples services et son lot de problèmes…

Le défi pour notre société numérique de l’information est désormais d’assurer une meilleure fiabilité au lancement des nouveaux produits pour éviter ces pénibles mises à jour. D’autant plus qu’avec la mise en réseau de plus en plus d’informations, comme nos enregistrements, il en va désormais de la fiabilité de nos données… Et on ne parle même pas de confidentialité!

Xavier Studer

26 commentaires pour “Télévision: la régression par internet et le numérique?

  1. 27/04/2014 à 11:08

    Avec le satellite, j’ai la meilleure qualité qu’il soit et aucune coupure sauf énorme orage.

    • DavidL
      27/04/2014 à 12:15

      « sauf », tout est dit.

    • gregory
      27/04/2014 à 12:21

      perso le satellite j’ai donné merci. Avec leur incessant changement de cryptage entre les différents bouquets qui t’obligent à racheter du matériel, je dois avouer m’être réconcillié avec la TV depuis mon passage chez Swisscom.

    • ced
      27/04/2014 à 1:19

      Et ben dites donc, vous êtes le roi de la qualité, chaque chose que vous achetez et que vous nous partagez est un événement et, comparé aux autres, vous avez toujours les meilleurs choses possibles.
      J’en suis complètement jaloux, vous devriez me donner la liste de tous vos produits, j’aimerai également avoir toute cette qualité et tout ce Premium (ironie).

      • Noisequik
        27/04/2014 à 1:23

        Et hop, 10cm de plus !

        • ced
          27/04/2014 à 1:44

          ?
          La drogue ne vous réussit pas.

          • i.am.will
            27/04/2014 à 4:10

            cherche pas, la sardine à trouvé une nouvelle mode dans sa vie bien triste, il surnomme tout le monde de pinocchio, quel (modéré).

          • Didier Papaux
            27/04/2014 à 7:16

            Noisequik doit tout simplement disparaître pour le bien de chaque lecteur.

          • 27/04/2014 à 9:09

            Mais non. Tout le monde est le bienvenu ici.

          • 27/04/2014 à 9:42

            C’est triste de devoir prendre trois pseudos différents pour s’attaquer à une seule personne. Peu de courage…

          • 27/04/2014 à 9:45

            Allez voir ici : https://twitter.com/did4valleys
            Vous allez bien rire mais cela fait presque peur.
            Heureusement que l’on peut bloquer une personne sur Twitter et la signaler.

          • i.am.will
            27/04/2014 à 11:25

            mais chuuuuut avec tes histoires du type et de ses plusieurs pseudo, rien de prouvé et c’est toujours toi qui parle de sa, on se pose vraiment des questions………. ahhhh mais nooooon, c’est juste que tout le monde s’en fou…….. sauf toi qui aime créer des histoires

          • Noisequik
            28/04/2014 à 8:11

            Tiens, Pinocchio a effacé son compte Twitter… on se sent tout bête d’un coup ?

          • Didier Papaux
            28/04/2014 à 1:33

            Non, uniquement pour que tu tombe dans ton propre piège. Tout le monde se fout de tes histoires, tu n’arrive pas à comprendre? Tu m’as appelé Pinocchio en 1er, pourquoi mettre ce surnom à d’autres? Les signatures augmentent.

      • TerraNova
        28/04/2014 à 9:45

        C’est du vent, il a toujours sont vieux machin pommé de 2012 et bientôt la police chez lui à pirater les chaînes de TV du sat 😉

        • 28/04/2014 à 12:47

          Quel piratage, alors qu’il existe des solutions gratuites comme TNTsat ou Fransat ou des abos Canalsat ou Bis ?

  2. rolgui
    27/04/2014 à 11:35

    Ah, enfin un article sur ce sujet.
    Ça fait plus d’une année qu’il y a des problèmes avec Swisscom TV air, ça lag, ça reste bloqué par intermittence, parfois tellement longtemps qu’il faut changer de programme (chaîne) et revenir pour que ça reparte.
    J’ai téléphoné des dizaines de fois depuis plus d’une année. On m’a fait recharger Silverlight, changer de canal wifi, mettre un câble, essayer avec un autre navigateur, un autre PC, un autre Mac, etc, etc etc.
    J’ai tout essayé.
    J’ai profité d’une offre de connexion internet sur fibre optique croyant que ça allait s’améliorer, et même avec 50 Mbps en downstream, c’est pareil.
    Mon iStat menu sur lequel je peux voir le débit que je reçois en temps réel, indique des chutes de débit jusqu’à 0kbps, et quand c’est bon, ça monte entre 1-2mbps, mais très variable.
    Je leur ai dit que ça venait de LEUR serveur, puisque ma liaison est suffisante. Ils l’ont constaté lors d’un partage d’écran, mais incapable de résoudre, seulement en faisant remonter l’information à leur service technique.
    De plus, ils n’arrêtent pas de changer l’ordre des canaux: les Allemands en premiers, les francophones plus tard, etc. Maintenant le son est décalé par rapport à l’image sur RTS simple définition où le son a un volume plus fort par rapport à RTS HD, qui très faible mais le décalage entre le son et l’image moins important.

    Un gros point négatif aussi, on ne peut pas changer soi-même l’ordre de nos chaînes comme sur la box TV.

    Tout le monde pensait que le numérique allait simplifier la vie de chacun, mais connaissant la technique, mon métier, je doutais bien que ça allait plutôt la compliquer, vu le nombre des possibilités de codage video, son, conteneurs, de compressions , etc.
    Et ce n’est pas fini de nous empoisonner la vie !
    Bonnes salutations à tous les lecteurs et Merci Xavier.

    • Noisequik
      27/04/2014 à 1:02

      Essaie le flux direct sur VLC :
      http://www.regardtv.net/t6105p30-flux-iptv-swisscom

      • Tricoline
        27/04/2014 à 5:17

        Le principale PROBLEME de l’IPTV que cela soit via un box, sur VLC ou tout autre moyen de visionnement, c’est au moindre petit problème de flux et bien cela se voire immédiatement sur l’image et ou le son !

        Le broadcast tel qu’employé par les téléréseaux, l’hertzien ou le satellite n’a pas de problème de flux

      • rolgui
        27/04/2014 à 8:10

        Ne fonctionne pas. En plus c’est hyper compliqué à gérer.

  3. Oreille
    27/04/2014 à 11:57

    A Lausanne, Citycable fournit un bon service via la câble. Mais bon, je n’utilise pas de box et ne peut pas qualifier autrement leur service TV+.

    On peut penser que le câble offre plus de sécurité et de qualité tant que l’on reste à se suffire des offres de base. Il n’y a qu’un pas pour penser ensuite que ce sont les box et leurs autres services qui pêchent par la jeunesse des interfaces et infrastructures proprietaures, le réseau câblé et le hardware chez le client semblant au point de leurs côtés.

    Quelqu’un peut-il donner un retour de son expérience avec la TV+ de Citycable ?

  4. Didier Frick
    27/04/2014 à 12:10

    Très bonne remarque. Le prix à payer pour le passage au numérique est une augmentation de la complexité du matériel, qui ne manque pas de se répercuter sur la fiabilité (et le prix).

  5. gregory
    27/04/2014 à 12:19

    Cela reste de l’informatique, donc règle numéro 1 : ne jamais sauter sur des mises à jour, surtout quand tout fonctionne bien. Ce qui n’excuse évidemment pas le laxisme des fabricants qui nous prennent pour des beta-testeurs

  6. Martino
    28/04/2014 à 8:01

    La TV par fibre à Sierre c’est TOP !

  7. 28/04/2014 à 8:29

    Bon, je déduis de tout cela que les box, ça coûte cher et ça n’est pas la panacée, donc je resterai sur l’offre numérique de base UPC-Cablecom, il y a tout ce qu’il me faut à part le guide des programmes qui est vraiment foireux. Et je rentabilise au passage mon lecteur Blu-Ray avec disque dur et double tuner…

  8. Dom.
    30/04/2014 à 4:30

    Je suis tout à fait d’accord avec ce qui est écrit ici. D’autant plus que depuis un peu plus d’un mois, les internautes utilisant leur système Linux sont privés de la possibilité de suivre les chines en direct de la RTS. Un changement dans la façon de diffuser en flash (adobe) en est certainement la cause. Je sais d’avance qu’on va me dire que Linux n’est pas supporté par la plate-forme de la RTS, pourtant, cela fonctionnait depuis bien longtemps parfaitement. Quelque soit le système d’exploitation, je suis un consommateur qui paye la redevance et la RTS a le devoir de proposer des solutions qui techniquement ne favorise pas une plate-forme ou une autre, cela est possible en utilisant notamment des standards ouverts. Peut-être la RTS a trop d’argent à vilipender avec des sociétés américaines au lieu d’utiliser des standards libres et gratuits. Cela commence à être vraiment énervant qu’une société comme la RTS en partie financée par la redevance et nos impôts favorisent des utilisateurs utilisant un système d’exploitation propriétaire venant des USA avec les effets collatéraux liés aux problèmes de confidentialités.
    Tant que ça ne changera pas, la diffusion numérique sur le web restera anecdotique…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :