Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Apple au coude à coude avec Samsung sur Swisscows!

Le moteur de recherche Swisscows est disponible en Suisse et en France.

Le moteur de recherche Swisscows est disponible en Suisse et en France.

Je commence par une boutade qui fait probablement tout son sens. En effet, Samsung, le premier constructeur mondial de smartphones, bénéficie sur Swisscows de la même visibilité qu’Apple, la marque chérie des Suisses, comme le montre l’illustration ci-contre. Visiblement, le Coréen continue de gagner du terrain en Helvétie.

Ce prétexte me permet de parler de Swisscows, un moteur de recherche 100% suisse qui fait oublier le nullissime search.ch, que ses concepteurs feraient mieux de débrancher… Lancé à la fin juin, Swisscows se démarque d’un Google par le soin qu’il apporte à la protection des données, comme DuckDuckGo

La société explique que ses serveurs sont en Suisse et qu’elle ne collecte aucune donnée. Je ne me prononcerai pas sur ce point. Le blogueur spécialisé des questions juridiques et technologiques François Charlet, semble convaincu par la qualité de la protection des données, même si des publicités sont affichées.

Plus puissant que Google?

Son interface est simplissime à utiliser et plutôt originale. En effet, sur la gauche s’affichent les mots clefs utilisés et d’autres qui pourraient compléter la recherche. A droite et en haut, on retrouve des liens sponsorisés comme sur Google. A tout moment on est ainsi invité à affiner sa recherche, à préciser ce que l’on veut trouver. Intéressant!

Je dois dire que j’ai plutôt été favorablement impressionné par mes premiers essais. Les algorithmes calculés par la société zougoise Hulbee semblent tellement au point que sur nombre de sujets les résultats proposés sont supérieurs à ceux de Google! Pourquoi cela marche-t-il si bien? Donnons la parole à ceux qui en savent le plus…

14 ans de travail

«Swisscows.ch repose sur une technologie de données Cloud innovante qui détecte le sens d’une recherche selon un contexte et non selon les mots qui y sont saisis générant ainsi des réponses provenant des données. Les pionniers des logiciels en Suisse, en Allemagne et en Russie ont travaillé durant 14 ans sur cette reconnaissance sémantique d’informations basée sur le principe de l’intelligence artificielle», expliquent ses concepteurs.

Et visiblement cette équipe internationale a de l’ambition. Swisscows est aussi disponible dans les pays anglophones (.com), en France (.fr) , en Allemagne et en Autriche (.de et.at), est-il stipulé dans un communiqué de presse. Le règne de Google arrive-t-il à son terme? Ne nous emballons pas, mais donnons une chance à ce concentré de technologie swiss made!

Xavier Studer

11 commentaires pour “Apple au coude à coude avec Samsung sur Swisscows!

  1. gregory
    05/07/2014 à 9:32

    En voilà une heureuse initiative, à tester sur quelques jours. Par contre ce nuage de mots-clés n’apporte strictement rien vu les résultats, à moins que ce soit de la pub déguisée

    • 05/07/2014 à 9:55

      Je ne pense pas qu’il s’agisse de pub déguisée. Bien utilisé, ça permet vraiment d’affiner ses recherches… Essayez!

  2. m. klingele
    05/07/2014 à 10:48

    Dommage qu’il n’y ait pas encore une application android.. Je ne l’ai pas trouvée

  3. BroLou
    06/07/2014 à 6:13

    On ne saura pas vraiment si ce moteur est plus performant que celui de Mountain View. Par contre, pour le SEO, mettre Samsung et Apple dans le titre, ça doit aider, même en parlant de tout autre chose…

  4. 07/07/2014 à 4:33

    Je viens de tester et je trouve ridicule… bcp moins puissant que Google via proxy (startpage.com) et résultats moins varié que duckduckgo.
    Impossible de classer les résultats chronologiquement, d’avoir uniquement les images, etc.
    Bref, on dirait un produit Apple avec une jolie UI pour affiner sa recherche.

  5. merinos
    02/09/2014 à 1:33

    actuellement, Swisscows n’est disponible qu’en français, allemand et anglais.

    cela est malheureusement un petit défaut habituel de nos amis alémaniques d’oublier l’italien (et le romanche). :p

    pourtant: http://fr.wikipedia.org/wiki/Langues_en_Suisse
    et un peu dans le même ordre d’idées:
    http://www.migrosmagazine.ch/societe/entretien/article/au-tour-des-romands-et-des-alemaniques-d-entendre-un-peu-d-italien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :