Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Amazon se lance dans les objets «à imprimer»

Amazon se lance dans "l'impression 3D".

Amazon se lance dans «l’impression 3D».

Ce qui s’appelle communément «l’impression 3D», mais qui est plutôt une forme de moulage ou de ciselage personnalisé, semble connaître un certain succès. Amazon veut surfer sur la vague et propose depuis lundi à ses clients américains de commander des objets qu’ils peuvent personnaliser.

Le libraire américain a annoncé le lancement d’une boutique 3D de «produits imprimés» (www.amazon.com/ 3dp), contenant plus de 200 articles imprimés sur demande. Beaucoup peuvent être personnalisés par matériau, dimensions, styles ou variations de couleur, voire rendus uniques avec des textes ou des images spécifiques.


Selon Amazon, ce nouveau magasin est l’un des plus importants en ligne pour découvrir des produits imprimés en 3D. Cette échoppe se caractérise par un outil de recherche, une fonctionnalité prévisualisation 3D interactive et un widget de personnalisation du produit, est-il indiqué dans un communiqué de presse.

Un marché d’avenir?

«Le magasin de produits imprimés 3D nous permet d’aider les vendeurs, les concepteurs et les fabricants à atteindre des millions de clients tout en offrant une expérience amusante et créative aux clients qui peuvent personnaliser un nombre potentiellement infini de produits», déclare dans le même texte Petra Schindler-Carter, directeur des ventes de Amazon Marketplace.

Mon avis? Le concept est intéressant et probablement qu’il continuera à se développer ces prochaines années. Encore faut-il que le consommateur accepte de passer suffisamment de temps pour créer de beaux objets. Pour quelle valeur ajoutée? Rappelons que Motorola propose des smartphones personnalisable avec le Moto X. Différents vendeurs proposent aussi des coques sur mesures. A suivre…

Xavier Studer

5 commentaires pour “Amazon se lance dans les objets «à imprimer»

  1. Lucien
    29/07/2014 à 9:06

    Je trouve ça génial. On pourra enfin avoir les Tupperware de nos rêves. Des coques perso et des bijoux en plastique

  2. sphax
    29/07/2014 à 9:01

    Bonjour, l’impression 3d ne s’apparente point à du moulage ou du ciselage.
    Moulage : comme son nom l’indique on utilise un moule (qui est en passant l’outil). Dans ce procédé nous avons des  »cheminées » d’injection que l’on peut définir comme des copeaux. http://fr.wikipedia.org/wiki/Moulage
    Ciselage : On utilise également un outil (ciselet ou burin, c’est selon). Dans ce procédé nous avons également des copeaux (enlèvement de matière). http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/ciseler/16199
    Impression 3D : C’est une technologie additive qui ne génère pas de copeaux. On peut faire par impression 3D des moules et faire des plaquettes avec des motifs et/ou des écritures comme le ferait du ciselage http://fr.wikipedia.org/wiki/Impression_tridimensionnelle .
    Une démocratisation des machines 3D semble se profiler, toutefois n’oublions pas comme vous en faite mention que le temps de modélisation 3D n’est pas à la portée de tous, étant donné qu’il faut des logiciels DAO (Dessin Assisté par Ordinateur) et savoir ce que l’on veut faire peut prendre du temps, beaucoup de temps. J’imagine que les férus de modèles réduits auront loisirs de faire des pièces pour leurs engins ou des décors pour les paysages de trains miniatures entre autres.
    On propose de plus en plus des machines 3D grand public encore faut-il pouvoir  »démocratiser » la modélisation au tout venant, ce qui sera sûrement le plus gros obstacle pour cette technologie. De plus les machines accessible au niveau du prix ont une résolution d’impression très grossière (les strates sont plus visibles) en comparaison avec des machines qui elles coûtent environ 180’000.-CHF.
    C’était juste une contribution d’une personne qui utilise l’impression 3D au quotidien dans un milieu professionnel depuis +11ans 

    • 29/07/2014 à 10:11

      C’est le terme impression qui me dérange. Il se réfère ou à une marque laissée sur un objet ou à de l’imprimerie qui se pratique sur un support. Je vous renvoie à mon tour sur Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Impression Peut-être modelage tridimensionnel?

      • Oreille
        31/07/2014 à 2:41

        C’est plus de la dépose par extrusion qu’autre chose, ce qui est différent de laisser une marque, celle-ci étant ultra-fine et pénétrant pour bonne partie le substrat porteur.

        Je serais + partant pour ‘impression 3D’ simplement pour différencier l’épaisseur du dépôt et donc son cumul dans la 3ème dimension…

  3. Oreille
    30/07/2014 à 11:08

    J’ai lu dernièrement un article assez édifiant sur le sujet des stores 3D. Le problème qui va être le plus difficile à gérer sera celui des droits, du copyright…

    Ça n’annonce rien de bon pour ces magasins en ligne qui vont devoir s’assurer que tout est de leur création ou libre de droits, ce qui sera de plus en plus rare avec un modèle qui tend vers l’impression de ses propres objets, sur de telles plates-formes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :