Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

SIM embarquée: Apple sème la peur en Suisse

C’est une des nouveautés de l’iPad Air 2. Il est équipé d’une carte SIM embarquée, c’est-à-dire intégrée à l’appareil et programmable. Si cette évolution est prévue depuis des années, elle devient enfin réalité. Pour l’instant cette nouveauté n’est disponible qu’aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

Mais que pensent les opérateurs téléphoniques suisses qui se retrouvent en partie court-circuités? Voici les réponses glanées par e-mail auprès de nos trois compères. Si certains osent parler, d’autres semblent trembler de peur devant Apple et se montrent beaucoup moins loquaces…

Le courage de Sunrise

«La nouvelle carte SIM d’Apple a été lancée exclusivement aux Etats-Unis et en Angleterre. À notre connaissance, le lancement en Suisse n’est pas prévu. Le nouveau système voudrait dire que Apple — un producteur d’appareils électroniques avec une part de marché élevée — peut déterminer quels sont les opérateurs de télécommunications disponibles sur ses appareils. A notre avis, cela pourrait être problématique pour des raisons de concurrence. Pour la clientèle, il est souhaitable de pouvoir choisir sans restriction l’opérateur», explique Markus Werner, porte-parole.

Le mot d’Orange

«La fonctionnalité de la carte SIM d’Apple est actuellement limitée aux marchés aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Le sujet est connu dans l’industrie depuis quelques années et nous continuons d’évaluer le sujet», selon Thérèse Wenger, porte-parole.

Swisscom relativise

«La procédure de standardisation de la technologie eSIM (embedded SIM) est encore en cours. Swisscom la suit de très près et se prépare à cette perspective. La solution d’Apple constitue une étape intermédiaire dans cette direction. Swisscom étudie la question avec Apple et avec plusieurs autres fabriquants», précise Carsten Roest, porte-parole.

Xavier Studer

27 commentaires pour “SIM embarquée: Apple sème la peur en Suisse

  1. Sam
    18/10/2014 à 12:42

    Et finalement ce sera le consommateur qui paiera les pots cassés. Merci Apple!

    • ced
      18/10/2014 à 8:48

      Apple qui amène tout le monde au fond du gouffre…

      • MonBug
        18/10/2014 à 9:34

        Restes-y !

        • ced
          19/10/2014 à 2:21

          Les ultra pro Apple sont toujours autant pathétiques et constructifs, à quand des réponses qui restent dans le sujet et sans débordement?

          • Don't Feed
            19/10/2014 à 3:33

            Pathétique et fatiguant ce troll

          • ced
            19/10/2014 à 6:56

            On ne va pas parler des lâches qui se cachent derrière X pseudos, même pas foutu de le dire sous son pseudo de base.

          • 19/10/2014 à 7:26

            Merci d’en rester là.

          • ced
            19/10/2014 à 7:59

            A quand une unique inscription obligatoire et plus sécurisé?

  2. Grand Lapin
    18/10/2014 à 2:15

    Au contraire ça profite au consommateur. Le fait de pouvoir changer facilement d’opérateur à tout moment sans changer de carte SIM les oblige à davantage de concurrence sur les prix.

    • Oreille
      18/10/2014 à 11:59

      c’est faux pour partie puisque le contrat peut très bien limiter vos mouvements de l’un à l’autre.

      Il y aura bien un stratagème pour nous faire cracher au bassinet, en Suisse.

  3. Original Mike
    18/10/2014 à 2:41

    Au lieu de payer 40.- une nouvelle SIM au moment se changer d’opérateur ça nous coutera le même prix pour reconfigurer la SIM. Et au moment de revendre son appareil, il y a fort à parier qu’il faudra annuler sa carte dans l’appareil en question (sans doute avec des frais) et le nouvel acheteur qui aura par exemple,une SIM fonctionnelle mais issue d’un téléphone à SIM classique, devra lui aussi payer pour faire configurer son nouvel appareil. En fait au final ca risque de nous coûter le double d’avant (activation +désactivation). Simple supposition, bien évidemment.

  4. Yannick
    18/10/2014 à 3:33

    Et c’est top si on va a l’étranger, hop directement un nouveau forfait prepaid sans besoin d’aller dans un shop… Bam carte sim et forfait installé en un click…

    Je comprends que les opérateurs ont peur… mais bon, comme avec whatsapp… ils on dit mais comment on va faire à nouvel an avec nos 80 million de sms à 0.2 frs qui seront perdus ? => Bah ils sont toujours là, ils ont juste augmenté les abos… 🙂

    • 18/10/2014 à 11:28

      Il y aura bien moins d’heureux possesseurs iPad….Avec forfait swisscom on paye l’iPad Air dès 299.- et 679.- sans forfait.
      Pour le nouvel iPad air 2, certainement pas subventionné, il faudra le payer Plein Pot ou alors le « LOUER » comme ce qu’a instauré Sunrise avec les smartPhones chaque mois ….

      • Yannick
        19/10/2014 à 1:07

        Pas d’argent pas d’iPad. Fini de s’endetter pour ça… Faut juste savoir faire un budget et voilà. Perso je paie cash mes iPhones chez Apple et ça va super bien, après deux ans hop je revends l’ancien et je sais qu’il me faut ~500.- de côté en 24 mois, ça fait genre 20.- mois et voilà… Pas dur? Non…

  5. BioWW
    19/10/2014 à 11:27

    Il y a encore qq années, je me souviens de la polémique au sujet du prix de remplacement de la carte SIM à 40 balles quand on voulait changer d’opérateur. Tout le monde criait au scandale. A juste titre. Maintenant qu’on entrevoie la possibilité de s’en passer, tout le monde crie au scandale. Bref…

    • MonBug
      19/10/2014 à 2:10

      je me souviens surtout qu’avant l’arrivée d’aspre et de son iphone, on payait le mb une petite fortune !!! Apple a forcé les opérateurs à mettre en place les forfaits que nous avons aujourd’hui. Dont bénéficie également nos Ced et Nycko nationaux. A nouveau, Apple est précurseur et montre la voie avec la sim programmable…..

      • Original Mike
        19/10/2014 à 8:26

        Je pense que avec ou sans Apple, les forfaits auraient vu le jour de la meme manière.
        Il faut arrêter de croire que Apple est à l’origine de tout. Beaucoup de choses évoluent même là où Apple est absent. C’est avant tout dû à l’offre et la demande. Vous leur octroyez bien trop d’importance et je,suis certain que vous êtes plus,malin que ça…

      • Marcel Liard
        20/10/2014 à 8:19

        Sauf que rien n’oblige les opérateurs à reconnaître ces SIM et qu’en plus elles doivent être validées au niveau mondial par l’organisme compétent.

  6. Tricoline
    20/10/2014 à 11:05

    La carte sim c’est historique, c’était utile pour transférer ses contacts avec les vieux bignous des années 90 et début 2000
    De nos jours la carte sim c’est techniquement inutile et dépassé, cela sera qu’aux operateurs pour leur petites magouilles commerciales !
    A l’avenir seul le numéro imei sera utile.
    Tous les constructeurs vont s’y mettre, cela simplifie les apareils !
    Alors après apple cela sera samsung

    • Marcel Liard
      20/10/2014 à 11:41

      Sauf que l’IMEI est lié à l’appareil mais pas à l’utilisateur.

      • Tricoline
        20/10/2014 à 2:04

        Et alors ?
        Sous peu la carte sim cela sera du passé, et ce ne sont pas les operateurs suisses ou autres … qui vont empêcher cette évolution !
        Et ce n’est pas Apple qui est à la base de tout ce qui change et évolue !
        Quand au no imei il peut très bien faire le lien avec un appareil et un utilisateur vu que c’est un no unique, je ne vois pas ce qui gêne.

        C’est dingue les conservatismes qui perdurent ci et la lorsque des changements surviennent pour des usages que l’on pense immuable !

        • Marcel Liard
          20/10/2014 à 2:16

          Oui et tu appelles comment tes correspondants? Si je veux t’appeler sur ton mobile par exemple… Et si tu vends ton appareil…
          L’Apple SIM est toujours une SIM si jamais et les opérateurs feront ce qu’ils veulent.

          • Tricoline
            20/10/2014 à 3:45

            Très simple, si je vends mon mobile dépourvu de carte sim, je suprime le lien entre mon no et le no imei du téléphone, cela se fera directement depuis le web sur le site de l’opérateur !
            On y aura toujours des solutions pour résoudre ce qui te semble pas possible actuellement Marcel, ne te fais pas du mouron pour ce genre de peccadille, tu verras dans quelques années tout ira très bien dans ces cartes sim, allez va !!

          • Marcel Liard
            20/10/2014 à 6:06

            Tu as pas compris que c’est toujours une SIM. Et tu as toujours un numéro de tel. De plus l’IMEI est déjà utilisé actuellement puisque envoyé à la cellule.

    • f.delamuraz
      20/10/2014 à 11:43

      Donc si tu vas en vacances et que tu voudras mettre une SIM du pays pour surfer, cela sera impossible car tu es sous contrat avec l’opérateur de ton pays qui refusera que tu accrédites ta sim universelle pour seulement 2 semaines de vacances… beau progrès en effet.

      • Tricoline
        20/10/2014 à 12:09

        Actuellement avec un mobile simlocké il n’est pas possible de changer de sim en Suisse comme à l’étranger !
        Donc cela ne change strictement rien avec la pratique actuelle !
        Avec un mobile sans carte sim et libre, l’usage à l’étranger sera encore plus facile, quelques click sur le site web d’un operateur étranger pour connecter son mobile.
        C’est un beau progrès, trop beau quand on porte le même nom qu’un ex conseiller fédéral temdance conservateur !

  7. Jean-Luc
    22/10/2014 à 12:05

    Une carte SIM coûte généralement 20.- et pour du prépai, vous avez encore généralement un crédit de même valeur offert au départ. Au contraire, l’embarquement de la carte sera un gêne pour l’utilisateur, impossible de prendre la carte SIM pour la mettre dans un autre appareil (pour les voyages par exemple). Pour chaque intervention nécessitant actuellement un simple changement de la SIM, il faudra payer ce service auprès des opérateurs…. (vente d’occasion, réactivation d’un appareil non utilisé depuis plus d’un an, etc, etc).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :