Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Les smartphones toujours plus visés par les pirates?

Kaspersky recommande de télécharger les applications depuis le Google Play Store...

Kaspersky recommande de télécharger les applications depuis le Google Play Store…

Selon un communiqué du Laboratoire Kaspersky, spécialisé dans les antivirus, les pirates informatiques visent de plus en plus souvent les smartphones. Leur but? Obtenir des informations bancaires pour dérober de l’argent. La Russie est le pays le plus touché au monde.

Sur douze mois, la laboratoire a comptabilisé 3,4 millions d’attaques sur plus d’un million d’utilisateurs sur Android, précise la société dans cette infographie. Kaspersky indique s’être focalisé sur le système de Google car il est le plus répandu au monde. Certains détails sont troublants…

Selon ce rapport réalisé avec l’aide de l’organisation policière internationale Interpol, près de 60% des malwares utilisés entre août 2013 et juillet 2014 visaient à dérober des informations bancaires, voire de l’argent. Cette évolution semble logique aux auteurs de l’étude car les smartphones sont de plus en plus utilisés pour régler des achats.

Applications non officielles

La citation suivante est extraite du même texte. «Des applications peuvent être installées via Google Play ou des magasins tiers comme Amazon App. Les applications tierces représentent une menace pour la sécurité des utilisateurs qui autorisent leur installation de sources non vérifiées. Ces paquets non vérifiés peuvent contenir des logiciels malveillants pouvant être installés sans la permission de l’utilisateur»…

Il est d’ailleurs piquant de constater dans la copie d’un des graphiques de Kaspersky reproduite ci-dessus que la première mesure de sécurité pour se protéger est de n’installer que des applications en provenance du Google Play Store. En effet, le premier moteur de recherche mondial surveille son marché et a pris d’importantes mesures de sécurité.

Semer la peur

Comme je l’ai déjà expliqué, ces rapports d’éditeurs d’antivirus n’ont pour but que d’essaimer la peur. La plupart des utilisateurs qui ne téléchargent leurs applications que depuis le magasin officiel de Google ne sont en principe pas concernés par ces menaces. D’autant plus qu’il est nécessaire de se rendre dans les paramètres du système pour parvenir à installer ces applications tierces.

Quoi qu’il ne soit, il faut être plus prudent que jamais. Nokia, par exemple, propose de télécharger la version beta de sa solution de cartographie Here directement depuis son site en contournant le Google Play Store. Cette installation réclame justement la possibilité d’installer des applications tierce. Une opération réservée aux utilisateurs expérimentés? Prudence.

Xavier Studer

11 commentaires pour “Les smartphones toujours plus visés par les pirates?

  1. Eric
    10/23/2014 à 7 h 18 min

    Une bonne raison de plus pour ne pas utiliser les paiements NFC via le smartphone.. Question sécurité, les cartes plastiques restent la meilleure solution.

    • 10/23/2014 à 17 h 25 min

      Dans les cartes de crédit, il existe aussi des puces pour le paiement sans contact jusqu’à 40.00 CHF. Je ne connais leur niveau de sécurité, mais je n’ai jamais rencontré de problème.

  2. Marcel Liard
    10/23/2014 à 7 h 26 min

    Le cash encore mieux.

    • Jibé
      10/23/2014 à 16 h 45 min

      Sauf que le cash s’obtient généralement par carte

    • 10/23/2014 à 17 h 20 min

      Le cash, c’est bien pour les pickpocket….

      Sinon, Android est plus sécurisé que Windows, car les applications proviennent uniquement de playstore (par défaut). Le problème de Windows étant que l’on peut télécharger et installer n’importe quoi (sans contrôle de Microsoft), parfois même à notre insu. Cependant, Windows devient de plus en plus sûr. Quand je fais un scan avec un anti-malware (Malwarebytes), il est très rare que le programme détecte quelque chose. Ce n’était pas pareil avec XP.

      Enfin, ce n’est pas parce que le playstore possède un (pseudo) contrôle qu’il faut télécharger n’importe quoi. Certaines applications sont douteuses. Il faut bien analyser la crédibilité de l’auteur et les autorisations demandées. Beaucoup d’autorisations demandées peuvent être dues à une volonté d’espionner (App Facebook par ex.) ou à la paresse du développeur (il a simplement fait un copier-coller du document XML avec toutes les autorisations trouvé sur le web, mais n’utilise pas ces autorisations).

  3. rolgui
    10/23/2014 à 7 h 28 min

    On s’attaque toujours où il y a le plus d’utilisateurs, comme sur Windows. Restons dans le 10% des marginaux.

  4. philb
    10/23/2014 à 9 h 52 min

    le plastic c’est fantastique… mais le cash c est mieux… ça m’inspire une chanson tout ca… heureusement que les gens ne pensaient pas comme vous en 1800 Eric et Marcel sinon nous serions toujours en caleche et sans électricité… car nouveau donc forcément dangereux!!
    A partir du moment ou tu AS de l’argent tu peux te le faire voler.. par une méthode ou une autre!!
    Et faite gaffe avec vos billets sous le matelas…ABE

    • laurent
      10/23/2014 à 11 h 47 min

      et bien, comparer cela avec l’invention du moteur à explosion et de l’électricité il fallait quand même oser

      • f.delamuraz
        10/23/2014 à 11 h 50 min

        effectivement

      • philb
        10/23/2014 à 20 h 04 min

        payer sans argent ni carte effectivement c’est une révolution en regard des 4000 ans d histoire ou tous les peuples ont toujours payé en monnaie sonnante et trébuchante… et c’est plutôt l’état d’esprit que je dénonçais.. car tout ce qui est novateur fait peur mais fait forcement avancer la chose…

    • f.delamuraz
      10/23/2014 à 11 h 51 min

      Avec le cash tu ne paies pas de commission (toi ou le vendeur), ni de frais de gestion, ni d’intérêts. En fait tu n’enrichis pas d’intermédiaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :