Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Orange et Air France testent le Wi-Fi en avion

Alors que les smartphones et autres équipements électroniques sont de plus en plus souvent tolérés dans les avions, Air France et Orange vont encore plus loin. Les clients voyageant sur deux Airbus A320 court et moyen-courriers d’Air France pourront surfer dès 2015 sur internet, lire leurs e-mails ou regarder des vidéos sur un Wi-Fi payant raccordé à des satellites par les soins d’Orange.

Le transporteur aérien estime qu’il répond à une demande de ses clients. En effet, selon une étude BVA réalisée auprès de 2000 personnes, 78% des clients Air France se déclarent intéressés par un accès internet en Wi-Fi à bord et  28% des passagers se disent prêts à acheter ce service si le prix leur convient, selon un communiqué de presse diffusé en fin de semaine passée.

Une nécessité…

« Rester connecté en permanence est devenu un impératif pour beaucoup de nos clients, notamment les voyageurs d’affaires de nos réseaux court et moyen-courriers. Cette démarche innovante menée avec Orange entend répondre au mieux à cette forte attente. Grâce à cette offre de connectivité à bord de nos avions, nous souhaitons également rester à la pointe en matière de services digitaux» a déclaré Frédéric Gagey, président-directeur général d’Air France.

«La connexion en vol est attendue par tous et nous sommes très heureux d’y répondre à travers ce projet mené avec Air France, un partenaire de référence. C’est une nouvelle démonstration de la capacité d’innovation du groupe Orange qui mobilise l’ensemble de ses compétences dans le domaine des réseaux, des contenus et du business» souligne Delphine Ernotte Cunci, Directrice exécutive Orange France.

XS

 

7 commentaires pour “Orange et Air France testent le Wi-Fi en avion

  1. rolgui
    12/01/2014 à 8 h 15 min

    Voilà la véritable raison de l’interdiction d’utiliser les téléphones portables dans les avions. Maintenant qu’ils le permettent moyennant finance, ce n’est plus une question de sécurité, d’interférence avec les équipements électroniques mettant en danger les aéroplanes.

    • Eco
      12/01/2014 à 15 h 38 min

      Ca a toujours été un mensonge celui des interférences. Les compagnies elles même l’ont dit dans des interviews, la vraie raison c’est que les appels pourraient déranger les autres passagers… (c’est ce qui arrive tout les jours dans les trains et bus mais il y a pas mort d’homme…). Perso je n’ai jamais éteint mon natel sur un avion une seul minute, ni utilisé le mode avion, je met juste sous silence…. Et souvent j’écoute mes mp3 pendant les décollages et atterrissages, juste discrètement…

      • rolgui
        12/01/2014 à 15 h 55 min

        Et en plus, à 10’000 mètres on ne capte pas de réseau. Ca fonctionne seulement à moins de 1000 mètres d’altitude, et encore.

  2. Jipo
    12/01/2014 à 8 h 33 min

    Lufthansa propose déjà ce service, pour une 20aine de francs par 24 heures.

  3. bioWW
    12/01/2014 à 8 h 37 min

    ça fait des plombes que le WiFi payant est proposé par les compagnies US, pour ne citer qu’elles…

  4. Cedric
    12/01/2014 à 11 h 52 min

    J’ai testé la connexion wifi de Lufthansa ce printemps entre Bangkok et Francfort.
    à l’aller j’avais pris que deux heures (pour essayer) vu que c’était un vol de nuit.
    Au retour j’avais pris pour 24h vu que c’était un vol de jour et que 12h c’est looonnnng.
    ça marche bien le débit est variable.
    nous avons utilisé passer des appels à nos famille via viber. par contre hanghout ou skype ça ne marchait pas.

    C’est pratique pour se passer le temps et téléphoner, chez lufthansa la communication téléphonique c’est quand même je crois 10€/minutes.

  5. jff066
    12/03/2014 à 13 h 59 min

    Il y a de très bonne compagnie ( http://www.onair.aero) qui offre ce service a bord des avions depuis des années je ne comprends pas le choix d’air France d’utilisé un Télco comme orange au lieu d’utilisé des compagnies spécialisée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :