Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Dématérialisation totale? Sony y songe pour sa PS5…

PlayStation Now: un premier pas vers la dématérialisation.

PlayStation Now: un premier pas vers la dématérialisation.

Comme nous l’avons déjà écrit dans cette colonne, de nombreux appareils n’auraient plus besoin d’exister dans notre salon, comme les décodeurs TV. Cela dit, la migration vers des solutions 100% sur internet se heurte parfois à des problèmes d’ergonomie et de disponibilité.

Quoi qu’il en soit, selon des déclarations d’un cadre de Sony, l’entreprise nippone songerait à proposer sa prochaine PlayStation 5 dans le nuage. Si ce scénario se concrétisait, Sony se concentrerait alors sur des solutions de cloud gaming, c’est-à-dire de jeux dans le nuage.


Connexion à internet

Sur le papier, cela est bien joli, reste cependant à pouvoir être connecté à internet dans de bonnes conditions. Et même si Swisscom fait avancer plutôt rapidement le chantier de la fibre optique, certaines régions rurales ne bénéficieront peut-être pas de très haut débit à l’horizon 2019. Et on ne parle même pas de l’étranger. Evidemment, le signal pourrait s’adapter à la ligne. Mais du SD sur une TV 4K, c’est pas terrible…

Enfin, pour que Sony puisse proposer sa PlayStation dématérialisée ailleurs que sur ses propres TV, il devra nouer des partenariats avec ses concurrents qui construisent aussi des écrans. D’où une perte d’autonomie potentielle… En effet, dans quelle mesure un Samsung, un LG oz un Philips accepteront sans autre. Peut-être négocieront-ils des droits d’accès… Peut-être que Sony commercialisera un simple boîtier pour contourner le problème.

Compétition logicielle

Fondamentalement, cette évolution risque d’ailleurs de poser d’autres questions. En effet, la course entre consoles et PC était d’abord une course matérielle. Microsoft et Sony ont tiré leurs épingles du jeu. Dans quelle mesure Sony sera capable de se différencier dans une compétition qui deviendra d’abord logicielle. Peut-être avec de nouveaux concurrents…

D’ailleurs, même si mes enfants m’ont réclamé une PlayStation 4, ils apprécient particulièrement jouer sur l’iPad Air 2 ou sur d’autres tablettes et smartphones. Quelque part, il serait logique que le même écosystème gagne les écrans du salon. Je me demande dans quelle mesure Apple ne pourrait pas frapper un grand coup un jour…

Xavier Studer

9 commentaires pour “Dématérialisation totale? Sony y songe pour sa PS5…

  1. JP
    28/12/2014 à 10:39

    Les partenariats sont déjà en train de se mettre en place. Samsung a signé pour le service PlayStation Now (http://www.lesnumeriques.com/jeux-video/playstation-now-va-debarquer-sur-tv-samsung-n37953.html ) et d’autres suivront certainement. Sony a justement racheté Gaikai dans ce but il y a quelques années, pour se préparer au cloud gaming. Reste que quand on voit qu’une poignée de bidouilleurs réussit à mettre à genoux le PSN et le Xbox Live via de simples attaques DDoS le jour de noel, le tout online ne fait pas très envie. Déjà que, pour bon nombre de jeux, actuellement, sans connexion, impossible d’y jouer. Mais tout cela ne fonctionnera pas, c’est clair, sans de gros débits. A mon avis, il y aura encore une console après cette génération…
    Par contre, je ne suis pas certain que PlayStation se fasse vraiment de l’argent avec ses consoles, mais plutôt avec ses exclusivités. Les vendre via un réseau en abonnement mensuel, ça pourrait rapporter pas mal aussi. Un simple « Service » PlayStation sur sa smartTV, incluant des titres exclusifs, ça ne sonne pas si mal, finalement…

    • 28/12/2014 à 10:44

      Oui. Reste à connaître les modalités de l’accord…

      • JP
        28/12/2014 à 3:00

        Visiblement, Sony prévoit des annonces au prochain CES à ce sujet…

  2. 28/12/2014 à 11:28

    Je suis d’accord sur le fond avec vous, mais un peux plus nuancé. Je pense que nous aurons très bientôt Android et iOS comme système d’exploitation sur les TV. La question est de savoir si Microsoft va encore rater cette étape et perdre un marché (Xbox) ? Sur les TV plus anciennes, il suffira de connecter un boitier. D’ailleurs, vous avez l’air d’accord sur ce point : « Je me demande dans quelle mesure Apple ne pourrait pas frapper un grand coup un jour ». A mon avis, la TV a plus d’avenir que les montres.

    Ainsi, les jeux ne seront que de simples applications à télécharger, comme la TV (UPC, Swisscom, Sunrise, Zattoo, Wilmaa, etc..) ce qui évite les accords avec les constructeurs. Le « OS » des constructeurs n’ont aucun avenir, car le store d’applicaitons est insuffisant. Par contre, j’espère que les jeux ne seront pas basé sur le modèle économique des jeux actuels du mobile (gratuit au téléchargement, puis payer souvent de petits montants pour toute sorte de chose). Un modèle économique basé sur la location serait plus souhaitable.

    Pour internet, cela devrait suffire, en tout cas en Suisse pour de la HD. En effet, il faut au moins 5 Mbits/sec pour de la HD. Il existe encore des exceptions (des villages avec max 1 Mbits), mais même en campagne, nous atteignons ces débits. Pour la 4K, il faut 25 Mbits/sec. Techniquement, il est possible d’atteindre cette vitesse dans beaucoup d’endroits, même s’il reste encore des exceptions, mais il faut que les offres commerciales pour un débit supérieur à 25Mbits/sec suivent et ne soient pas réservées au haut de gamme pour ce type de débit. Actuellement, c’est le cas chez Sunrise (65.- pour 40M), mais pas chez Swisscom (99.- pour 40M) ou UPC (59.- + 30.- taxe dans les charges = 89.- pour 50M).

    Je pense aussi qu’un des défis technique sera de réduire de le temps de réaction. Avec 1 secondes de décalage, c’est difficile de jouer. A mon avis, le problème ne vient pas du ping.

    • 28/12/2014 à 12:07

      Philips et Haier, notamment, proposent déjà des TV Android…

  3. Original Mike
    28/12/2014 à 12:39

    L’échec cuisant de la PSP GO et la levée de bouclier face à la Xbox connectée en pemanence à Internet avec le tout dématérialisé me laisse penser que Sony va devoir travailler dur en matière de communication pour pouvoir imposer ça. Ce qui fonctionne avec Steam et les utilisateurs PC ne risque de pas prendre dans le monde des utilisateurs de consoles.
    Mais on ne sait jamais… la prochaine génération de console ne devrait pas sortir avant de nombreuses années.

  4. Phil
    28/12/2014 à 5:06

    C’est une bonne idée, mais leur centre devra être très fiable et très sécurisé.
    Ça peut aussi réduire les prix d’achats, que ce soit au niveau du système ou des jeux. Par contre je crains qu’on ne pourra plus revendre les jeux achetés.

  5. rolgui
    02/01/2015 à 6:28

    On ne pense qu’à jouer dans ce monde? Quand? Où? il n’y a que 24 heures par jour, et s’il faut travailler, manger, se reposer, dormir, faire un peu de sport (marche ou autre), lire, s’informer, admirer la nature, alors les investissement pour jouer en valent-ils la peine?

  6. 03/01/2015 à 4:31

    Ludo a écrit: « La question est de savoir si Microsoft va encore rater cette étape et perdre un marché (Xbox) ? »

    J’ose espérer que Microsoft ne va pas rater le train cette fois-ci pour windows mobile sur TV, tablette, smartphone, ordinateur portable

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :