Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Postfinance lance Twint pour payer avec son smartphone

L'application Twint de Postfinance.

L’application Twint de Postfinance.

La guerre pour gagner le marché du paiement par smartphone bat son plein. Après Tapit de Swisscom, l’Apple Pay et Samsung Pay (qui ne sont pas disponibles en Suisse) et les tentatives de Manor, voici Twint de Postfinance qui sera lancé par La Poste et Coop d’ici cet été et par les CFF ultérieurement.

Cette fois, on veut nous faire payer en utilisant le Bluetooth de notre smartphone combiné à une technologie de sécurisation de la transaction. Cela dit, même si le paiement devrait être sûr, le fait de devoir laisser allumé en permanence son Bluetooth peut poser un problème évident de sécurité. Attention!

Rappelons que la plupart des solutions de paiement sans contact utilisent aujourd’hui le NFC, une technologie qui ne rayonne qu’à quelques centimètres et développée à cette fin contre des dizaines de mètres pour le Bluetooth. (Lisez ce rappel de l’éditeur d’antivirus Kaspersky!) Il faut dire qu’il y a un intérêt à activer en permanence le Bluetooth…

Localiser le client, le faire consommer

Grâce à cette technologie, il sera possible de localiser et de positionner très précisément un consommateur dans un magasin. Il sera ainsi possible de lui envoyer des promotions ou des coupons pour l’inciter à consommer… Une telle possibilité de géolocalisation a notamment été activée il y a quelques jours au Mobile World Congress (MWC) à Barcelone pour aider les visiteurs à trouver leur chemin dans l’exposition.

Les premiers essais pilotes de Twint débuteront ces prochaines semaines ou ces prochains mois avec différents partenaires. Le groupe Coop adoptera Twint comme solution de paiement généralisée, selon un communiqué. Elle équipera à cet effet ses caisses de lecteurs «beacon». L’application qui permettra le paiement avec de l’argent prépayé sera disponible sur iOS et Android.

Xavier Studer

10 commentaires pour “Postfinance lance Twint pour payer avec son smartphone

  1. Yannick
    11/03/2015 à 8:14

    Déjà aujourd’hui les cartes de crédit supportent le payement sans contact via NFC… Et c’est déjà aussi un soucis de sécurité. Imaginez vous dans le métro bondé ou le bus… Paf paf voilà c est débité… Maintenant n ayant pas ces cartes et n’utilisant que la Maestro qui demande toujours un code qui a mon avis est bien plus sûre. Bref sinon faut toujours contrôler ses décomptes à la fin du mois et se souvenir et contester au cas où, bref pas pratique.

    • 11/03/2015 à 4:47

      J’ai une carte de crédit sans contact depuis plusieurs mois et aussi une carte d’entreprise (accès au parking, verrouiller les portes, paiement au restaurant, etc….). Sur la carte de crédit, le montant max est de 40 CHF sans code PIN. Le paiement est très rapide (ça ne vous énerve pas les personnes qui comptent leur pièces de 20 ct devant vous à la caisse ?). De plus, je n’ai jamais eu de problèmes avec cette techno. Vraiment top cette technologie.

      • Yannick
        11/03/2015 à 10:04

        Bah avec les nouveaux terminaux à la coop et migros, la maestro prends juste deux secondes de plus histoire de taper le code… Manor oui c’est interminable… Après ça ne me dérangerais pas d’avoir un lecteur d empreinte digitale pour authentifier la personne plustot qu’un code mais c’est tellement plus contraignant à cause des données sensibles et les lois varient de pays à pays… Un jour peut être si Apple Pay arrive en suisse… enfin on verra… en attendant j’ai toujours ma carte de crédit prepaid sans nfc 🙂 et ca me va très bien.

        • 07/05/2016 à 11:23

          Il faut être inconscient pour suggérer la biométrie. Il ne faut jamais utiliser la biométrie pour s’identifier, que ce soit sur un smartphone ou dans un commerce. En effet, il est impossible de changer ses empreintes. Par contre, un mot de passe compromis se change. Les lecteurs d’empreinte digitale sur les smartphones devraient être bannis. Nous sommes déjà bien trop fichés et cibles du hacking. La biométrie doit être réservée à des cas extrêmes comme les sites militaires ou ultrasecurisés. Je suis toujours surpris par l’absence de sensibilité des gens sur ces questions essentielles.

  2. rolgui
    11/03/2015 à 8:33

    Exact, Les cartes avec code sont encore les plus sécurisantes. Je n’aime pas trop ces trucs qui flottent dans l’air, qui peuvent être captées par n’importe qui.
    Fallait regarder « Histoire vivante Un oeil sur vous – Citoyens sous surveillance! » de dimanche 8 mars  » sur la TSR 2 à propos des écoutes.

  3. Eric
    12/03/2015 à 9:37

    Pas sûr comme toutes les solutions sans contact actuelles.. Rien de mieux que la carte + code. Quant à Apple Pay, j’attends pour voir.

    • MonBug
      12/03/2015 à 11:03

      J’utilise Apple Pay quotidiennement. Hyper rapide et pratique. Rencontré aucun soucis jusqu’a présent.

  4. biowan
    26/05/2015 à 8:05

    Bon je réponds un peu tardivement. Je viens de voir ce sujet dans le TJ sur RTS. Juste pour vous dire, à Hong-Kong, le paiement sans fil d’appelle octopus, même les personnes âgées en utilisent. Et effectivement, vous pouvez vous faire insulter si vous comptez encore des pièces, surtout en ville. Son utilisation est partout, train, bus, taxi, bateau, kiosque, resto, vraiment partout. Et en plus compatible sur le marché Macao, le taux de change est quasi identique. Personne ne s’est plaint de cette technologie. Quant à la sécurité, honnêtement, on peut aussi voler votre portefeuille. Maintenant, entre Bluetooth et NFC, c’est vrai que la porté de Bluetooth est plus important, mais elle est équipée aussi sur les mobiles des anciennes modèles. NFC, il me semble autre c’est moins gourmand sur la batterie, mais c’est encore peu équipée sur les mobiles, il faut penser aussi aux mobiles de bas de gamme.

    J’aimerais bien que ces technologies de paiement sans fils se généralisent, mais surtout compatibles entre elles. Il y en a marre de porter la monnaie ! Surtout ces distributeurs de merde qui n’acceptent pas les 5 cts ou ils vous renvoient systématiquement votre pièce.

    Sur ce point, les pays d’Asie industrialisés sont déjà largement en avance par rapport à l’Europe.

  5. 07/05/2016 à 11:30

    Un autre sujet qui n’a pas été abordé, c’est le contrôle de la population. Quand WikiLeaks a commencé ses fuites sur les US, les donations par Visa et autres ont été bloquées. Les états ne contrôlent pas les paiements par cash. Le cash c’est la liberté. Ça ne m’étonne pas que l’Asie soit en avance, car la démocratie n’existe pas là bas. Il ne faut en aucun cas aller vers la discrimination du cash pour les paiements. Sinon, connaissez-vous RevolutApp ? Ils font 1500 nouveaux clients par jour, disent ils. Génial pour transférer de l’argent et payer à l’étranger.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :