Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom teste un réseau pour l’internet des objets!

Les objets connectés débarquent en force avec leurs besoins spécifiques. Pour satisfaire ces exigences particulières, Swisscom testera dès le mois d’avril un réseau dédié à l’internet des objets. Ce Low Power Network ou réseau de faible puissance sera le premier du genre en Suisse.

Ce nouveau réseau sera lancé dans les régions de Genève et Zurich. Il sera destiné à raccorder à la toile des objets qui n’échangent que de faibles volumes de données et fonctionnent en consommant très peu d’électricité. Il vient compléter les solutions M2M existantes basées sur le réseau mobile.

«Le Low Power Network (LPN) ou Low Power Wide Area Network (LPWAN) sert à connecter des applications spéciales dans le domaine Machine-to-Machine (M2M), qui ne s’appuient pas sur la technologie des cartes SIM», écrit Swisscom dans un communiqué de presse diffusé jeudi.

Taillé sur mesures

L'internet des objets deviendra toujours plus important.

L’internet des objets deviendra toujours plus important.

«Capteurs, compteurs intelligents ou solutions de localisation échangent de faibles quantités de données et ne nécessitent donc qu’une petite bande passante et peu de puissance. De petits paquets de données sont ainsi transmis de façon sporadique. Le LPN répond à cette exigence», poursuit le puissant opérateur historique.

«Grâce au LPN, nous allons permettre l’émergence d’une multitude de nouvelles applications M2M dans tous les secteurs, notamment la connexion des objets du quotidien, tels que capteurs, distributeurs d’eau, poubelles ou boîtes aux lettres. Le propriétaire recevra un message en temps réel lui signalant par exemple que le facteur vient de lui déposer du courrier», explique Jaap Vossen, responsable du marketing et des ventes M2M.

LoRA Alliance

Le Low Power Network de Swisscom est constitué de passerelles additionnelles dotées d’une faible puissance d’émission (0,5 Watt max.), qui sont installées sur différents sites. Les émissions sont nettement inférieures à celles d’un radiotéléphone à usage privé. La connexion des capteurs s’effectue dans la bande de fréquence hors licence ISM 800, selon le dynamique opérateur.

Depuis janvier 2015, Swisscom est membre de la LoRa Alliance, qui s’investit en faveur de la normalisation ouverte des réseaux LPN à l’échelle mondiale. Cet engagement est évidemment stratégique. Plus de 3 milliards de connexions M2M devraient transiter par les réseaux LPN au plan mondial d’ici 2023, estime le géant bleu.

XS

5 commentaires pour “Swisscom teste un réseau pour l’internet des objets!

  1. 03/13/2015 à 7 h 11 min

    Bonjour,
    J’avais entendu parlé de SIGFOX qui semble adressé des besoins similaires. Savez-vous si ce LPN utilise SIGFOX ou bien développe une offre différente ?

  2. Saïmon
    03/13/2015 à 9 h 45 min

    Je me pose la même question. Il semblerai que sigfox ne fasse pas partie de LoRa. Xavier vous en savez plus ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :