Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test du Xperia Z3+: Sony confirme

Le Sony Xperia Z3+.

Le Sony Xperia Z3+.

Sony propose depuis peu son Xperia Z3+, étanche, dont une déclinaison spéciale pour la Suisse. Cette mise à jour sans surprise confirme que le Japonais produit toujours des smartphones de référence, tant en matière de design que de performances. Disponible dès 679 francs en 32 Go sans abonnement chez digitec.ch, qui m’a prêté ce modèle de test.

On est immédiatement séduit par le très haut degré de finition de ce smartphone équipé d’un écran de 5,2 pouces. Les bords sont arrondis; ce sandwich de verre est agréable en mains. Dommage que posé sur des surfaces planes et légèrement inclinées, il ait toujours tendance à glisser. Le verre reste un choix discutable pour le dos.

Puissance et rapidité

Le démarrage de l’Xperia Z3+ se passe sans encombre. La surchouche de Sony toujours aussi agréable combinée avec Android 5.0.2 grâce au processeur à huit cœurs Snapdragon 810 et 3 Go de mémoire vive, il atteint près de 56’000 points sur AnTuTu. Il se classe donc parmi les appareils les plus rapides du moment.

Le processeur vedette de Snapdragon confère rapidité et efficacité à tous les processus. Dommage que très rapidement il chauffe même lorsqu’il est soumis à des charges moyennes. Comme le processeur est situé au-dessous du capteur photo, un peu au centre, ce n’est toutefois pas un gros problème.

Xperia Z3+ plus mince

Outre cette nouveauté, Sony a repris en gros les caractéristiques de l’Xperia Z3. Il faut toutefois souligner que ce modèle ne mesure que 6,9 mm contre 7,3 pour son prédécesseur, ce qui représente tout de même une importante cure de minceur. La batterie passe d’ailleurs de 3100 à 2930 mAh. L’appareil perd quelques plumes sur la balance à 144 grammes.

Côté photo, on dénote aussi une petite évolution. Si le capteur photo reste à 20,7 millions de pixels, celui de façade passe de 2,2 à 5 millions de pixels, de type grand-angle pour permettre des selfies de groupe. Les différents modes proposés sont toujours aussi efficaces.

Technologies Sony

Sony propose un beau condensé de ses technologies puisque le capteur principal peut toujours monter à 12’800 ISO. De quoi prendre de beaux clichés par faible condition de luminosité, surtout avec la stabilisation enclenchée.

Côté vidéo, il est toujours possible de filmer en 4 K (sur un écran simplement Full HD). Les slow motions ne dépassent toujours pas les 120 images par seconde. Pour effectuer des Timelapse, il faut télécharger un plugin spécifique disponible dans l’appareil photo. Les résultats sont de qualité. Dommage que parfois l’appareil surchauffe lorsqu’il filme en 4K et que l’enregistrement s’interrompe.

Xperia Z3+: plus rapide sur la toile

Sur internet, ce Xperia Z3+ rivalise avec les meilleurs appareils du moment. Précisons qu’il peut atteindre les 300 Mbits/sec en LTE (Cat 6) et qu’il est compatible Wi-fi ac. Il peut donc surfer, ou plutôt télécharger des fichiers, à la vitesse de la lumière. Dommage qu’il manque l’infrarouge comme sur l’excellent G4 pour piloter sa TV et ses appareils au salon.

Côté audio, Sony affirme toujours avoir particulièrement soigné ses circuits. Il a équipé son fleuron du mode DSEE HX (Digital Sound Enhancement Engine) et du Hi Res Audio. Avec les écouteurs permettant d’annuler une partie du son ambiant (en option) ou des casques de qualité, Sony propose en effet une excellente expérience musicale (avec un vrai tuner FM RDS)…

Bilan sans surprise

Au final, comme LG nous a proposé un réchauffé avec le LG G4 qui n’était qu’une évolution mineure du LG G3, Sony nous propose aussi une mise à jour de son Xperia Z3. Il a d’ailleurs eu l’honnêteté de l’appeler Z3+ pour les pays européens… Son autonomie de deux à plusieurs jours en mode Stamina est indéniablement un plus.

Ce Xperia Z3+, qui possède un baromètre et se distingue par son étanchéité assurée sans aucun clapet, séduit. Même s’il possède un lecteur de carte micro-SD (situé sur le même tiroir que la nano-SIM), il est regrettable que sa batterie ne puisse être échangée par l’utilisateur. Une belle réussite, malgré la surchauffe du Snapdragon 810 parfois gênante.

Xavier Studer

Le Sony Xperia Z3+ for Switzerland, en exluisivité chet digitec.ch.

Le Sony Xperia Z3+ for Switzerland, en exluisivité chet digitec.ch.

6 commentaires pour “Test du Xperia Z3+: Sony confirme

  1. 27/07/2015 à 8:31

    Reste plus qu’à attendre un Sony Experia Z3+compact…

  2. Geoffrey
    27/07/2015 à 5:44

    Un test un peu trop gentil avec le Z3+. Les problèmes de surchauffe ne sont pas évoqués : très grosses baisses de performances dans les jeux, appareil photo qui est dans l’impossibilité de filmer après un certains temps à cause de cette surchauffe avec un joli message, … c’est vraiment dommage car ce téléphone me faisait de l’oeil. Je vous conseil de jeter un oeil sur le test du site les numériques qui est largement complet la dessus.

    Cdt

    • 27/07/2015 à 6:07

      Pas d’accord. Les problèmes de surchauffe sont abordés dans l’article et en conclusion. Ayant été confronté à un problème de surchauffe lors du tournage d’une vidéo en 4K, j’ai rajouté une ligne en ce sens. Cela dit, je suis d’accord avec vous que vous un smartphone de ce niveau ce problème sera rédhibitoire pour d’aucuns…

    • TerraNova
      28/07/2015 à 8:14

      Fake, y’a pas de « nouvelle puce »…

  3. BioWW
    28/07/2015 à 7:54

    En gros ça surchauffe, devient inutilisable, et on ne peut même pas charger la batterie sans fil ?
    ça veut dire quoi Digital Sound Enhancement Engine et Hi Res Audio ?
    Et vous concluez « belle réussite »? 700 balles…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :