Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Android propulse plus de 24’000 appareils différents!

Le marché des appareils Android, sous l'angle des constructeurs.

Le marché des appareils Android, sous l’angle des constructeurs.

La polyvalence du premier système d’exploitation mobile est remarquable et surprenante. Selon la dernière étude d’Opensignal, qui collecte nombre de données au travers de ses applications, comme Wi-Fi Mapper, le petit bonhomme vert anime désormais en 2015 24’093 périphériques différents!

L’année passée, ce chiffre n’était que de 18’795 modèles. Cela signifie que le système nomade le plus avancé au monde ne cesse d’être utilisé sur des appareils toujours plus variés pour le plus grand bonheur du consommateur, qui a le choix entre 1294 marques. Evidemment, cette diversité peut aussi avoir ses inconvénients…

Alors que sur les systèmes les plus fermés, les développeurs n’ont à vérifier leur travail que sur quelques rares appareils, sur Android, cette mission peut tourner au casse-tête. D’autant plus que les constructeurs peinent parfois à mettre à jour leurs smartphones. Il en résulte donc une grande variété logicielle sur le marché…

Fragmentation de l’écosystème importante

Alors que sur iOS, il faut aujourd’hui tabler sur trois versions majeures, on en dénombre huit sur Android, déployée sur un parc de cellulaires beaucoup plus varié, selon l’étude d’Opensignal. Attention toutefois, car la majorité de ces produits se trouvent sur Android 4 ou 5, qui se déclinent certes en sous-versions. La variété des affichages et des tailles d’écrans compliquent aussi le travail des concepteurs d’applications mobiles.

Comme pour Windows traditionnel, cette diversité démontre toutefois une certaine universalité de ce système mobile, choisi de tous les côtés du monde pour faire fonctionner des smartphones, des tablettes, des montres et des appareils connectés très variés, notamment des boîtiers TV, voire des TV… Il est d’ailleurs remarquable que ces systèmes parviennent à motoriser autant de configurations différentes. Une sacrée force!

Samsung domine le marché Android

Le coup de Sonde d’Opensignal permet aussi de se faire une idée du marché, en dehors de ce que publient les cabinets d’étude. On apprend ainsi que Samsung pèse plus de 37% du marché Android et que LG, Sony et Motorola arrivent ensuite avec environ 5% chacun. Intéressant de voir que Sony reste un poids lourd, même s’il n’apparaît que rarement dans des statistiques plus officielles.

Lenovo, Huawei, Asus et HTC suivent avec des parts de marché environ deux fois moindres. Verizon, Oppo, ZTE ou Xiaomi arrivent ensuite. Evidemment, cette étude qui se base tout de même sur plus de 682’000 appareils n’est pas exhaustive. Ses auteurs indiquent d’ailleurs qu’ils n’ont pas de données pour nombre de pays. Enfin, elle n’est représentative que des personnes qui ont choisi d’installer les applications d’Opensignal… Très instructif tout de même.

Xavier Studer

9 commentaires pour “Android propulse plus de 24’000 appareils différents!

  1. phil
    10/08/2015 à 8:16

    étonnant de voir que le galaxy S3 est encore assez répandu… il est vrai que c’est un téléphone de qualité qui fonctionne encore très bien… je l’ai refilé à ma femme il y a quelques mois après que son S2 commençait à peclotter… elle en est ravie !

  2. rolgui
    10/08/2015 à 9:18

    « Comme pour Windows traditionnel, cette diversité démontre toutefois une certaine universalité de ce système mobile »
    Ce qui n’est pas toujours simple avec certaines particularités que les constructeurs ou les opérateurs y installent.
    PS. j’aimerais pouvoir supprimer la sur-couche swisscom de mon Galaxy Alpha pour le revendre. Pas ce problème sur un iPhone.

    • Nels_Oleson
      10/08/2015 à 9:28

      Il « suffit » de flasher une ROM neutre avec le logiciel Odin.

      • rolgui
        10/08/2015 à 9:36

        Merci Nels_Oleson, j’ai vu sur les forums des tutos pour effectuer cette opération.
        Les « Yaka », « il suffit de », ne sont pas si simples. Il faut trouver la bonne ROM, etc.
        Beaucoup de bricolage sur Android, comme sur Win.
        Je me lancerai en temps voulu, après la garantie Swisscom.

        • phil
          10/08/2015 à 11:38

          le branding swisscom sur les smartphones android n’est pas plus dérangeant que ça je trouve (c’est personnel)… à ce que j’ai pu voir, c’est juste lorsque tu allumes ou tu éteins l’appareil que l’on voit le logo swisscom… ni plus, ni moins… le reste on peut tout modifier (fond d’écran etc…) sans flasher, rooter, etc…

        • Original Mike
          10/08/2015 à 11:54

          Les produits Samsung ne sont pas les plus difficile à flasher, car très populaires, mais en effet, il faut être à l’aise avec le principe.
          Il me semblait pourtant que le jailbreak des iPhones et iPads étaient monnaie courante, également !?

          • Nels_Oleson
            10/08/2015 à 6:15

            Sauf que tu peux très bien Flasher une autre Rom officielle de Samsung sans devoir « Rooter ou Jailbreaker » l’appareil. Je parle bien des Roms officielles et pas des Rom alternatives qui elles demandent un accès Root.

        • Nels_Oleson
          10/08/2015 à 6:10

          C’est précisément ce « bricolage » comme tu dis, que je trouve appréciable sous Android car tu peux faire à peu près ce que tu veux de ton téléphone (installer une rom alternative, enlever certaine programmes) etc… Si tu flashes une Rom officielle de Samsung destinée à ton appareil, je ne crois pas que cela ait un impact sur la garantie (compteur Knox inchangé, pour parler technique).

  3. did
    10/08/2015 à 7:37

    Android va bien plus loin que les smartphones, tablettes, … C’est également un système qui a sa place chez certaines entreprises.
    Une connaissance m’a dit que la Poste Suisse a de nouveaux scanners tournant sous Android.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :