Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Réseau: Tamedia mise sur UPC Cablecom

Le siège social d'UPC Cablecom à Wallisellen.

Le siège social d’UPC Cablecom à Wallisellen.

Le réseau de données du groupe de presse Tamedia sera géré par UPC (Cablecom) dans tout le pays. Le plus grand câblo-opérateur de Suisse s’est imposé face à la concurrence après une longue procédure de sélection, est-il indiqué dans un communiqué de presse.

«Les formules sur mesure et les prestations complètes d’UPC nous ont convaincus, du point de vue technique comme commercial», explique Sandro Macciacchini, membre de la direction de Tamedia et responsable du département Finances, cité dans le même texte diffusé en fin de semaine

Revers pour Swisscom

Au cours des cinq prochaines années, UPC mettra à disposition une formule comprenant un réseau central  sur 6 sites, un réseau WLAN, pour 26 sites, et une connexion internet redondante. L’entreprise en mains de Liberty Global souhaite pouvoir réagir de manière flexible aux exigences actuelles et futures de Tamedia.

Selon ICT Journal, c’est un nouveau revers pour Swisscom qui perd la commercialisation d’autres prestations qu’il fournissait au groupe de presse. En 2014 déjà, Sunrise avait raflé la téléphonie fixe et mobile au puissant opérateur historique.

Xavier Studer

2 commentaires pour “Réseau: Tamedia mise sur UPC Cablecom

  1. Gael
    24/01/2016 à 9:37

    Il me semble que Swisscom perb pas mal de monde ces temps. Moi j’hésite à passer chez salt.

  2. Tricoline
    24/01/2016 à 6:19

    C’est le jeu de la concurrence !

    Il est normal que Swisscom perde ou ne gagne pas « toujours » des gros clients !

    UPC ayant un accord avec Salt pour la téléphonie mobile pour ses clients, ce dernier va pouvoir reprendre quelques couleurs !

    Certains imaginait le pire en 2015 pour Salt, manifestement cela ne s’est pas produit, Coop mobile a aussi un accord avec Salt pour ses clients, donc pas trop de soucis à avoir pour l’immédiat.

    Le marché des télécom en suisse n’est vraiment concurrentiel, Swisscom étant privilégié sur tous les tableaux, le service universel qui lui est imposé c’est de la rigolade, garantir le fixe et l’internet avec un débit « riquiqui » tout en pouvant ne pas s’y tenir pour d’obscure raison technique cela tient de la farce !

    Bref, en Suisse contrairement aux pays voisins, l’opérateur historique il se renforce, et les clients ils payent cela au pris fort !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :