Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Télécoms: Sunrise toujours sous pression au 3e trimestre 2016

Sunrise toujours sous pression au troisième trimestre 2016.

Sunrise toujours sous pression au troisième trimestre 2016.

Alors qu’UPC parvient à faire progresser son chiffre d’affaires notamment en augmentant ses prix et que Swisscom le maintient en se diversifiant et en se développant sur le segment de la TV, Sunrise doit se satisfaire d’une légère augmentation de son bénéfice de 32% à 22 millions de francs au troisième trimestre. Un résultat qui ne parvient pas à occulter un nouveau recul de ses ventes.

Sur le troisième trimestre, le chiffre d’affaires du challenger suisse des télécoms a baissé de 1,9% en glissement annuel, passant de 487 à 478 millions de francs. Sunrise n’a donc eu d’autre choix que de réduire ses coûts. Malgré ces efforts, l’EBITDA ajusté a reculé de 3,8 % de 169 millions de francs à 162 millions, est-il indiqué dans le rapport semestriel.

TV et internet à la hausse

Proposant l’un des meilleurs rapports qualité-prix du marché et surtout le plus efficace service à la clientèle du domaine, le numéro deux helvétique des télécoms peut toutefois se réjouir plus précisément de l’évolution de ses ventes sur le segment de l’internet et de la TV.

Sunrise a séduit 5900 nouveaux abonnés au troisième trimestre ou 27’200 clients en glissement annuel. Sur le segment de la TV, la société cotée à la bourse suisse est parvenue à gagner 4700 nouveaux abonnés sur trois mois. Au total, il progresse même de 25’100 contrats sur douze mois grâce à des produits primés par la presse spécialisée.

Perspectives limitées

Sur le mobile, l’opérateur continue de perdre des abonnés courtisés activement par différentes offres à bas prix. Il cède donc du terrain sur le prépayé, alors qu’il progresse légèrement sur le créneau plus lucratif des abonnements.

En guise de conclusion, on constate que malgré ses efforts d’optimisation, le très efficace Sunrise continue de payer aujourd’hui les conséquences de son histoire récente et d’une concurrence soutenue. Le cadre législatif n’évoluant pas ou peu, les perspectives du plus grand concurrent du puissant Swisscom semblent toujours restreintes.

Xavier Studer

10 commentaires pour “Télécoms: Sunrise toujours sous pression au 3e trimestre 2016

  1. Frédéric M
    11/11/2016 à 8:40

    Moi je vois plus une belle réussite la baisse du chiffre d’affaire à été plusieurs fois répété elle provient de la migration des abos vers freedom
    Les investisseurs ont placé ce résultat tout en haut de la fourchette attendue.
    Sunrise à gagné plus d’abonnements mobiles que Swisscom une première.

  2. Ernst
    11/11/2016 à 9:06

    il ne suffit pas de faire quelque progrès pour regagner la confiance des clients. comme d’autres, sunrise paie eput-être son orientation « pas cher » de ces dernièrs années

  3. Frédéric M
    11/11/2016 à 9:55

    Et voilà exactement les commentaires qu’apportent un article mal compris je vous propose d’aller lire les autres blogs pour voir l’interprétation des chiffres qui est tout autre. Je vois pas ou jsutement les gens n’ont pas confiance au contraire il y a de plus en plus de clients chez Sunrise c’est juste le prepaid qui est en baisse tous les autres chiffres sont en fortes hausses !

  4. Willschneit
    11/11/2016 à 11:07

    Sunrise a vraiment changé depuis quelques années. Le service clientèle, la qualité du réseau, la qualité de leur produit, la dynamique de la société et j’en passe. Ils se bougent clairement!

    Malgré des chiffres en baisse chaque trimestre, il gagne et continue de gagner des clients. Ils misent clairement sur le long terme et ça commence à s’en ressentir car la situation s’améliore.

    Les personnes commencent clairement à se rendre compte qu’il existe une alternative à Swisscom qui a un service clientèle, une qualité du réseau et une dynamique meilleurs pour un prix moindre.

    Merci à eux et merci de continuer sur cette voix car c’est prometteur!

  5. Frédéric M
    11/11/2016 à 6:16

    @Xavier super peut te montrer celui de Swisscom encore plus impressionnante la baisse elle provient des élections et non de la réalité Xavier
    https://www.six-swiss-exchange.com/shares/security_info_fr.html?id=CH0008742519CHF1
    Regarde surtout sous « Graphique » hier c’était pres de 20 CHF de perdu !

    • 11/11/2016 à 6:21

      Quelle réalité? Ce ne sont que des représentations …

      • bmaynard
        15/11/2016 à 11:05

        Un taux de marge à 36%.. (marge d’EBITDA)
        pour un opérateur européen alternatif (je veux dire pas un incumbent)
        je serai preneur si j’étais investisseur (même en déclin)
        Au UK, Vodafone fait péniblement 20%
        En France Bouygues n’y est plus depuis longtemps
        Orange ou Vodafone en Espagne n’y ont jamais été

        Dans un secteur mature, que l’EBITDA s’effrite n’est pas choquant (à court/moyen terme) si votre coût de la dette est de 2/4%.

        Qui peut encore croire que pour un opérateur mono-pays, il puisse y avoir croissance du chiffre d’affaires ? j’en doute personnellement (voir Belgacom/Proximus)

        • 16/11/2016 à 6:15

          Comme vous le soulignez pour l’EBITDA, la situation suisse est difficile à comparer avec l’étranger… Une croissance du chiffre d’affaires serait possible en gagnant réellement des clients…

  6. Pedro
    14/11/2016 à 11:02

    Sunrise a passé le débit à 40/40Mb sur fibre pour Internet Home à 45.-/mois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :