Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Technologie: les labels 4G+, 4K ou High-Res Audio sont-ils inutiles?

La 4K est partout chez les constructeurs. Quid des contenus?

La 4K est partout chez les constructeurs. Quid des contenus?

L’histoire des technologies modernes des télécoms, de l’audio-vidéo et du high-tech se caractérise par une rapidité d’évolution qui laisse bon nombre d’utilisateurs au bord du chemin. A tel point qu’on s’interroge parfois sur leur réelle utilité. Exemples choisis…

Encore mardi soir, un internaute m’indiquait dans un commentaire que l’écran du Sony Xperia XZ Premium, visiblement excellent, ou ne fonctionnait pas parfois en 4K ou n’était véritablement pas 4K. A l’œil nu, la différence est très difficile à percevoir et l’impression de l’écran est excellente… Et je ne parle pas de toutes ces TV 4K alimentées avec des sources en HD mal encodées ou compressées excessivement…

4 K et Hi-Res Audio: même combat?

Idem avec les formats audio. Je m’étais jadis livré à une petite expérience avec un audiophile sur une installation plutôt correcte. Je lui ai diffusé alternativement le même morceau enregistré sur un DVD-Audio (en gros l’équivalent du SACD ou du Hi-Res Audio) et un CD. Il n’a pas été en mesure de faire la différence…

Depuis quelques mois, je n’utilise plus le roaming de Sunrise (beaucoup trop cher, voire hors de prix) pour me rabattre sur une carte prépayée de Swiss Mobile, qui ne permet d’accéder qu’à des réseaux de type 3G: je n’ai pas véritablement constaté de différence notable pour alimenter ce blog, par exemple…

Gare aux abus en matière de communication

Idem lorsque je passe dans des hôtels ou des chambres d’hôtes. Après plusieurs mauvaises expériences en Wi-Fi, je suis tombé sur une connexion qui carburait. Verdict du Speedtest: 5/1,5 Mbits/sec… Et moi qui pensais avoir récupéré mon giga fibre optique (je sais, je force un peu le trait…)

Ces différents exemples montrent qu’au final, ces normes ne changement pas radicalement l’expérience de l’utilisateur… Attention, je précise bien qu’elles ont toutes leur utilité et que je suis plutôt friand de ce genre de performances… Parfois toutefois, il est essentiel de remettre l’église au milieu du village lorsque des marques ou des opérateurs jouent la carte d’une communication digne de notre ère de la «post-vérité»!… Bref, toujours du marketing, pour résumer…

Xavier Studer

6 commentaires pour “Technologie: les labels 4G+, 4K ou High-Res Audio sont-ils inutiles?

  1. Tricoline
    05/07/2017 à 8:04

    Il faut penser que c’est avant tout du marketing pour vendre des produits, et pas forcément de la technologie de pointe.

    Comme c’est l’argent qui commande il en découle que le marketing a pris le dessus et impose ses vues parfois à 180 degrés de celles des développeurs.

    La mode c’est le 4 quelque chose …

    D’ici peut des chaines TV seront estampillées 4K alors qu’elles sont juste potable en HD, mais c’est …. vendeur !

  2. Yannick
    05/07/2017 à 8:38

    Il faut aussi remarquer que nous somme dans un monde avec une partie des gens valident leur réussite ou pseudo-pouvoir au travers des autres… Un technicien swisscom m’avait dit, il a installé une connexion gigabit chez un client qui seul, n’utilisait sa connexion que par wifi…

    As t’on besoin de UHD alors que l’on a déjà de la 4K? C’était déjà le cirque avec HD ready et full HD ça continue… (3D… On en parle plus… tiens bizarre) après je ne parle pas des smartphones qui font des écrans 5.8″ de monstre résolution et comme par magie les gens disent que ça change tout ? Dans la tête oui…

    Au final on se retrouve avec des fabricants devant innover pour vendre des produits toujours sois disants révolutionnaires et les gens, heureusement en Suisse il y a un peu d’argent, les gens en ont assez pour le dépenser dans la nouvelle tv 4K alors que l’ancienne marche toujours et les fabricants rigolent…

    Allez, sortez en forêt c’est en 3D, full 4K UuUHD et touch sensitive, immersion totale garantie… 🙂

    • 05/07/2017 à 9:09

      Et ne parlons pas des nombreux appareils estampillés 4K, alors que c’est du UHD…. Il est quasi impossible pour un client lambda de s’y retrouver et pour ceux qui connaissent, ne pas faire confiance aux jolis autocollants… Cela s’appliquer dans beaucoup de domaine. Le marketing est roi…

  3. Cedric
    06/07/2017 à 10:00

    Entre un DVD-Audio et un SACD le fossé est juste énorme. Faut-il encore avoir un décodage natif du DSD SANS passer par le PCM, c’est une autre histoire.. Si vous voulez du vrais HD audio, en fait c’est ce qui se fait depuis toujours… l’ANALOGIQUE! Eh oui messieurs, un lecteur cassettes Nakamichi ou une platine vinyle dépasse litéralement en rendu une source HD audio. J’en ai étonné plus d’un. Faites le test….

    • Tricoline
      07/07/2017 à 5:19

      Hum…, hahaha, un nostalgique …

      Cela fait bien longtemps que je ne l’avais pas lu cela …

      Bon, c’est où que je passe commande d’une machine à remonter le temps ?

      • Cedric
        07/07/2017 à 10:03

        Si vous l’auriez oublié, nos oreilles sont analogiques, la pluspart des studios prestigieux de Jazz ou musique classique enregistrent leurs masters sur bandes magnétiques. Une immense vague arrive, pour l’instant elle est au japon… Oui je sais, on est en suisse, ce sera pour dans 10 ans ici:
        http://www.abcrecord.com/article.php?id=68

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :