Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Mesures indépendantes: Sunrise champion suisse de la 4G, mais…

Encore une fois, Sunrise devant Swisscom...

Encore une fois, Sunrise devant Swisscom…

Les dernières mesures d’OpenSignal sont sans appel. Sunrise propose le meilleur réseau mobile de Suisse pour les données, devant Swisscom et Salt, assez loin derrière, même si le numéro trois du mobile semble faire de gros efforts…

Selon les données d’OpenSignal, qui met à disposition gratuitement une application de mesure de débit, les mobinautes l’ayant téléchargée ont été en mesure d’utiliser dans près de 85% des cas de la 4G pour surfer avec Sunrise, contre 84% chez Swisscom et seulement 79% chez Salt, selon le rapport d’OpenSignal de novembre consacré à la Suisse.

Salt s’améliore lentement…

Même si Salt arrive en dernière position, OpenSignal constate que depuis le mois de mai, il est l’opérateur qui a le plus progressé avec une disponibilité en 4G qui est passée de 69,6% à 78,8%, soit près de 10% de plus. Une progression à saluer, même s’il est toujours plus facile d’avancer lorsqu’on part d’assez bas…

Si le réseau de Salt ne semble pas le meilleur, il pourrait grandement gagner en attractivité si son propriétaire, l’hexagonal Xavier Niel, tenait ses promesses et se diversifiait sur le fixe… Malheureusement, Salt n’articule toujours pas de date pour son éventuelle percée sur la fibre optique en Suisse…

Environ 10% de moins que la propagande…

Mais revenons aux chiffres et confrontons-les à ceux de la propagande des opérateurs. Il est ainsi piquant de constater que Sunrise revendique depuis des mois un taux de couverture en 4G de plus de 90%, et même plus de 94% aujourd’hui. Visiblement, le quotidien des utilisateurs est un peu plus difficile. Il reste donc du travail…

Côté débits, toujours en 4G, Sunrise est clairement le numéro un, très loin devant Swisscom, toujours décevant compte tenu de sa réputation clairement surfaite depuis des années. En 3G, il faut relever que Salt obtient les meilleurs résultats devant Sunrise avec Swisscom pour lanterne rouge. On commence à en avoir l’habitude…

Petite consolation pour l’escargot Swisscom

Maigre consolation pour l’ogre bleu. Son réseau, aussi bien en 3G qu’en 4G, présente la latence la plus faible. Autrement dit, pour faire simple, il reste le plus réactif. Mais pour combien de temps compte tenu des progrès réalisés par Sunrise, qui pourrait un jour dominer tous ces indicateurs…

Pour terminer, il faut souligner que Swisscom, qui a visiblement tout de même réussi à améliorer la vitesse de son réseau, un temps presque «à la ramasse», est péjoré par sa politique commerciale qui consiste à brider son réseau pour ses clients les plus modestes (qui apprécieront). Une certitude: encore une fois le réseau de Sunrise arrive en tête. Et ça, ce n’est pas un hasard! Chapeau!

Xavier Studer

5 commentaires pour “Mesures indépendantes: Sunrise champion suisse de la 4G, mais…

  1. jerem
    22/11/2017 à 7:38

    Bonjour,
    Opensignal est toujours très intéressant mais connaissons nous la répartition des données par opérateur ?
    Également la répartition des abonnements utiliser pour les tests. Comme swisscom utilise la vitesse comme moyen differentiation tarifaire ça peut faire une différence. Je trouve les données de opensignal très bien et j’apprécie l’aspect collaboratif mais j’ai le sentiment qu’il des informations pour faire une analyse complète.

    • 22/11/2017 à 7:43

      Pour faire simple, les données publiées par OpenSignal sont représentatives de ce qu’expérimentent au quotidien les utilisateurs de ces opérateurs. Concernant le bridage de Swisscom, encore une fois, c’est ce que subissent les utilisateurs de l’ogre bleu. Enfin, il serait effectivement intéressant qu’OpenSignal donne davantage de données. Quoi qu’il en soit, ces résultats sont tout à fait en phase avec tout ce qui a été dit et constaté jusqu’ici…

  2. Polo
    22/11/2017 à 8:19

    Attendons les résultat du test connect qui sera disponible d’ici moins de 2 semaines….on verra si swisscom ce fera encore plumer par Sunrise cette année. Ils sont bien partit on dirais..

  3. Rainman
    23/11/2017 à 1:39

    J’ai parfois un peu de peine avec ce genre d’exploitation de résultats de tests: d’une part, le temps de latence est à mon sens bien plus important que le débit car il conditionne un accès rapide à l’information lors de surf alors que le débit n’est crucial que pour des téléchargements ou du streaming. Exemple: avec l’abonnement « S » de Swisscom, qui est limité à 20 Mbits/sec, on peut déjà tout faire, à part regarder un film en 4K, ce qui est de toute façon inutile sur un écran de smartphone. Dès l’abonnement « M », le débit n’est plus limité.
    D’autre part, à quoi cela sert-il d’avoir aucune limitation de débit si la quantité de donnée mensuelle est limitée à 1, 2 ou même 5 GO? Il ne faut que quelques minutes avec une bonne connexion 4G pour télécharger 1 GO de données, du coup, après quelques jours d’utilisation, on a utilisé le forfait mensuel. Pour donner un ordre de grandeur, il m’arrive d’atteindre les 20GO mensuels…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :