Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Lorsque l’horlogerie suisse vient en aide à l’industrie du smartphone à Barcelone!

Le Suisse Roxer vient en aide aux fabricants de smartphones en quête d'étanchéité.

Le Suisse Roxer vient en aide aux fabricants de smartphones en quête d’étanchéité.

Les montres étanches sont banales aujourd’hui, même si cette caractéristique nécessite la plus grande attention au fil du temps. Les horlogers disposent ainsi d’appareils spécifiques pour en vérifier la bonne facture. Au MWC de Barcelone, certains fabricants de telles solutions lorgnent du côté des constructeurs de smartphones…

Sur le stand de Roxer, on m’explique être en contact avec différents grands fabricants de téléphones intelligents, parfois d’ailleurs intéressés à passer de grandes commandes, pour un outil spécifique permettant de mesurer l’étanchéité des smartphones.

Le Galaxy S8 et l’iPhone X en test d’étanchéité…

Je n’ai donc pas hésité à soumettre à la question un iPhone X d’Apple et un Samsung Galaxy S8. L’analyse se fait dans un caisson spécifique (photo) en vérifiant les déformations des façades avant et arrière de l’appareil lors d’une montée en pression correspondant à un passage sous l’eau.

Le graphique reproduit ci-dessous montre comment se comporte un Samsung Galaxy S8 fonctionnant depuis environ une année. Évidemment, de telles courbes nécessitent une interprétation. Voici donc une première analyse d’un expert du domaine après le test qui dure quelques minutes seulement.

Samsung Galaxy S8: toujours étanche après une année... en principe...

Samsung Galaxy S8: toujours étanche après une année… en principe…

Vaste collecte de données

«Nous voyons une certaine étanchéité sur le S8. Côté écran, nous avons également vu plusieurs fois une déformation “positive” ou gonflement, mais souvent avec une plus grande valeur de déformation. Nous collectons actuellement énormément de données pour interpréter ces courbes», explique Christophe Giorgis, Directeur technique chez Roxer.

Cet exemple est très intéressant. Alors qu’il semble se vendre plus de montres connectées que de tocantes produites en Suisse, le savoir-faire horloger traditionnel capitalisé dans le pays pourrait trouver des débouchés inattendus… On songe aussi par exemple à l’expertise du Swatch Group qui a entièrement automatisé (et donc numérisé) la chaîne de montage de ses Sistem 51…

Xavier Studer, de retour de Barcelone

1 commentaire pour “Lorsque l’horlogerie suisse vient en aide à l’industrie du smartphone à Barcelone!

  1. Atoine
    01/03/2018 à 12:40

    Quelqu’un en sait plus sur la fabrication de la système 51? Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :