Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test du Galaxy S8: Samsung transfigure le smartphone!

Les Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+ se distinguent par leur écran Quad HD+ époustouflant.

Les Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+ se distinguent par leur écran Quad HD+ époustouflant.

Avec son Galaxy S8, Samsung renoue avec sa réputation d’empereur du smartphone, comme nous l’écrivions lors du test du Galaxy S7 Edge. Outre des performances remarquables, le nouveau vaisseau amiral du Coréen se distingue par ce qui est probablement le design le plus audacieux jamais réalisé pour un smartphone!

En mains, ce sandwich de verre ultrarésistant de dernière génération (Gorilla Glass 5) séduit immédiatement par la qualité de sa finition. Testé en version noire, le dernier fleuron donne une impression de luxe rarement atteinte. Aucun détail n’a été négligé par Samsung puisque toutes les courbes sont fluides, sans aucun appendice disgracieux… La tenue en mains de ce modèle ultramince est remarquable.

Samsung propose un écran gigantesque

Alors que le Galaxy S8 se rapproche de la taille d’un S7 Edge, son écran est plus long et son corps élancé légèrement plus étroit. Quant au S8+, sa taille se révèle être raisonnable: même s’il fait la largeur d’un S7 Edge, il n’est pas beaucoup plus long pour un écran démesurément gigantesque! Un écran encore plus réussi que celui de son prédécesseur car légèrement moins incurvé en périphérie, donc plus lisible.

Un écran gigantesque, mais taillé pour toutes les mains puisque Samsung a optimisé le mode «une main». Dans les paramètres, il est possible de choisir une option qui permet en trois clics sur l’icône maison d’accéder facilement à l’ensemble de l’écran, réduit. Même si la fonctionnalité existe déjà, son intégration, comme celle de la division d’écran, est exemplaire.

Galaxy S8: le test de la reconnaissance de l’iris

Lors de l’initialisation du S8, on ne peut s’empêcher de configurer la reconnaissance de l’iris. En quelques secondes, la fonctionnalité est activée sur le Galaxy S8. Si la reconnaissance est redoutable, il faut tout de même d’abord activer le bouton latéral puis glisser le doigt vers le haut pour activer la reconnaissance…

Au quotidien, la qualité de la reconnaissance de l’œil est stupéfiante, notamment en situation de basse lumière, même si le processus pourrait être simplifié (le double geste). Difficile de prendre à défaut la star du Coréen. Dommage toutefois que ce mode de reconnaissance ne fonctionne pas en mode paysage, notamment pour une utilisation en voiture comme GPS.

Le scanner d’empreintes reste donc une alternative valable. Situé cette fois au dos de l’appareil, on peine parfois à le localiser comme aucune réelle marque physique signale son emplacement de l’autre côté de l’appareil. Il faut donc prendre un peu le coup.

Les Samsung Galaxy S8 et S8+ proposent une fiche technique hors du commun.

Les Samsung Galaxy S8 et S8+ proposent une fiche technique hors du commun.

Capteur photo: encore mieux que l’exemplaire Galaxy S7

Côté photo, le capteur frontal de huit millions de pixels est des plus piqués et particulièrement lumineux, comme nous l’avions constaté lors d’une première prise en mains. De quoi réaliser partout d’excellent selfies, puisqu’il peut  être épaulé par un mode flash. Quant au double capteur photo Sony de 12 millions de pixels dopé à la technologie Canon, il tire encore une fois son épingle du jeu.

Les clichés sont visiblement boostés par les algorithmes de Samsung, qui privilégie un traitement photographique coloré avec un contraste marqué. En basse lumière, il produit des résultats proches du Galaxy S7, mais avec une balance des blancs plus précise. Nous y reviendrons bientôt plus en détail…

Dans l’intervalle, on peut encore une fois constater que les résultats délivrés par le Galaxy S8 sont remarquables et que l’interface de l’appareil photo reste redoutable. Les vidéos de résolution 4K ne sont pas non plus en reste! Là aussi, la stabilisation est appréciable.

Samsung Galaxy S8: benchmark record

Evidemment, on ne peut s’empêcher de soumettre à la question un tel smartphone. Sur AnTuTu, avec son processeur Exynos et animé par Android 7.0 qui vient d’être mis à jour, le Samsung Galaxy S8 tutoie presque les 175’000 points, contre 120’000 à 130’000 sur les modèles des grandes marques vendus aujourd’hui. Il dépasse même le Honor 8 Pro, qui dispose de 6Go de mémoire vive contre 4Go pour l’ultime modèle du pape du smartphone!

Cette débauche de puissance permet une utilisation fluidissime et une réactivité irréprochable dans toutes les situations. Le surf est particulièrement véloce grâce au modem de dernière génération, compatible gigabit, et à la compatibilité Wi-Fi ac. J’ai ainsi mesuré des pointes à plus de 450 Mbist/sec sur mon réseau Wi-Fi privé.

Les Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+ ont débarqué en Suisse et en France en grande pompe!

Les Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+ ont débarqué en Suisse et en France en grande pompe!

Test du Galaxy S8: Bixby se fait attendre…

Après la présentation du Galaxy S8, on mourrait tous d’impatience de tester l’assistant vocal. Malheureusement, il n’est pas encore disponible en français et devrait arriver ultérieurement. Même problème qu’avec Google Assistant. Dommage.

Dans l’intervalle, on peut toutefois se rabattre sur Bixby vision qui fonctionne ou par l’appareil photo ou par l’application dédiée. Ce petit logiciel, qui se rapproche de Google, est ensuite en mesure de reconnaître de multiples, monuments, voire de la reconnaissance de caractères ou des étiquettes de vin en partenariat avec Vivino. Pratique!

Au final, ce Galaxy S8 montre que malgré les problèmes rencontrés après la sortie du Note 7, Samsung reste l’empereur du smartphone. Son nouveau vaisseau amiral, dont l’autonomie peut atteindre deux jours d’une utilisation modeste, se distingue par son design, son écran époustouflant qui occupe presque toute la face avant et une fiche technique à couper le souffle, reproduite ci-dessous.

Xavier Studer

Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+ en Suisse

Le Galaxy S8 de 5,8 pouces est commercialisé en Suisse dès 799 francs suisses pour 64 Go de stockage et un lecteur de carte micro-SD. Le Galaxy S8+ de 6,2 pouces se négocie au prix de vente conseillé de 899 francs.

Les deux modèles sont disponibles en Suisse dans les coloris Midnight Black, Orchid Gray et Arctic Silver.  Swisscom propose par ailleurs en exclusivité une superbe déclinaison bleu océan. La batterie n’est pas amovible.

Fiches techniques détaillées des Galaxy S8

Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+: fiches techniques.

Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+: fiches techniques.

21 commentaires pour “Test du Galaxy S8: Samsung transfigure le smartphone!

  1. Chris
    08/05/2017 à 7:33

    est-ce qu’il est solide? du verre de tous les côtés, partout. ça ne me semble pas être une bonne idée du tout. qqn a une idée?

    • Danou
      08/05/2017 à 7:45

      Selon un test « ultra-fiable » du français Que Choisir qui consiste à faire tomber le smartphone 50 fois d’une hauteur de 80 cm – ce qui correspond évidemment à l’utilisation courante et ordinaire de l’appareil de tout un chacun -, l’écran du Galaxy S8 ne serait pas très résistant… C’est quand-même fou, moi qui lance mon smartphone contre le mur tous les matins en me réveillant, je trouve ça totalement scandaleux 😛

    • JeanJean
      08/05/2017 à 7:45

      ca a l’ait pas mal comme le montre cette vidéo un peu extrême: https://www.youtube.com/watch?v=w_dTXKhFWtE

    • LN
      09/05/2017 à 1:18

      Les précédents étaient également en verre des 2 côtés.

  2. 08/05/2017 à 2:52

    tout en verre, à la moindre chute il ne peut être que cassé ou fêlé, et la réparation impossible, donc 800 balles à la poubelle, qu’elle arnaque !

  3. Pascal
    08/05/2017 à 4:56

    Moi, en dehors du prix, je regarderai les gens dans le tram…beaucoup on un étui…Du coup côté style sa perd son charme….
    Vous utilisez des etuits ? Si oui sa risque de devenir compliqué entre lecteur d empreintes et photos à l arrière et plus de bord…On va finir par coller nos etuits 😂

    • Nycko
      08/05/2017 à 9:22

      Tous les Huawei avec capteur au dos ont des étuis. Et une recherche sur Aliexpress vous confirmera que les fourres pour les Galaxy S8 sont loin d’être toutes moches…

  4. Obrad
    08/05/2017 à 9:56

    En possession du S8 depuis le 20 avril, j’ai eu le malheur de le poser par terre et ma visseuse est tombée pile dessus avec le coin de son accu (visseuse bosch, de très petite taille). Résultat : on dirait un éclat de balle en bas à gauche de l’écran et des fissures qui partent sur tous les côtés.
    La réparation va faire mal.

  5. Jacounet
    09/05/2017 à 3:45

    Ecran encore plus long, extension du pouce sur l’écran encore plus douloureuse.
    Ultra mince. ultra mince, oui, mais la batterie a-t-elle encore de la place pour respirer ???
    Il me semble que récemment un modèle a rencontré des problèmes à cause du manque d’espace pour la batterie.
    Mais bon, il y aura toujours des gens pour l’acheter, seulement parce qu’il est plus beau que les autres, et surtout parce que c’est le dernier modèle, et donc celui qu’il faut posséder pour exister.
    A mon avis, ne jamais se précipiter, attendre quelques mois et taper sur Gogol: Problème Galaxy S8, et là en fonction des résultats, l’acheter … ou pas.

  6. Mr Data
    12/05/2017 à 4:45

    Je dois avouer que cet article me déçoit. Vous avez le droit le plus strict d’être impressionné par cet appareil, mais j’aurais souhaité plus d’objectivité en rapport avec ce qu’il est et ce qu’il peut. J’ai lu un grande quantité d’articles autour des nouveaux Galaxy et je les ai eu en main. Ce qui en ressort :
    – écran très beau
    – design novateur
    – performances décevantes pour un haut de gamme 2017, notamment en dessous de l’Iphone 7. Cela n’impacte pas la fluidité cependant
    – écran qui vire au rouge
    – utilisation de composants d’origines et de performances diverses, sans que le prix ne soit adapté
    – appareil fragile
    – appareil photo de l’année dernière
    – emplacement douteux du capteur d’empreintes
    – capteur d’Iris facile à tromper.
    Personnellement je n’ai aimé ni le format, ni le design qui, avec ses rondeurs, me fait penser à un nounours Haribo. Le S8+ m’a plus convaincu.
    Bref, je trouve que Samsung a sorti un appareil au design nouveau, mais pour le reste il n’est qu’une nouvelle itération d’un milieu en panne de créativité ; une évolution encore immature de ce qui se faisait les années précédentes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :