Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Trop cher, Citycable cesse la diffusion des chaînes de MySports!

Citycable biffe MySports de son offre TV.

Citycable biffe MySports de son offre TV.

Décidément, les chaînes thématiques «MySports» ne semblent pas faire un tabac. Après seulement une année, Citycable, annonce qu’il interrompra la diffusion des chaînes MySports à compter du 19 septembre. Les coûts excessifs du projet sont à l’origine de cette décision. Les clients concernés seront dédommagés.

Le lancement, en 2017, des chaînes MySports par une alliance de câblo-opérateurs, dont Citycable, a engendré des coûts importants, notamment pour l’acquisition des droits de diffusion du championnat suisse de hockey sur glace, explique le fournisseur d’accès Internet, TV et téléphone de la Ville de Lausanne.

Quelques centaines d’abonnés…

Ces coûts sortent du cadre budgétaire alloué par la Ville de Lausanne aux Services industriels (SiL) pour ce projet. Après un examen approfondi, il a été décidé, d’un commun accord entre la direction des SiL et MySports, que Lausanne se retirait du projet, selon un communiqué de presse diffusé vendredi.

«Cette décision impacte quelques centaines de clients, et nous regrettons de ne plus pouvoir leur proposer ces chaînes. Nous voulons continuer à offrir à nos dizaines de milliers de clients une offre compétitive. Dans un contexte concurrentiel disputé, nous renforçons nos prestations par notre rapprochement avec netplus.ch», explique Jean-Yves Pidoux, Conseiller municipal, directeur des SiL.

Programme de dédommagement

La chaîne gratuite MySports HD et le bouquet payant ne seront plus diffusés à partir du 19 septembre. Les clients concernés seront dédommagés sous la forme d’une réduction sur leur abonnement à Citycable, de la mise à disposition gratuite du bouquet RMC Sport pendant quelques mois, ainsi que d’un bon pour assister aux matchs du Lausanne Hockey Club, dont les SiL sont un sponsor historique, selon le même texte.

Parallèlement, les SiL continueront de soutenir activement le sport lausannois. Parmi ces soutiens figurent le Lausanne Hockey Club, le FC Lausanne-Sport et le basketball avec Pully Lausanne Foxes, ainsi que de nombreuses manifestations sportives dont en particulier les 20Km de Lausanne et la Christmas Midnight Run.

MySports un gros flop?

Mon commentaire? Visiblement MySports n’a réussi à séduire que quelques centaines de personnes dans une grande ville sportive comme Lausanne. Ce bouquet sportif semble être un gros flop à en juger par ce petit nombre d’abonnés. Assez révélateur de la dynamique générale des téléréseaux….

A se demander si dans la capitale olympique on ne préfère pas faire du sport ou aller voir les sportifs locaux plutôt que de s’abrutir le regard hagard derrière un écran avec des popcorn et une bière à la main. La décision de la Ville me semble tout à la fois courageuse et pleine de bon sens. Bon entraînement!

Xavier Studer

16 commentaires pour “Trop cher, Citycable cesse la diffusion des chaînes de MySports!

  1. Gregory
    19/08/2018 à 7:47

    MySports permettait surtout de suivre les matchs de son équipe favorite à l’extérieur ne l’oubliez pas, on ne peut pas tous se permettre des heures routes, temps que l’on met à profit…. pour faire du sport 🙂

    Après il est plutôt étonnant de voir qu’UPC a perdu des clients TV après avoir acheté les droits du hockey alors que Swisscom en a gagné après les avoirs perdu. Le produit d’appel n’en est de toute évidence pas un.

  2. 19/08/2018 à 8:10

    Si je lis correctement entre les lignes les abonnés à MySport de Citycable ne couvraient pas les coûts demandés par UPC pour avoir droit de proposer ces chaînes. Encore une mauvaise stratégie sur les offres TV de UPC ?

  3. Ludo
    19/08/2018 à 9:37

    C’est surtout que l’offre de sport est insuffisante chez les téléréseau. Ils arrivent à faire la promotion de leur bouquet avec le volley et le basket suisse. Même sur la RTS, les audiences pour ces sports sont très faibles et c’est les finales qui sont ont diffusées, donc les matchs les plus attractifs. Il y a juste la National League en hockey qui est attractive. C’est surtout les play-offs en février-mars qui sont attractifs. Pourquoi prendre un abonnement pour 2 mois ? Si même Swisscom n’a pas aligné 30 mio pour le hockey (une petite somme pour Swisscom), cela en dit long sur la rentabilité du projet….

    Chez Swisscom, vous avez pratiquement tout le foot européen et la ligue des champions, la NHL, l’offre est bien plus attractive. De plus, chez Swisscom, vous pouvez louer un seul match, vous n’êtes pas obligé de prendre un abonnement. C’est sympa pour regarder un Real-Barça, Juventus-Napoli ou Bayern-Dortmund.

    Regardez en France, Canal+ (5.2 mio) et Bein Sport (3.5 mio) ont beaucoup d’abonnés, car leur offre sportive tient la route. Sachant que les audiences prime-time de TF1 tourne autour des 5 mio de téléspectateurs… Canal +, qui perd des droits TV sportif est en train de perdre beaucoup d’abonnés, chute qui va être beaucoup plus importante dès 2020 avec la perte des droits de la Ligue 1.

  4. Daniel Brother
    19/08/2018 à 12:57

    ya pas que le sport, les infos et les chaînes pour enfants dans la vie. Les bouquets télévisuels proposés en général, tous opérateurs confondus, se ressemblent tous. On y retrouve toujours les mêmes thématiques. Elles sont conçues de telle sorte qu’elles doivent satisfaire un maximum de personnes dans une famille: chaînes pour les gosses, chaînes pour madame et ses copines, chaînes pour les ados, chaînes pour papa et ses potes sur leur canapé Ikea ou au barbecue. Les opérateurs offrent des bouquets avec un tas de chaînes qui ne servent à rien, puisque tout le monde regarde toujours la même chose. Dès lors, difficile de faire un choix, chez quel opérateur s’abonner, quel bouquet choisir? C’est pas étonnant que citycable se soit planté, et d’autres suivront. Ce paysage visuel que l’on nous impose est morne, ennuyeux et trop homogène, au même titre que les programmes proposés sur la bande FM: toujours la même musique, les mêmes pub, les mêmes thématiques, les mêmes rubriques: info, sport, top 50.

    A quand des bouquets audio-visuels personnalisables? Pouvoir choisir une liste de ce que l’on aime vraiment, facturée individuellement. Ces bouquets proposant 300 chaînes dont on sait pertinemment que l’on regardera que le quart, les 3 autres quarts ne nous intéressant strictement pas parce que en langue étrangère, que la cuisine, le sport, les infos, les séries ou les avions ne nous intéresse pas? c’est de la surconsommation, c’est comme vendre de la bière par caisse alors que l’on ne veut qu’une bouteille.

    Pour en revenir à votre article, cher Xavier, je dis que c’est bien fait pour eux. De toute manière au prix où ils vendent leur abonnements, ils font encore de gros bénéfices, et devraient, en tant que prestataires de la ville de Lausanne, être pionniers dans le domaine plutôt que d’essayer de rivaliser avec l’offre des groupes français comme Canal ou autres.
    Merci de vos articles toujours pertinents.

    • marco
      20/08/2018 à 1:16

      Ecoute les radios en DAB+ (mais les nouvelles radios pas des One fm, lfm en DAB+) tu entendras du nouveau son 😉

      • Daniel Brother
        21/08/2018 à 1:18

        Merci du tuyau mais j’écoute ce qui me plaît sur internet, simplement.

  5. Tiermes
    19/08/2018 à 2:28

    UPC est simplement très mauvais dans sa commercialisation. Étant fan inconditionnel de hockey, j’étais prêt à quitter swisscom. Mais je me suis ravisé. Les prix de cablecom sont bien plus cher que swisscom avec des performances internet très intérieures, en particulier en upload brigué à 1/10 du download. On se croirait au xxe siècle ! Et effectivement être obligé d’acheter tout un bouquet sport au lieu de pouvoir également louer par événement, c’est tout simplement stupide. UPC est une société gérée par des gens très médiocres

  6. 19/08/2018 à 7:09

    Les romands (en tout cas, je connais pas la situation pour les suisse-allemand) pour avoir la totale y compris bouquet premium et du sport foot y compris le hockey, passe par l’illégal car en ont marre de cautionner le hold-up et perte financière du sport des incapables requins de la finance et leur magouille scandaleuse.

    Une bonne partie des opérateurs d’accès Internet et fournisseur de service tv avec Sport se tirent une balle dans le pied au lieu de procéder à la manière de netflix ! Qualité à prix réduit et le piratage cesse et le client revient illico! Mais c’est trop compliqué à comprendre.

    DAZN est le netflix du sport mais à peine viable en Suisse que sur tablette et smartphone, la qualité est très médiocre pour un grand écran! Save pas le mot qualité visuel contrairement à Netflix qualité visuel impeccable.
    Pour voir la soupe de mosäique, autant passer par l’illégal avec un abonnement payant au 1/10 du prix !
    Pour se faire, simplement avoir un abonnement internet chez un bon fournisseur d’accès et une offre iptv

  7. 19/08/2018 à 8:58

    upc.ch en contradiction envers citycable.ch
    Mensonge marketing de la part de upc.ch qui dit tout le contraire de son offre MySports ?

    citation:
    « La nouvelle chaîne sera disponible le 14 août 2018 chez UPC et d’autres partenaires de distribution pour tous les clients Digital TV. « Notre programme et nos contenus plaisent beaucoup à nos clients de MySports Pro. Nous sommes fiers de nos productions et heureux de pouvoir ravir encore plus de clients avec notre nouvelle chaîne et nos contenus. Ainsi, c’est avec grand plaisir que nous renforçons le « Home of Sports » », déclare Alexandre Burkhalter, rédacteur en chef MySports Romandie. »
    upc se rassure et rassure le peux de client qui leur reste! upc.ch

    source:
    MySports lance sa nouvelle chaîne « MySports One » avec le meilleur du monde sportif
    https://www.upc.ch/fr/qui-sommes-nous/centre-medias/communiques%20de%20presse/details.351_14443_xcv0w0.html/

  8. Jose Manuel
    20/08/2018 à 6:11

    Cet ( encore une fois ) la quallittè de mrd de UPC

  9. Dubois Alain
    20/08/2018 à 8:28

    Et de plus si l’on veut bénéficier de Eurosport 1 HD & 2 HD il faut souscrire à MY Sport Pro ( A l’époque ces deux chaines étaient comprises dans le bouquet premium)

    A l’époque avec télégenève devenu Naxoo les chaines était proposée à la carte on pouvait donc faire sont bouquets selon choix.(les prix était de mémoire entre 1 et 3 frs par chaines)

  10. Joe
    20/08/2018 à 8:52

    De toute façon c’est tout le modelé commerciale qui est voué à une lente décente en enfer. Mes enfant ados n’ont plus regarder la télé type upc ou Swisscom TV depuis au moins 2 ans. Ils préfèrent Youtube et HDS.

  11. Tricoline
    20/08/2018 à 10:43

    Bravo aux dirigeants de Citycable pour avoir oser envoyer sur les roses MySport, un produit mal conçu dès le départ, issu des « têtes … pensantes » de UPC …

    Comme Citycable est partie prenante dans Net+, que vont faire les autres sociétés de Net+, continuer à lécher les bottes de UPC !

    Il serait grand temps de sortir du comma dans lequel les « Men In Black » de UPC les ont plongés …

  12. 20/08/2018 à 5:12

    « A se demander si dans la capitale olympique on ne préfère pas faire du sport ou aller voir les sportifs locaux plutôt que de s’abrutir le regard hagard derrière un écran avec des popcorn et une bière à la main. » Il y en a bien, moi le premier, qui s’habruti devant un blog hi-tech. 😉

    —-

    Dire que j’ai faillit lâcher Swisscom au moment de la perte du hockey, je vois qu’UPC fait une nouvelle fois du bon boulot… ou pas.

  13. Tricoline
    21/08/2018 à 5:24

    Si Citycable laisse tomber MySport, cela ne semble pas être le cas des autres membres de Net+ à voir cette page web :
    https://www.netplus.ch/fr/television/simple/combiner-c-est-gagner-3404?utm_source=email&utm_medium=news-3&utm_campaign=rmc-sport_mysport

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :