Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test multimédia: une prise en main laborieuse du HTC hub 5G de Sunrise

HTC hub 5G: une exclusivité Sunrise.

HTC hub 5G: une exclusivité Sunrise.

Le petit boîtier d’une dizaine de centimètres de côté est sympa. Lorsqu’on le prend en main, de par son design, on comprend qu’il se destine plutôt à être posé au salon qu’à nous accompagner dans le train. Prise en main du HTC hub 5G de Sunrise qui propose cette technologie dans près de 250 villes et localités de Suisse!

La première prise en main de cet objet design et agréable est surprenante. Son pourtour est en effet rehaussé d’une matière en tissus sur lequel se fixent aisément les poils de chat 😉 comme j’ai pu le constater. Au dos de l’appareil qui fait toute de même son poids, une fiche de type RJ45 pour brancher un périphérique par câble.

Avec Google assistant

Après avoir glissé une SIM compatible dans le petit logement au dos de l’appareil, également prévu pour une carte micro-SD, la mise en marche de ce point d’accès internet mobile se fait sans encombre. Propulsé par Android 9, il bénéficie d’un double système d’écran de démarrage (launcher) pour le conforter dans son rôle de point d’accès Wi-Fi. Sinon, on peut théoriquement l’utiliser comme un smartphone avec le Google Assistant. Concrètement, ça ne marche pas, car le HTC hub 5G plante à l’activation de Voice Match.

L’écran principal HD de 5 pouces, bien pensé, propose une vue globale des fonctions les plus intéressantes. On peut y lire le volume utilisé sur une période donnée, la force du signal et la technologie utilisée (4G, 4G+ ou 5G), la vitesse de transmission ainsi que le nombre d’appareils connectés au HTC hub 5G, qui en prend en charge jusqu’à 20. Le régalage du son, excellent pour cette taille d’appareil, se fait sur l’écran.

Sites internet inaccessibles

Après avoir configuré le nom ainsi que le mot de passe de son hostpot (une option est même prévue pour la technologie Wi-Fi ad!!!), on est immédiatement tenté de tester le débit disponible, par exemple avec le Speedtest d’Ookla. Que ce soit depuis un périphérique connecté, ou depuis le hub lui-même, qui permet d’installer les applications du Play Store: chou blanc.

Plusieurs essais directement sur le HTC Hub 5G montrent que si Google ou YouTube fonctionnent parfaitement, de nombreux sites internet ne sont pas accessibles. Après une réinitialisation complète de l’appareil: miracle, je suis parvenu l’espace de quelques instants à surfer tout à fait normalement sur tous les sites que je voulais consulter.

Nouveaux problèmes

Malheureusement, quelques heures plus tard, de retour de l’Opéra d’Avenches, les problèmes réapparaissent. Je finis donc par appeler samedi la hotline de Sunrise qui me répond rapidement et m’avoue que tous les clients connaissent le même problème et que la solution n’est pas encore disponible. On me rappellera ce lundi me dit-on.

Visiblement, le problème ne semble pas être permanent. Au service de presse de Sunrise, on m’a précisé que l’appareil fonctionnait parfaitement avant de me l’envoyer. Pour le reste, l’autonomie du Hub semble être excellente et devrait atteindre plusieurs jours de connexion et probablement une très grosse journée d’utilisation. Dommage que le chargeur, propriétaire, soit si volumineux.

Suite du test suivra…

Xavier Studer

HTC 5G Hub: communiqué.

8 commentaires pour “Test multimédia: une prise en main laborieuse du HTC hub 5G de Sunrise

  1. Danou
    01/07/2019 à 07:49

    Réponse plus ou moins officielle du SAV de Sunrise: cet appareil est incompatible avec les chats, sauf si vous lui branchez une souris…

    • Yannick
      01/07/2019 à 07:59

      Compatible qu’avec les chats Sphinx. 😅

      Bref, toute cette 5G, j’ai plus l’impression que les premiers utilisateurs sont des bêta testeurs… Par contre, vous payez plein pot votre abo 5G ou sunrise à fait un geste pour les gens qui ne peuvent pas surfer ?

  2. Berru
    01/07/2019 à 10:29

    Donc, le but premier, c’est de créer un réseau wifi. C’est ça qui ne fonctionne pas, ou j’ai rien compris ?

  3. Henry Dunant
    01/07/2019 à 12:02

    Ce sont plutôt les équipements qui sont immatures, la 5G en elle même n’a pas l’air d’être à l’origine des problèmes rencontrés. La on essaie de pousser un équipement afin d’occuper le plus rapidement le terrain; mais derrière c’est pas sec et les premiers clients en font les frais.

  4. Daniel Pellaton
    01/07/2019 à 22:03

    Est-ce que l’alimentation peut se faire en PoE ?

    • 02/07/2019 à 10:32

      Il n’en est pas fait mention dans les spécifications, alors j’en doute. Par contre, Huawei a dévoilé son hotspot mobile “5G CPE Win” au MWC 2019 avec une prise en charge du PoE et une étanchéité à la poussière et à l’eau (certification IP65).

  5. schaeva
    02/07/2019 à 09:52

    J’ai aussi eu le même problème que vous : impossible d’accéder a tout les sites de speedtest, mais le reste OK. Après avoir appeler Sunrise et qu’il m’ait fait une réintialisation de la carte SIM, c’était tout bon.

    J’ai aussi de gros problèmes depuis un mois environ avec le Xiaomi 5G : (Vu a Lausanne et Vevey) impossible se connecter au réseau 4G. Le téléphone est bloqué sur le réseau H+. Connexion impossible manuellement non plus (non enregistré sur le réseau).

    Ma copine ayant un Galaxy A3 avec une carte Sunrise comme moi, était aussi bloqué sur réseau H+… Le problème a disparu quelque heures plus tard

  6. marco
    02/07/2019 à 11:21

    C’est balot de tester un boitier 5G qui est connecté qu’en 4G …
    Et maitnenant, chantons ! « mais elle est ouuuuu mais elle est ouuuu mais elle est ouuuu la 5G sunriiiiiiise »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :