Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le plan de redressement d’UPC limite les dégâts au 3e trimestre

 

Le câblo-opérateur UPC poursuit ses efforts de redressement.

Le câblo-opérateur UPC poursuit ses efforts de redressement.

C’est à première vue ce qu’on pourrait se dire en lisant rapidement le communiqué de presse d’UPC relatif à ses résultats à la fin du 3e trimestre 2019. En effet, toujours en redressement, le premier câblo-opérateur du pays fait valoir une croissance de 1000 abonnements. Une lecture plus attentive fait apparaître des points moins positifs….

Pour commencer une progression de 1000 abonnements sur une base de clients de plus d’un million d’abonnés, ce n’est pas très impressionnantl. Certes, comme le montre l’infographie du câblo-opérateur reproduite ci-contre, un changement de dynamique se met progressivement en place…

Le mobile, heureusement!

Pour commencer, la poussée d’UPC sur le mobile, qui utilise le réseau de Swisscom (chut, on ne doit pas le dire !) est encourageante. Le nombre d’abonnements a ainsi augmenté de 16’000 pour atteindre 189’000.  C’est d’ailleurs cette poussée qui explique le solde final positif de ces 1000 abonnements.

En effet, sur le marché de la télévision, la chute continue. Le nombre total d’abonnements TV a connu une légère diminution de 7000 par rapport au trimestre précédent et atteint 1’034’000, constate UPC dans son communiqué. «Ceci constitue une nette amélioration par rapport au 2e et au 1er trimestre 2019 (-19’000, resp. -23’000)», souligne UPC, un brin taquin! Le risque de passer sous la barre du million demeure toutefois…

Le recule se poursuit sur internet….

Dans la même veine, UPC indique que «le segment internet a enregistré ses meilleurs résultats depuis le 2e trimestre 2017 malgré une légère baisse de 6000 abonnements par rapport au trimestre précédent (actuellement 671’000 abonnements) ».  Probablement l’indicateur le plus inquiétant.

Enfin, UPC dont l’absorption par Sunrise ne semble plus d’actualité, indique que le secteur des clients commerciaux a connu un taux de progression fort et stable au cours du troisième trimestre 2019. Reste qu’au final, le chiffre d’affaires d’UPC a diminué de 3,4% par rapport au même trimestre de l’année précédente à 307,3 millions de francs. Il est vrai qu’il règne une certaine concurrence en Suisse grâce à Salt…

Xavier Studer

Le déclin d'UPC difficile à freiner au 3e trimestre 2019.

Le déclin d’UPC difficile à freiner au 3e trimestre 2019.

18 commentaires pour “Le plan de redressement d’UPC limite les dégâts au 3e trimestre

  1. wefr
    08/11/2019 à 08:58

    Heureusement que le mobile permet à UPC de claironner! L’introduction du Giga annoncée à grand fracas s’avère chaotique. Si le débit est là en filaire, la nouvelle box est complètement pourrie au niveau du WiFi (300 mb/s à côté de la box, encore 50 à 10m, sans obstacle). De plus, les fonctions avancées de routeur ne fonctionnent pas (impossible par exemple de connecter des prises intelligentes MyStrom ou de joindre mon NAS par son nom de domaine). Et le support est catastrophique: incompétent et arrogant.
    J’ai été privé de téléphone pendant plus de deux semaines, suite à un bug ou une erreur humaine. J’ai adressé une lettre de réclamation à la direction. Trois semaines plus tard, toujours pas de réponse. Seule exception, et je tiens à le souligner, si vous avez la chance (rare) que ce soit une femme qui répond, vous êtes servi aimablement et de manière compétente.
    Nous sommes malheureusement clients captifs du câble: la liaison filaire sur deux fils aériens est encore bien plus médiocre.

  2. 08/11/2019 à 09:11

    Depuis le 25 septembre j’ai l’abo et la box 1 Giga. Et depuis cette date je fais chaque jours plusieurs test avec CNLAB. Vitesses moyennes 300 – 400 Mbs au lieu de 1000.

    Après 4 tél au support technique, 2 sms reçu d’UPC, plusieurs messages privés par Twitter, toujours rien.

    Au début ils ont mis un techicien sur ce problème, qui vient de chez eux selon leur dire. Il y a environs 10 jours ils ont mis un expert !. Le 25 octobre je reçois un sms me demandant de patienter.

    Et, cerise sur le gâteau, leur appli ConnectBox n’ a plus aucune fonction pour gérer la Box. Même après la dernière mise à jours de ce matin.

    Et aujourd’hui le 8 novembre, toujours 300 – 400 Mbs au lieu de 1000.

    Lamentable cette boite. Soit ils vendent des produits qui ne sont pas prêt, soit ce sont des arnaqueurs.

    • Flavio
      08/11/2019 à 13:41

      @Alain Un Speedtest sur testdebit.info donne quoi ?

      • 08/11/2019 à 20:23

        @Flavio voici le résultat avec testdebit.info: https://www.nperf.com/r/3221996752733979-m4Jld3Zh
        Le résultat est exactement le même qu’avec CNLAB ( recommandé par upc ). J’ai aussi l’application Speedtest de Ookla. Même résultat, 300 – 400 Mbs.
        En fait, selon upc, le problème vient de chez eux. Donc ces test ne servent à rien.

    • Tricoline
      08/11/2019 à 16:46

      Pour tester plus haut que 100 mbits il vaut mieux utiliser un programme dédié à la place de chrome ou autre browser, par exemple installer l’application SpeedTest de chez Ookla (pour tous les os)
      https://www.speedtest.net/apps/windows
      https://www.ookla.com/

      • Flavio
        08/11/2019 à 18:59

        Si je ne me trompe pas, testdebit.info utilise plus de thread que Speedtest.net donc mieux pour le très haut débit.

        Je suis client UPC, et plus j’ai de thread, plus j’ai de débit. Mon débit est meilleur sur testdebit que sur Speedtest.

        Je n’ai personnellement jamais eu de problème en passant par Chrome/Edge (Chromium) pour tester du très haut débit (avec des connexions allant jusqu’à 5Gbps up/down

      • 08/11/2019 à 20:26

        @Tricoline
        CNLAB permet de tester jusqu’à 1200 Mbs/s.

        • Marcello
          12/11/2019 à 18:39

          De ma part j’ai aucun souci avec Internet. Le Giga marche bien mais je fais mes essais en Ethernet. Pour ce qui concerne le Wifi j’utilise mon routeur et pas leur box.
          Pour la TV c’est assez l’horreur. Dolby Digital qui ne marche encore pas après 12 mois, manque de sous-titres sur plusieurs chaînes, etc.. C’est dommage parce que la plateforme TV est bonne avec la possibilité de voir sur plusieurs appareils.
          Chez moi il n y a pas de fibre donc j’ai pas de choix. L’alternative c’est Max 33 Mbit/s en ADSL….

  3. Philippe
    08/11/2019 à 13:28

    Je ne reprendrais plus jamais un abonnement chez UPS/Naxoo car concernant la TV chez eux c’est juste le foutoir complet. Tous les 6-8 mois ces idiots changent les fréquences de réception des chaînes de télévision, moralité vous êtes bon pour régler encore et encore votre TV tous les 6 mois. Et si vous avez quelques chaînes en plus de l’offre de base, vous y passerez facilement une après-midi complète… ;( Si non comme autre choix pour éviter cela il faut louer une box pour +/- 20 .- Frs de plus par mois ou qqch somme ça, si on ne veut plus s’embêter avec leur système ridicule… Et puis le zapp est très lent chez UPC et la qualité de l’image pas meilleure qu’ailleurs.

    Si vous voulez une solution clefs en mains de qualité, sans se casser les pieds, il faut prendre Swisscom TV.

    Si non il y a les Box genre Nvidia Shield TV et Shield TV Pro 2019 ou Apple TV. Vous l’achetez cash (+/- 200.- Frs), et avec un abonnement à 55.- Frs par mois de chez Canal +, via l’application myCANAL installée sur votre box, vous avez accès à la TV avec plein de chaines au programme (https://www.canalplus.ch/abonnement/latotale/). Si non y a aussi Netflix, Amazone TV Prime, Apple TV +, Disney TV, etc qui sont aussi compatibles. En plus la box Nvidia permet de jouer à plein de jeux PC via GeForce Now sur notre TV, c’est juste du délire (https://www.nvidia.com/fr-fr/geforce/products/geforce-now/supported-games/). Ce genre de solution est +- 50 % moins chère que l’offre TV de Swisscom… sauf qu’on ne peut pas enregistrer la TV. Plus j’y pense, plus j’ai l’envie de me jeter à l’eau. Payer qqch comme 220.- Frs par mois pour Internet + la TV + la Téléphonie fixe, c’est cher, très cher… Tout ça pour que les directeurs de Swisscom puissent rouler en Mercedes ;(

  4. David
    08/11/2019 à 20:22

    Bonjour, que signifie sur leur bilan du T3: Vision claire de vitesses allant jusqu’à 10Gbit/s par le biais d’une infrastructure câblée performante? Cela signifie que dans les prochains mois, la vitesse pourrait être de l’ordre du 10Gbit/s comme Salt fiber?

    • 08/11/2019 à 20:59

      Pour l’instant ils ne tiennent même pas leur promesse avec 1Giga. Alors 10Giga… Et contrairement à Salt, Sunrise et Swisscom leur vitesse n’est même pas symétrique, 1000/100.

      • 09/11/2019 à 01:57

        @Alain Pour le symétrique chez Swisscom/Sunrise, vous parlez uniquement de la fibre, sur le cuivre c’est une toute autre histoire :)… Qu’auriez-vous comme débit si vous étiez client Swisscom par exemple ?
        Pour la forme, speedtest avec mon raccordement Giga UPC https://community.upc.ch/t5/image/serverpage/image-id/6622i493E1F638253599A/
        Comme vous pouvez le voir, UPC tient bien ses promesses. Et avec le passage au DOCSIS3.1 qui a été fait par UPC (ou en cours suivant les régions), UPC pourra pousser le débit bien plus loin

        • David
          10/11/2019 à 00:56

          Bonjour Flavio, peu connaisseur mais toujours envie d’apprendre. Je n’ai pas la fibre mais que le cuivre UPC, que puis je espérer dans les prochain mois avec le passage au DOCSIS3.1? Le symétrique serait possible sur le cuivre ? Merci pour votre réponse et vos compléments d’infos sur votre commentaire.

          • Flavio
            10/11/2019 à 16:00

            Le DOCSIS 3.1 permet des débits pouvant allés jusqu’à 10Gbps en download et 2Gbps en upload.
            Donc oui en DOCSIS 3.1 il serait possible d’avoir un débit symétrique (1/1Gbps par exemple). La prochaine étape serait le passage au DOCSIS 4 qui permet des débits de l’ordre de 10Gbps en download/upload pour avoir du vrai débit symétrique.
            Dans les prochains mois, j’espère que UPC poussera le débit en upload, 500Mbps serait déjà un bon début.

        • Philippe
          10/11/2019 à 13:02

          Avec un abonnement 1 Gb/s Swisscom via fibre optique depuis Genève vers un serveur Sunrise situé à Lausanne :

          https://www.speedtest.net/result/8749968711

          • Flavio
            10/11/2019 à 16:14

            @Philippe
            20% seulement des habitations sont éligibles au FTTH.
            C’est peu, très peu… et vu la stratégie de Swisscom, je ne pense pas que la situation va s’améliorer de sitôt. Swisscom investit dans le G.FAST, ces investissements sont rentabilisés sur de nombreuses années.

  5. 09/11/2019 à 11:16

    Question: upc passe en 100% ip au printemps 2020, donc dvb-c passe à la trappe, juste ?,
    Hécatombe de désabonnement ?
    Boitier obligatoire ou solution alternative légale sans boitier du fournisseur propriétaire genre compatible satip.info ?

    • MG-1
      09/11/2019 à 14:54

      La seule raison pour laquelle je suis avec UPC, c’est exactement le DVB-C. Si ils l’enlèvent, je n’aurai pas de problème à changer, si je trouve une offre plus intéressante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :