Test multimédia: les avantageux Oppo Enco Free sur le gril

  • Post last modified:14/04/2020
  • Post comments:5 commentaires
Oppo Enco Free: pour leur rapport qualité-prix.
Oppo Enco Free: pour leur rapport qualité-prix.

Ils sont ultras légers et très design! Inspirés des lignes d’Apple, ces Oppo Enco Free se distinguent par leurs longues pattes et un prix d’un peu moins de 149 francs. Le Chinois fait aussi valoir un système de réduction de bruit dans certaines circonstances. Test multimédia.

L’appariement Bluetooth de ces deux écouteurs bouchons se fait en quelques secondes à peine. Lorsqu’on change de smartphone, il faut ensuite passer par une touche située sur le boîtier, qui permet de recharger les deux embouts pour une autonomie de quelques 25 heures au total. Pas mal! Fiche technique.

Dans le carton, on trouve un mini câble USB-C pour la recharge du boîtier et surtout une série d’embouts pour adapter ces écouteurs à ses oreilles et couper au mieux le son ambiant. S’il faut reconnaitre qu’ils sont plus faciles à insérer dans les oreilles que les Sennheiser Momentum True Wireless 2, ils protègent moins bien du bruit ambiant.

Confortables et légers

Sans application dédiée, ces écouteurs ne permettent pas de bénéficier d’un égaliseur graphique style Sennheiser ou d’un mode transparent comme chez Apple, Samsung ou Sennheiser. Le son pendant les appels (avec atténuation du bruit ambiant) est particulièrement impressionnant, chaleureux et net: un sacré bon point.

Très légers et ergonomiques, ces embouts sont réellement très confortables. D’un peu plus de 4 grammes, il se font tellement oublier qu’on risquerait de les perdre si l’on n’y prennait pas garde. Toutefois, dans mon cas, ils suivent parfaitement la courbe de l’oreille et tiennent vraiment bien en place.

Un son honnête

Pour ce qui est de la musique, il faut admettre qu’Oppo réussit un sacré coup. Ces mini écouteurs délivrent un son plus qu’honnête et plutôt équilibré et chaleureux. Ils délivrent toutefois des sonorités moins détaillées que certains modèlent plus chers et manquent peut-être d’un peu de médiums. Le résultat reste très sympathique.

A l’usage, ces écouteurs et leur mini-coffret se révèlent vite de vrais compagnons. A peine sortis de leur coffret, ils sont connectés. Dès qu’on les retire, le son est coupé, comme sur la plupart des concurrents. Cela dit, leur emploi très aisé facilite une manipulation fréquente, ce qui est moins évident avec certains modèles plus volumineux…

Un bilan favorable

Sur les pattes des écouteurs, il est possible par différents gestes de mettre sur pause, de passer sa musique en avant ou en arrière et même d’augmenter ou baisser le volume. Sympa, mais toujours un peu difficile à utiliser pour ceux qui ont de grosses pattes…

Au final, même si une réelle réduction de bruit permanente manque par rapport aux concurrents, ces très polyvalents Oppo Enco Free séduisent par leur facilité d’utilisation, leur légèreté et leur rapport qualité prix. Leur sonorité bienvenue en font un rapport qualité-prix intéressant sur un marché surchargé.

Xavier Studer

Cet article a 5 commentaires

  1. Alan

    On dirait des airpods? Ils vont pas avoir des problèmes de brevets?

  2. JM Maillard

    Ça a l’air sympa mais où peut-on les acheter ???

  3. Nycko

    La marque blanche de chez Conforama à 29.- fait un bon job, et 5 fois moins cher…et existe en intra. C’est trop cher ces Oppo.

  4. ipodac

    Je comprend pas pourquoi, ils s’obstinent à copier Apple alors que cet objet est horriblement moche esthétiquement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.