Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Google met le cap sur Android 11 avec la mise en ligne de la bêta

Android 11 bêta débarque sur les Pixels 2 et suivants...

Android 11 bêta débarque sur les Pixels 2 et suivants…

Google a finalement publié avec quelques jours de retard Android 11. Cette version bêta est déjà disponible sur le Pixel 2 et suivants et devrait bientôt être disponible sur d’autres modèles. Google veut aider les mobinautes à communiquer plus efficacement. Une nécessité dans la jungle actuelle de messages qui spamment nos smartphones…

Android 11 regroupera toutes les conversations des diverses applications de messagerie dans un espace dédié du centre de notifications. Il sera possible de les visualiser, de les gérer et d’y répondre en un seul et même endroit. Il sera aussi possible de marquer une conversation comme prioritaire. Elle pourra s’afficher en tout temps sur l’écran, selon cette note de blog.

Des bulles, des émoticônes, des emojis

Présentée sur ce site, l’ultime mouture du système animé par le petit bonhomme vert introduit également «les bulles», une nouvelle fonctionnalité qui permet de suivre les conversations importantes et y répondre aisément. Il sera ainsi possible d’ouvrir une bulle de conversation directement depuis le volet des notifications.

En utilisant le clavier Gboard sous Android 11, il sera possible d’obtenir des suggestions de texte et d’emojis. Cette fonctionnalité sera rendue possible par une «intelligence artificielle» sécurisée et intégrée à l’appareil, qui devrait fonctionner sans que Google ne voie ce que le mobinaute écrit, selon les dires du premier moteur de recherche mondial.

Mieux gérer ses appareils connectés…

Google a conçu Android 11 pour aider les internautes à mieux gérer les appareils connectés. Il sera ainsi possible d’accéder rapidement à ses appareils connectés et les contrôler depuis un seul endroit en appuyant longuement sur le bouton Marche/Arrêt. De quoi régler la température et piloter les lumières de son logis sans avoir à ouvrir plusieurs applications. Du moins théoriquement…

Enfin Google précise qu’Android 11 comprendra de nouvelles commandes multimédias pour allumer rapidement et facilement l’appareil sur lequel sont diffusés des audios et des vidéos. Il devrait être ainsi enfin plus facile de profiter de ses morceaux de musique par le truchement de ses écouteurs, enceintes connectées, voire son téléviseur… Là aussi, on attend de pouvoir réellement mettre ça en pratique tant l’utilisation actuelle peut se révéler pénible…

XS

7 commentaires pour “Google met le cap sur Android 11 avec la mise en ligne de la bêta

  1. Alan
    12/06/2020 à 08:50

    Tout cela devient toujours plus compliqué. A force de pouvoir répondre depuis partout, il y aura des erreurs.

  2. 12/06/2020 à 12:01

    Sans oublier qu’Android 11 nous permettra d’accorder des autorisations à usage unique pour le microphone, l’appareil photo et la géolocalisation !

    Toujours sur le volet des autorisations : si nous n’utiliserons pas une application pendant une période prolongée (délai indéfini pour le moment), le système “réinitialisera” automatiquement toutes les autorisations associées et nous en informera. À voir l’impact et la gêne occasionnée en pratique…

    • Alan
      12/06/2020 à 18:32

      M’a l’air très compliqué ces autorisation provisoires

      • 13/06/2020 à 10:44

        Attention : je décris deux mécanismes différents 😉

        D’une part, les autorisations à usage unique (on les autorise pour une seule utilisation, suite à quoi elles se désactivent) et d’autre part la réinitialisation automatique des autorisations pour les applications peu utilisées.

  3. Pedro
    13/06/2020 à 11:34

    Monsieur Studer si votre blog est indépendant pourquoi désactiver les commentaires quand cela ne va pas dans votre sens ?

    Dans tous les études lié à la 5g jusqu’a la 2g, Wi-Fi et autres les problèmes de fertilité et de sommeil sont cités mais les études sont trop petite, manque de preuves mais JAMAIS vous en parler pourtant vous pouvez ouvrir n’importe quelle étude soit disant sans danger mais cela sera indiqué. Ça vous est égal si votre enfant ne pourra jamais en avoir car il est infertile ? Ou que la population ait des troubles du sommeil ? Combien de gens vont consulter car insomniaque, pourquoi on a des études sur la fertilité qui sont inquiétante ? Et pourquoi jamais ces fréquences pénétrantes dans le corps humain ne sont étudiés ?
    Pourquoi personne n’a lancé d’étude de grande échelle et incontestable sur le sujet histoire d’avoir la réponse avant les satellites en orbite basse qui vont nous balancer des ondes mobiles en permanence ?

    Sinon on est en pleine crise, des gens vont perdre leur emploi pas sur qu’ils dépensent encore 1000 dans un gadget chaque année et 750.- par année dans un abonnement inutile comme tout le monde a internet chez soit déjà s’ils ont du mal à payer leur loyer. Il faut à un moment où un autre arrêter et revenir à l’essentiel.

    • 13/06/2020 à 15:45

      Il a beaucoup d’études qui montrent tantôt quelque chose, tantôt le contraire. La question d’une éventuelle dangerosité et des normes qui vont avec (il en existe d’ailleurs aujourd’hui) doit être tranchée par des spécialistes.

      En Suisse, c’est la mission de BERENIS: https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/electrosmog/newsletter-du-groupe-consultatif-dexperts-en-matiere-de-rni–ber/le-groupe-consultatif-dexperts-en-matiere-de-rni–berenis-.html

      Point barre.

      • Pedro
        14/06/2020 à 12:33

        Oui et dans leur étude s’est aussi indiqué mais ou est l’étude incontestable dans un sens ou l’autre sur le sujet ? Ou une étude qui est en cours sur ce sujet vous avez aussi le lien ?
        Celle qui va dire oui ou non s’est problématique pas celle qui dit qu’on sait pas mais tant mieux car on veut pas savoir où que la population sache. Je crois que le signal envoyé qu’ils n ont par pris de décisions est assez clair qu’il y a un problème quelque part.

        Tchernobyl n’a eu qu’une poignée de mort officiellement car la radioactivité n’est pas nocive.
        Ce n’est que des ondes aussi les rayons x, gamma, UV,… Vous prendrez un peu d’uranium dans votre appartement s’est joli et on sent rien du tout s’est invisible. Des gens sont mort pour montrer leur effet est ce qu’il est mieux de faire une étude ou de tester sur la population directement pour voir ces effets ?
        On dirait que vous êtes pour tester directement sur la population s’est la méthode des Allemands de la seconde guerre mondiale très efficace car cela a fait progresser la médecine mais beaucoup en ont souffert et encore sont mort. Je pensais que l’humain avait évolué un peu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :