Enfer numérique: le cocktail Sonos, playlist et Google Play / YouTube Music

  • Post last modified:07/08/2020
  • Post comments:9 commentaires
Google Play Music: une fin dans la douleur...
Google Play Music: une fin dans la douleur…

Le monde numérique continue de réserver des surprises aux profanes et même aux geeks. Il y a quelques jours, un membre de mon entourage m’indique, un brin courroucé, qu’il n’arrive plus écouter une playlist sur son système Sonos…

Je lui demande s’il utilise Google Play Music et lui fait remarquer que ce service disparaîtra bientôt au profit de YouTube Music. Et en effet, sur son installation, un membre du groupe avait supprimé Google Play Music, pour le remplacer par YouTube Music…

Solution temporaire…

Après avoir réinstallé le service musical de Google en voie de disparition, la playlist incriminée de Sonos est repartie comme par magie… Apparemment très simple, mais… comme Google Music sera supprimé dans le courant de l’année, le problème devrait se reposer!

Contrairement à Google, qui a prévu d’aider les utilisateurs à migrer leur compte, leur bibliothèque et leurs playlists vers YouTube Music, Sonos ne semble pas proposer de service pour aider le mélomane à exporter et adapter ses playlists aux dernières évolutions…

Un problème plus profond

Concrètement, une brève recherche menée sur internet ne semble pas donner de solution à ce problème… Mais j’ai peut-être manqué quelque chose… Peut-être que confronté à la grogne de ses utilisateurs, Sonos trouvera le moyen de régler ce problème pas si anodin…

En effet, en étudiant ce cas de plus près, je me suis rendu compte que cet utilisateur qui avait utilisé un temps Apple Music ne parvenait plus également à écouter ces titres d’une de ses playlists Sonos, qui semblent associés spécifiquement à un service musical…

L’enfer numérique au quotidien

Bref, encore une fois je me demande comment font la plupart des internautes confrontés à ces difficultés. Suivant de très près ces problématiques depuis des décennies, je trouve souvent des solutions élégantes ou de transition à ce genre de péripéties…

Pour le reste, on peut imaginer que le commun des mortels perd pas mal de temps à contourner ces écueils numériques… Parfois sans trouver de solution. En 2020, il n’y a pas que des questions de protection des données qui nous occupent, mais aussi souvent d’utilisabilité…

Lire aussi ce témoignage sur le forum de Sonos….

Bonne chance!

Xavier Studer

Cet article a 9 commentaires

  1. Lucas

    Sonos, c’est pas pour moi. Trop fermé. Je préfère Boose.

  2. Redge73

    B » encore une fois je me demande comment font la plupart des internautes confrontés à ces difficultés »

    La réponse est simple, changement de marque.
    Les fabricants se tirent une balle dans le pied 🤣

    1. vnic32

      Exactement, chez moi EXIT tous ces produits dont on passe plus de temps à les configurer qu’à les utiliser (par ex: fitbit…)

  3. Nico

    C’est vrai que Sonos est un peu light sur leur logiciel et les intégrations des services tiers.
    Pour une marque “haut de gamme”, c’est moche et je n’achèterai plus jamais Sonos… cela fonctionne, mais de manière très médiocre globalement (pas de compte TuneIn, lenteurs pour démarrer la musique, autres soucis réguliers avec les mises à jour, application mobile pas du tout “user-friendly”,…)

    1. Alainp

      Depuis le passage à la version 2 de Sonos, je n’ai plus eu de problème particulier. Elle fonctionne beaucoup mieux. Là où j’ai eu un problème, c’est que pour passer à la version 5 j’ai du changer 5 hp sonos Play5, ce n’était pas top même si Sonos m’a fait 30 % de rabais sur les nouveaux.

      Ils avaient 10 ans et la technologie évolue, je pense que c’était le prix à payer pour avoir un système plus stable. Pour info, j’ai 6 pièces et 8 hp Sonos.

  4. Pedro

    PSI qui vont vous durer une vie et qui seront ensuite réparable pour vivre une seconde vie. 100% analogique rien qui peut se périmer 🙂
    Une courbe audio presque plate (parfaite) le restera et sera toujours d’actualité tant qu’on ne nous aura pas changer nos oreilles.
    Au final, le prix n’est pas si cher en sachant que dans 80 ans vous aurez toujours les mêmes enceintes.

    Juste ce qui est numérique que vous changerez 80x d’ici là merci obsolescence et les technos qui ne sont pas faite pour durer.

    1. Cédric

      Comme je suis d’accord avec toi Pedro! J’ai une paire de cabasse Sempan 310 alimentées par un Revox 40 à lampes, c’est juste le vrai son hi-fi, il faut l’entendre pour le comprendre!

  5. Pedro

    Pour les choix, à ce demander si le streaming a encore un sens. Trop peu qui stream en FLAC et pourquoi le faire quand la capacité de stockage permet de tout prendre avec soit sans nécessiter de connection et sans avoir de problème de bande passante quelque soit le lieu ?

    Ils ne pourront jamais se regrouper lié aux problèmes de monopole et le matériel propriétaire n’évoluera jamais. Il faut du matériel/soft open source pour que ce soit durable et qu’il y ait un suivi quelque soit l’âge du matériel. Cela permet de le remplacer comme les raspberry lorsqu’il devient obselète.

  6. Alainp

    Et pourquoi ne pas passer sur des sites de stream qui fournissent des sons de qualités comme Qobuz, Tidal etc ?

    Avoir tout sous la main en version FLAC me parait illusoire 🙂 enfin sauf si on a des goûts très ciblés.

    Le problème, c’est qu’on a tous un ami qui demande si on a cela ou cela et qu’au final on n’a pas.. Peut-être que l’avenir c’est le mix Spotify pour les titres qu’on peut faire tourner sans trop écouter et en parallèle les titres en FLAC qu’on a du plaisir à écouter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.