5G: la Suisse brille toujours au niveau international!

  • Post last modified:05/02/2021
  • Post comments:8 commentaires
Etat de la 5G dans le monde à fin 2020, selon Opensignal.
Etat de la 5G dans le monde à fin 2020, selon Opensignal.

Compte tenu des différentes procédures santi-5G en cours, souvent à la limite de la légalité, la Suisse risque de perdre rapidement son avantage en matière de 5G. Le dernier coup de sonde d’Opensignal montre toutefois encore étonnamment que nos opérateurs brillent en matière de débit maximum disponible!

Avec 168 Mbits/sec en moyenne, la Suisse figure au 10e rang en matière de téléchargement 5G, selon un classement établi par Opensignal. Nos opérateurs brillent à la quatrième place, en moyenne, avec 26,3 Mbits/sec en téléversement. Enfin, en matière de débit maximum, le même institut fait état d’une valeur en pointe de 723 Mbits/sec, ce qui équivaut à une troisième place, selon cette étude.

Des résultats très variables

Ces résultats ne vont pas sans poser quelques questions puisqu’il existe de nombreuses manières de déployer les premières versions de la 5G.  En effet, selon la technologie choisie et les fréquences utilisées, les résultats obtenus peuvent être très différents, comme on le constate déjà en Suisse.

«Dans la plupart des pays, les opérateurs n’ont, à ce jour, lancé que la toute première version de la norme 5G utilisant une seule bande de fréquences 5 G. Mais dans d’autres pays, nous avons vu les opérateurs commencer à aller de l’avant en proposant la 5G sur plusieurs bandes de fréquences», écrit Opensignal. C’est le cas en Suisse.

Technologies à venir…

Dans certains pays, les opérateurs ont eu la possibilité d’utiliser le spectre des ondes millimétriques pour atteindre des vitesses extrêmement rapides. Enfin, dans d’autres pays, notamment en Amérique et dans certaines parties de l’Asie du Sud-Est, les opérateurs ont d’abord été limités par la disponibilité restreinte de fréquences adaptées à la 5 G.

«Par ailleurs, de plus en plus d’opérateurs cherchent à lancer de nouvelles versions de la norme 5G et à offrir aux utilisateurs une expérience 5G complète en passant de l’accès non autonome (NSA) à la 5G autonome (SA)», souligne Opensignal. On le comprend bien, nous ne sommes qu’au début de l’histoire de la 5G et on n’a probablement pas fini de devoir supporter les réactionnaires et autres complotistes…

Xavier Studer

Cet article a 8 commentaires

  1. JeanJean

    Dommage que je ne puisse pas avoir la 5G partout. Une vraie amélioration!

  2. Alex

    Dès que les oppositions seront levées, la couverture sera nettement amélioré, je partage la connexion avec mon portable 🍏 pour le travail , et quand je me trouve dans une zone 5G , le confort de travail c’est un autre monde , ⚡️⚡️🔝🔝
    Lors d’une conversation avec un dirigeant d’une station de ski, les stations vont être équipées des alarmes connectés à la 5G , aussi les alarmes pour les risques d’avalanche près des villages,les données lors des tests, on montré une grande précision et pas de latence comme c’est le cas de la 4G 🔝

  3. Cmultimedia

    Bonjour. Ou en est-on avec la législation en Suisse avec la 5G? J’ai cherché un peu, mais je n’ai rien trouvé de très clair. Auriez-vous une ou deux références à nous partager? Merci d’avance. Et merci pour vos articles quotidiens.

  4. Pedro

    169mbps le gag, révolutionnaire n’est ce pas cette lenteur ? 😀
    Comme déjà expliqué à de nombreuses reprises xavier les peak ne servent à rien et c’est la stabilité l’essentiel.

    On est à 10gb sur du rj45 symétrique et partout en 1gb symétrique. C’est sur que c’est révolutionnaire le sans fil et le millimétrique qui ne passera pas une planche en bois va aider. Bientôt on aura une antenne par appartement tellement la portée sera faible mais là faudra bien une connection filaire pour câbler l’antenne. Prenons de l’avance cablons tous les bâtiments en haut débit ça nous permettra d avoir une antenne par appartement et étage afin d’avoir la 18g qui porte à 10m youpi en 20ghz.

  5. Silvio B.

    Ce serait bien d’avoir les mêmes données poir la 4G+ poir se faire une idée. C’est possible?

  6. Rollier Henri

    J’ai fait quelques tests pour comparer la 4G et la 5G. Très souvent, j’ai une excellent connexion 4G VS une connexion 5G un peu faiblarde et dans ce cas, la 4G est un peu plus rapide. D’autre part, pour le moment, beaucoup de téléphones consomment un peu plus en 5G qu’en 4G.
    On voit que ce n’est pas encore une technologie mature à 100%.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.