Telecom: vers un triomphe rapide des e-SIM d’ici à 2025?

  • Post last modified:15/02/2021
  • Post comments:12 commentaires
Le boom de l'eSIM semble programmé.
Le boom de l’eSIM semble programmé.

L’eSIM devrait à terme «réinventer» la manière dont les services sont fournis aux appareils connectés, notamment avec la 5G. Comme, le nombre d’appareils capables d’exploiter cette forme de connectivité cellulaire augmente de manière exponentielle, la GSMA a mené l’enquête…

Le magazine spécialisé Mobile World Live a mené une enquête en ligne auprès des opérateurs de réseaux mobiles, des consommateurs et des fabricants d’appareils Machine to Machine (M2M) afin de découvrir l’évolution de l’intérêt pour l’eSIM ainsi que les avantages perçus en cette technologie, selon ce rapport.

Smartphones et montres connectées

Ce coup de sonde a confirmé que les opérateurs continuent à jouer un rôle essentiel dans le succès de cette technologie, même s’ils ont conscience qu’ils en freinent le développement! Elle a notamment permis de déterminer quels sont les appareils et les cas d’utilisation les mieux adaptés à cette technologie, qui risque bien à terme de supplanter les SIM traditionnelles.

Les appareils grand public sont les mieux adaptés aux eSIM aujourd’hui. Les smartphones et les montres intelligentes tirent le meilleur parti de cette technologie. Les compteurs automobiles et intelligents étant identifiés peu après, selon cette recherche effectuée auprès de 371 répondants.

Un avenir tout tracé…

Le temps nécessaire au déploiement du modèle eSIM est le plus grand défi auquel sont confrontés les opérateurs derrière le manque de disponibilité de cette solution. Les problèmes de coûts et la difficulté de mise en place arrivent respectivement aux troisième et quatrième positions.

Même si tous les appareils ne sont pas prêts et que certains opérateurs peinent à introduire cette nouveauté, elle semble inévitable dans un horizon tout proche. Près de 90% des opérateurs prévoient de proposer des eSIM d’ici à 2025. Un cap semble franchi et l’idée que la carte SIM, qui enchaînait le smartphone au consommateur est en train de changer…

Xavier Studer

Cet article a 12 commentaires

  1. Julmo

    Concrètement à part le fait de ne pas avoir besoin de carte SIM, quel est l’intérêt ?

    1. chips

      @Julmo : Pour moi ça m’a été très utile pour charger une esim et de prendre un paquet de données à l’étranger. Vraiment pratique, pas besoin de courir dans une boutique telecom dans le pays que tu visites. Il y a plusieurs providers data et même un site de comparaison pour la meilleure offre recherchée (jours à l’étranger / volume de données). Pour ma part ca a bien fonctionné

  2. djama

    Attention tout de même aux abus… J’ai repris un abonnement pour le privé chez Salt. Ils voulaient me faire payer la carte SIM pour la désactiver de suite afin d’activer l’eSIM… 59.- la SIM et 59.- l’eSIM ! J’ai insisté pour ne payer que la SIM…

  3. Michel Piguet

    Cela dépend des besoins de chacun, C’est comme les voitures, certains (beaucoup) en ont besoin pour le prestige, ils achètent le haut de gamme, d’autres pour se déplacer d’un point A vers un point B exclusivement et ils achètent une 2 bœufs.
    De même pour les cartes sims certains en ont besoin pour des besoins primaires exclusivement, (téléphone mobil) et d’autres en ont des besoins très complexes, comme les montres qui sonnent les quarts et paient les demis.

    1. redge73

      eSIM = toujours connecté au réseau ?

      eSIM permet de réduire :

      les orifices, sources possible, à la poussière et liquides.
      optimiser la surface gagnée pour ajouter des composants électroniques ou/et permettre une plus grande capacité de batterie..
      Diminuer le plastique et l’or
      permet de gagner du temps, n’ayant pas d’attente de courrier postal, tout s’effectue à 100%

  4. Alain

    En attendant il n’y a que Sunrise, Swisscom et salt qui proposent la e-sim, ni yallo, ni lebara, ni lidl connect, ni les autres sous opérateurs ! Est-ce stratégique pour que les maisons mères gardent un pas d’avance ?

    1. fonzo

      Non, tous les opérateurs qui proposent la fonction Smartwatch proposent aussi l’option e-SIM (mais faut demander). Etant chez digitec.connect c’est activable et gérable dans le cockpit. Pas de frais d’activation, pas de frais de changement…

  5. chrisge

    quid de la sécurité ?

    Sera-t-il plus facile de copier les données d’un e-SIM par un hacker….qui réutilisera cette SIM dans un autre appareil par exemple….

  6. Nycko

    Attention au prix avec ce système e-sim, car il est fort possible que ce soit exclusivement les données mondialement inclues avec cette 5g, et les prix sont tellement différents aujourd’hui, passant du simple au triple, voir même plus….
    Quelqu’un peut me dire si mon abonnement Yallo de 49.90 + 4.90 (5g) illimité mondialement 40Go par mois à l’étranger, a une offre compétitive chez un autre opérateur Lowcost ou pas en Suisse ?
    Merci beaucoup !

  7. Pedro

    On se déconnecte comment du réseau sans sim et sans la retirer physiquement ? Il faut faire confiance au logiciel ? 🙂

    Ça ressemble à de l »espionnage de masse 2.0. Il va bientôt falloir acheter des brouilleurs et créer des cages de Faraday dans chaque pièce.

    1. gede-whitestone

      Mode avion ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.