High-tech: et voici le bug paralysant de l’éclairage du salon…

  • Post last modified:13/05/2021
  • Post comments:8 commentaires
L'éclairage intelligent d'Ikea toujours plus puissant, mais...
L’éclairage intelligent d’Ikea toujours plus puissant, mais…

Disons-le d’emblée, l’éclairage connecté a quelque chose d’aussi inutile que de génial… Mais lorsqu’on y a gouté, surtout combiné à un assistant connecté, on n’a plus envie de revenir en arrière, jusqu’au jour où un bug un peu plus coriace que les autres vous interpelle…

Le dit bug devient d’autant plus gênant lorsque les ampoules Ikea connectée se sont généralisées dans toute la maison, associées à différents capteurs, interrupteurs et bien entendu à l’application Ikea Home Smart. De quoi potentiellement généraliser le problème…

Tout réinitialiser ?

Et selon la complexité de son installation et le nombre d’appareils reliés ensemble, stores connectés, par exemple, sans parler de l’interfaçage parfois capricieux à Google Home ou Apple Kit, les problèmes peuvent vite devenir très agaçants, comme l’a expérimenté un de mes proches ces derniers jours….

Concrètement, les problèmes sont survenus lors du déplacement de deux lampes et de leurs trois ampoules d’une pièce à une autre. Cette opération a nécessité certains ajustements dans les trois applications Ikea Home, Google Home et Ikea Home Smart, ce qui est logique, mais peut se transformer en véritable cauchemar.

Des pages et des pages d’assistance…

Visiblement, ce genre de problèmes n’est pas isolé à en juger par le nombre et la longueur des pages d’assistance d’Ikea. Sur la thématique de l’éclairage connecté. Et la quantité de problèmes listes semble tout de même assez conséquente, histoire de compliquer encore un peu plus la résolution du problème…

Encore une fois, cet exemple laisse songeur sur les potentialités du tout connecté. Outre les problèmes potentiel de sécurité souvent évoqués notamment ici, ces limites de fiabilité ne sont pas à négliger. A se demander si cette technologie ne touche pas actuellement ses limites et qu’il n’est pas urgent de stabiliser tout ça avant d’aller plus loin…

Xavier Studer

Cet article a 8 commentaires

  1. Jacounet

    Au moins vous semblez avoir trouvé la solution.
    Je n’ose pas imaginer dans quel état j’aurais été si cela m’était arrivé.
    J’ai déjà dit que je ne suis pas trop pour les gadgets connectés à un assistant, mais il est vrai que certaines fonctions sans devoir quitter son canapé sont bien agréables.
    Chez moi j’ai 6 lampes pilotées avec 2 télécommandes, les émetteurs et les récepteurs sont de la même marque.
    En 10 ans j’ai eu 2 fois des dysfonctionnements et les récepteurs incriminés ont été changés gratuitement sans problème.
    Vous avez écrit:
    Cette opération a nécessité certains ajustements dans les trois applications Ikea Home, Google Home et Ikea Home Smart, ce qui est logique, mais peut se transformer en véritable cauchemar.
    Ici vous avez 3 intervenants pour un service, un fabricant d’ampoules et 2 autres gestionnaires pour les fonctionnalités.
    Vous êtes « pointu » et imprégné de technologie ce qui vous a permi de trouver les solutions.
    Mais imaginez, Monsieur et Madame tout le monde (comme moi) qui compte appuyer sur un bouton pour que cela fonctionne et Paf, ça marche pas…
    Ce genre de problème est dû à la prolifération de constructeurs qui veulent créer des appareils pour exploiter une technologie, certains de manière sinon bâclée, tout au moins le plus économique possible.
    Et en cas de problème, chacun renvoie le consommateur vers l’autre fournisseur arguant que son produit/service est bon et que c’est de la faute à l’autre si il y a problème.
    Enfin,(soupire) la technologie nous apporte un certain confort et il faudra bien se faire à l’idée qu’elle a parfois ses problèmes, c’est inévitable.

  2. Original Mike

    Un article sur l’alliance de 3 géants du domaine semble annoncer une meilleure compatibilité entre les objets connectés « Amazon, Apple et Google s’allient pour promouvoir l’intercompatibilité des objets connectés ».
    On verra ce qu’il en adviendra.

    1. Oreille

      C’est juste, mais c’est bien les derniers à qui je souhaite faire savoir quelle lampe j’allume ou éteins 😉
      Je pense perso à ‘tout sur mon réseau, rien de devrait sortir’ …

  3. phil

    Eh ben dis donc…
    C’est quand-même compliqué ces objets connectés lowcost. pas très fiable.
    En attendant, le bête « schéma 3 » fonctionne depuis des lustres 🙂
    Ces gadgets de ikea et co. sont sympa pour une ou deux ampoules. Mais pour un logement complet, il faut faire appel à un électricien compétent en la matière. Il existe des solutions un peu plus professionnelles comme « Wiser by Feller » ou « domoeva » de Hager ou encore le KNX pour aller vraiment plus loin.

  4. chrisge

    heureusement que vous avez votre 5G « MAGIQUE » pour connecter tous vos gadgets qui plantent !!!

    Vous avez dit inutile …???

    Si vous arrivez même plus à appuyer sur un interrupteur pour allumer la lumière chez vous c’est que vous êtres vraiment passé dans le monde des assistés…. et là on peut rien faire pour vous…

  5. Pedro

    Je n’ai jamais eu de problème en plusieurs dizaines d’années avec mon interrupteur mural. C’est fou comme ils étaient intelligent à l’époque. Garder 50 ans le même interrupteur, un jour on le réinventera… une telle technologie d’avenir.

    1. phil

      Il s’en vends encore plusieurs centaines de milliers de ces interrupteurs « classiques » par année en suisse… et ça coûte une vingtaine de francs la pièce… et 100% sans bugs logiciels 🙂

  6. Luc

    J’ai équipé ma maison d’interrupteurs connectés, très pratiques pour piloter les stores et les lampes. Et soudain, patatras, une mise à jour recommandée par le constructeur, et paf, tout est briqué. En effet, l’interrupteur mural ne souffrait pas de tels problèmes…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.