Internet et médias sociaux: pour une fois, Facebook a raison!

  • Post last modified:07/05/2021
  • Post comments:18 commentaires
Facebook et la publicité...
Facebook et la publicité…

En tentant de bloquer un fonctionnement pertinent de la publicité dans ses applications, Apple jette un pavé dans la mare et suscite un débat intéressant, comme relevé ici récemment. Facebook, victime de ce comportement, menace de faire payer son application sur iOS. Il a probablement raison!

En effet, même si les utilisateurs de Facebook ne s’en rendent pas compte ou qu’ils méprisent les services de ce réseau social dénaturé par un usage immodéré d’algorithmes médiocres faisant la part belle au populisme le plus inqualifiable, ils utilisent des services de Facebook…

Tout travail mérite salaire…

Or tout service mérite salaire. En l’occurrence, sur Facebook, comme sur d’autres géants du high-tech américains, ces services sont financés par de la publicité destinée à un utilisateur, qui a probablement un jour accepté des conditions générales, certes très indigestes… En interférant avec ce modèle, Apple ne peut que poser quelques questions…

Souhaite-t-il que de plus en plus d’applications deviennent payantes? En effet, ce faisant, il peut à son tour valoriser son App Store, qui lui aussi est un service à financer… Indirectement, Apple relance d’ailleurs ainsi le débat sur l’App Store parfois très contesté, lui aussi pour son caractère fermé…

Sinistre mentalité

Que dire? Même si je suis très critique par rapport au positionnement et aux pratiques de Facebook, il n’y a probablement que deux attitudes à avoir. Ou l’on se passe totalement des services de ce leader des médias sociaux, ou l’en en accepte les conditions générales et les pratiques avec ce que cela implique.

Malheureusement, la gratuité de nombreux services sur internet est à l’origine d’attitudes discutables. Trop souvent les internautes et mobinautes pensent qu’ils ont un droit absolu à accéder à n’importe quelle information, indépendamment de la valeur intellectuelle qu’elle a nécessitée pour exister… Incroyable d’ailleurs que presque personne ne parte en guerre contre les bloqueurs de publicité. Sinistre mentalité de profiteurs.

Xavier Studer

Cet article a 18 commentaires

  1. Pedro

    Vous avez regardé les capitalisations boursières de ces deux sociétés ?
    On n’est plus en 1950, l’argent coule à flot actuellement et votre argent n’a plus aucune valeur. Une crypto qui ne vaut rien lève des milliards. Non, la pub est un modèle qui devrait disparaître tout simplement, tout comme la plupart des médias qui ne font plus leur travail de recherche et d’information de qualité. Ça ne vaut plus rien ce que l’on reçoit vive information ou allées il faut beaucoup chercher.
    Ce sont les donations/crowdfunding et il y aura un revenu si le contenu est de qualité.
    Qui paye les commentaires des personnes et leur temps passé ? C’est le public que n’est pas payé qui fait vivre internet et même Facebook, ce sont ces utilisateurs qui font vivre la plateforme et ils ne touchent rien du tout. Au moins Youtube les rémunère ou du moins, ils peuvent choisir de toucher une rémunération ou pas certains la désactive.

  2. JPP

    Il y a une grosse erreur d’interprétation dans cet article. Apple ne bloque pas la publicité, mais le tracking publicitaire. Ce sont deux choses bien différentes. Si l’on ne parle que de Facebook : Même si l’on ne possède pas de compte chez eux et dès que l’on surfe sur une page ou se trouve un bouton de partage de chez eux (comme sur ce site) on se fait pister contre notre gré. Donc, oui Apple a raison de DONNER LE CHOIX à ses utilisateurs, car oui on parle bien d’un choix et non pas d’un blocage…

  3. chrisge

    Payer pour pour cette immondité qu’est Facebook ??

    Là notre société touchera vraiment le fond…..

  4. Yann

    Bon il y’aura toujours la possibilité d’accéder à travers le browser. Personnellement, ce sont mes enfants qui m’avaient fait désinstaller l’app lors d’un voyage car ils trouvaient que j’avais toujours le nez dessus. Le browser permet au moins de contrôler un peu mieux sa consommation…

  5. Grand Lapin

    Apple ne bloque pas la publicité! Facebook peut continuer à faire autant de publicité qu’ils veulent dans l’app Facebook, et toutes les autres apps aussi. Ce que propose Apple à partir de iOS 14.5, c’est de laisser le choix à l’utilisateur s’il veut ou non permettre qu’une app communique ses données personnelles et son profil à des réseaux publicitaires comme Facebook afin de mieux le cibler au détriment de sa vie privée. Par exemple, est-ce que l’application qui mesure votre poids devrait indiquer à Facebook qu’il est temps de vous proposer des pilules amaigrissantes, ou pire, devraient-ils vous proposer un armurier si vous avez visité un site raciste? Les arguments de Facebook contre ce libre choix de l’utilisateur de permettre ou non une exploitation éhontée de ses donnée sont totalement fallacieux.

  6. Tricoline

    Toutes ces entreprises (GAFAM…) elles travaillent pour elles mêmes et ainsi améliorer leurs bénéfices, ce sont des sociétés issues du capitalisme pur et dur.
    .
    Il n’y a pas à les blâmer ou les féliciter, nous savons à quoi nous en tenir !
    .
    Alors écrire que Facebook à raison c’est pousser un peu trop loin le bouchon Xavier, non alors !

  7. TommyB

    Il est grand temps justement que les applications redeviennent payantes, en tous cas qu’on nous en laisse le choix. On(je n’) en peut plus de ce fichage-espionnage et de cette récolte d’informations qu’on nous impose sans proposer une alternative qui respecte notre vie privée. L’autre jour ma brosse-à-dent voulait accéder à mon carnet d’adresses, à ma position et pouvoir passer des appels !? Moi j’ai dit “non”. Depuis elle ne veut plus me brosser les temps. Tant pi pour ma femme et mes collègues de travail, on va pas laisser le monde être dirigé par des brosses à dents non ? 🙂

    1. Pedro

      C’est vous qui l’avez acheté cette brosse à dent.
      Je doute qu il n’existe que ce modèle.

  8. Domlesgaz

    Vous payez pour aller à la piscine, au cinéma, dans les transports, etc… Vous payez pour lire des livres, des magazines et la presse en papier, à l’exception de 20 Minutes qui est blindée de pub.
    Dès lors, pourquoi l’accès aux sites, dont le vôtre, devrait-il être gratuit ? Les bloqueurs de pub sont la réponse au mauvais choix de rémunération de nombreux auteurs. Comme déjà dit, je suis disposé à payer pour lire vos articles, comme je le suis pour utiliser Gmail et d’autres services.
    A mon sens, le paiement de prestations du web par la pub est une bien mauvaise solution (tracking incontrôlé, protection des données aléatoires, mutilation du site par agression oculaire par des popup, etc…). Avez-vous déjà lu votre blog sur mobile ? C’est très indigeste !

    1. Rolgui

      @Domlesgaz
      Parce que vous croyez qu’en payant vous n’allez pas être tracé et ciblé ? Moi, j’en doute fort, la poule aux oeufs d’or sera encore le payeur.

      1. Domlesgaz

        Effectivement, je ne pense pas qu’on puisse éviter d’être tracé sur internet !
        Ce que je voulais dire, c’est que je préfère payer que de subir ce que décrit Johnny Boy plus bas.

  9. Johnny Boy

    « Incroyable d’ailleurs que presque personne ne parte en guerre contre les bloqueurs de publicité. Sinistre mentalité de profiteurs. »

    Sans bloqueur de pub vous auriez un lecteur de moins. Aussi intéressant soit-il sur le fond, ce blog est malheureusement l’exemple même de ce que je déteste sur la forme. Un ramassis de pub indigeste google adsense qui rend le blog quasi illisible sur mobile et qui me donne l’impression de lire le 20 minutes sur poste fixe. Je suis prêt à payer pour un contenu de qualité, d’ailleurs je suis abonné à plusieurs sites web à la ligne éditoriale réfléchie qui proposent des articles de fonds travaillés et un design qui donne envie de s’adonner à leur lecture.

    A la limite je suis prêt à accepter quelques pubs discrètes en lien direct avec le contenu du blog, mais là c’est Disneyland à chaque connexion… En ce qui me concerne l’avenir du web n’est pas dans la pub, si d’une manière ou d’une autre la pub intrusive ne peut pas être bloquée, je zappe, aussi intéressant soit le contenu. J’avoue que j’arrive à saturation sur ce point.

  10. Carlos O.

    Si lorsque je vais sur facebook je vois de la publicité, ok, pas de soucis. Mais si je vais sur une autre page web et que facebook me suit, je ne suis pas d’accord!
    Apple va faire ce que je fais avec le browser Firefox depuis longtemps.

  11. Manu

    Et donc si je comprends bien et je résume bien votre propos; Apple est un démon qui vient détourner le gagne pain de Facebook, parce que celui-ci ne pourra plus nous tracker, et faire son business de pubs qu’on connaît avec nos infos.

    Rappelons tout de même qu’Apple ne fait qu’imposer la transparence. Il ne met le couteau sous la gorge de personne pour refuser d’être tracké, ou au contraire d’accepter. N’est-ce pas à l’utilisateur de choisir en toute connaissance de cause s’il désire être tracké ou non? L’utilisateur aurait-il utilisé les services de Facebook s’il avait pleinement su ce que Facebook en ferait?

    Si vous me répondez que tout est dans les conditions générales de Facebook, alors où est le problème qu’Apple rappelle à l’utilisateur que c’est LUI qui doit décider de ce qu’il fait avec ses infos, puisque tout est dans les CGU de FB ?

    Et si les gens décident de désactiver le tracking, et priver Facebook de ce business avec leurs infos, c’est Apple qu’il faut blâmer? L’utilisateur lambda est-il si mouton qu’il ne peut même plus être responsable de ses choix?

    On a peur de quoi enfaite, que les gens disent: non, stop, je ne veux plus être suivi ?

    En vrai, ce dont on a peur, c’est que l’utilisateur non averti, qui finance avec la monétarisation de ses infos personnelles les services en tout genre que l’utilisateur averti utilise “gratuitement” (notamment avec des bloqueurs de pub ou des navigateurs respectueux de la confidentialité), se réveille, se défende enfin, et que le système s’écroule.
    Mais ce système qui s’écroulerait, ce serait le système des acteurs opaques qui monnaient NOS informations privées, en les vendant à n’importe qui/quoi tant qu’on le paie.

    Eh bah vous savez quoi, moi je dis bravo Apple de donner l’opportunité à l’utilisateur de réaliser concrètement que le produit c’est lui, et lui laisser le choix d’accepter ou de refuser. Et Facebook prendra les conclusions qui lui appartiennent, dans son propre intérêt, c’est le jeu ma pauvre lucette.

    Les profiteurs c’est ceux qui se gavent, pas Monsieur Tout le monde qui s’est inscrit sur Facebook et services associés pour éviter de mourir socialement.

    Ayez un peu plus de considération pour l’utilisateur… d’ailleurs si vous êtes si réfractaire à lui laisser le choix, c’est que vous savez qu’il est pas moins malin que vous si on lui explique.

  12. Shaft

    FB peut m’afficher des publicités en fonction de mes likes, des sociétés que je suis ou de mon activité en général au sein de leur site ou application. Pas de souci avec cela, c’est leur modèle d’affaire et je l’accepte. Mais je refuse qu’ils puissent se servir impunément de données sur mon utilisation d’applications tierces. Apple nous permet maintenant d’avoir le choix de mettre des limites à cela. J’en suis très satisfait, même si je ne doute pas qu’ils le fasse également parce que c’est quelque part également dans leur intérêt….

  13. Lionel

    Cela me convient.
    Coupons la pub et que FaceBook devienne payant ! Cela n’en sera que plus juste !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.