Internet: Swisscom ouvre le robinet pour «la nouvelle normalité»

  • Post last modified:21/05/2021
  • Post comments:15 commentaires
L'internet mobile ne cesse de gagner en importance pour les citoyens.
L’internet mobile ne cesse de gagner en importance pour les citoyens.

La pandémie de Covid-19 a donné un sacré coup d’accélérateur à notre société de l’information 100% numérique. Alors que la consommation d’électricité a reculé en 2021 en Suisse pour différentes raisons, le volume de données a littéralement explosé pour cause de télétravail, d’enseignement à distance et de consultation de vidéos sur les sites d’information. Swisscom s’adapte et améliore donc son offre!

C’est un assez beau geste de la part du géant bleu. Les particuliers et les PME abonnés à certains forfaits internet surfent désormais jusqu’à deux fois plus vite sans supplément de prix, selon ce communiqué de presse. Les moins avantagés, comme les clients utilisant un forfait comme inOne Home Light, ne voient pas la couleur de ces belles paroles et restent scotchés à 10 Mbits/sec. Pas très social!

Répondre à la demande

Concrètement, Swisscom augmente donc la vitesse pour certains de ses clients privés privilégiés avec effet immédiat. Par exemple, inOne home Internet S passe de 50 Mbit/sec à 100 Mbit/sec et inOne home Internet M est boosté de 200 Mbits/sec à 300 Mbit/sec. Parallèlement, le leader du marché repense son programme d’avantages pour tous ceux qui vivent dans le même foyer et utilisent à la fois des abonnements internet et mobiles de Swisscom.

Dans son communiqué, il rappelle qu’«il y a trois ans, pour la première fois, un ménage suisse moyen transmettait plus d’un téraoctet de données par an sur le réseau fixe, soit environ dix fois plus que 8 ans auparavant. La croissance est encore plus forte sur le réseau mobile: le volume de données a été multiplié par 200 depuis 2010».

Des années d’avance!

Les déconfinements à grande échelle à l’été 2020 ne laissent pas présager de retour à la situation pré-coronavirus. La stratégie d’extension du réseau de Swisscom, communiquée début 2020, est donc plus essentielle que jamais: d’ici 2025, jusqu’à 60% des ménages et des commerces seront connectés à la fibre optique jusque dans le logement ou le bureau, selon le même texte.

«Ces 15 derniers mois, la Suisse a connu une évolution numérique que nous attendions, avant la pandémie, pour le milieu de la décennie au plus tôt. Pour qu’un maximum de personnes puisse bénéficier des possibilités offertes par ce changement, nous augmentons délibérément et massivement la vitesse des offres d’entrée de gamme les plus populaires — pour le même prix», souligne Dirk Wierzbitzki, directeur Clients privés.

Mon commentaire? Grâce à une meilleure utilisation des technologies de l’information et des périphériques existants, il est possible de réduire la délétère mobilité individuelle de masse. De quoi économiser des montagnes de CO2! D’autant plus que la consommation d’électricité, pour différentes raisons, a baissé en 2021. N’en déplaise au boulevard et autres diseurs de bonne aventure, Netflix et le streaming n’ont visiblement pas mis à genoux le pays. A méditer en cette période de désinformation massive!

Xavier Studer

Cet article a 15 commentaires

  1. Dédé

    C’est pas pour rien que Swisscom n’améliore pas tous ses produits il pousse à la consommation vers d’autres plus rentables pour lui!

  2. Tricoline

    Swisscom et les autres sont tous dans la même configuration de concurrence et avec des publicités très agressives.
    .
    La fusion UPC Sunrise n’est pas étrangère à tout ce tapage !
    .
    Mais bon toujours pas de plans et de feuille de route pour fibrer complètement la Suisse dans un avenir proche, pas dans 25 ans pour les zones rurales

  3. fonzo

    Et comme vous le dites, encore une fois, les moins bien lotis sont mis de côté et continuent de payer pour des prestations dont ils ne peuvent pas profiter… Combien de clients ne verront aucune différence de leur passage de 50mb/s à 100mb/s ??? Mais combiens de clients paient pour du 50mb/s (maintenant pour du 100mb/s) et arrivent à peine à 20 mb/s. C’est sûr que c’est plus facile de bomber le torse en “offrant” le double de vitesse pour le même prix, alors qu’équiper la minorité des escargots pour leur proposer mieux ne fait que coûter sans bling-bling…

    1. Ptitvert

      C’est exactement ma situation, j’ai l’abo 50mb/s (qui est p-e passé à 100mb/s… je ne sais pas…). Mais ma vitesse réelle est entre 10-30 mb/s selon la météo, le moment de la journée, etc…
      j’attend en fin d’année pour la fibre ou théoriquement je devrais être entre 400-500mb/s. On verra, mais pour le moment toutes ces améliorations sont invisibles chez moi.

    2. Didier

      @fonzo, en effet entièrement d’accord, cela fait des années que je paye pour 200mb/s alors que je n’ai que du 100mb/s, donc leur super augmentation à 300mb/s je n’en verrais pas la couleur, j’aurais juste encore plus l’impression de me faire avoir…..avant c’était 2x maintenant c’est 3x……

  4. Nycko

    A quoi bon plus de 100mb/s dans un ménage ? Nous ne sommes plus au temps du téléchargements via peer to peer mais au streaming. Aucun soucis pour 2 stream différents et une visio télétravail avec une moyenne basse de 60mb/s chez moi. Même pas l’abo M de Swisscom. Je vois ces vitesses de 1gb/s à 10gb/s réservées aux entreprises uniquement.
    J’attends la vraie 5g millimétrique.
    Je précise la moyenne basse, car suis plutôt aux alentours de 110-130 avec des pics à 240 lorsque le réseau est pas surchargé.
    (utilisation Salt 4g+)

  5. Jacounet

    Bonjour.
    Vous concluez votre 2e paragraphe par: Pas très social ça.
    Swisscom n’a jamais été une entreprise à but social… (Voir ma conclusion)

    Plus bas, Dirk Wierzbitzki, directeur Clients privés souligne: nous augmentons délibérément et massivement la vitesse des offres d’entrée de gamme les plus populaires.
    Ce qui est vraiment mensonger si il est vrai que comme vous l’avez écrit: Les moins avantagés, comme les clients utilisant un forfait comme inOne Home Light, ne voient pas la couleur de ces belles paroles.
    Comme l’ont écrit d’autres intervenants, ce n’est que du marketing pour lequel ils s’arrogent le droit de dire n’importe quoi.
    Ce n’est qu’une histoire de sous.

    Pour mémoire, autrefois il y avait les PTT qui englobaient la téléphonie, le courrier et la finance.
    Comprenant que la téléphonie allait devenir très lucrative, on l’a privatisée pour le grand bonheur des actionnaires.
    La Poste, service public qui rapporte moins reste à la charge des contribuables, je ne veux pas parler ici de la qualité de ses services.
    Et maintenant on va privatiser Postfinance pour le grand bonheur de nouveaux actionnaires.
    J’espère que au moins il y aura des actionnaires qui auront un bon accent vaudois. (Allusion à leur pub TV)

  6. Space Boy

    Je suis toujours avec le Vivo XS à 20mbs. Je viens de vérifier et le débit n’a pas doublé. Donc le robinet est ouvert uniquement pour les abonnements InOne. Si je passe de Vivo à InOne, je dois payer 6 frs de plus pour passer de 20 à 50mbs (depuis ce matin 100mbs donc). Ca vaut sans doute la peine de passer de 20 à 100mbs.

    Débit théorique selon ma ligne évidemment.

  7. TommyB

    Quoi ? 50 mbit/s en plus chez Swisscom = plus de pain pour les pigeons !

    A quand un vrai effort pour du FTH chez tout le monde ? Nos ainés y ont bien amené le cuivre, non ? C’est si dur de remplacer tout ça avec une fibre ? La vrai raison de l’éventuel déploiement de la 5Gmm ? Moins cher au final que du FTH. Economies sur les couts = plus de profits, n’allez pas chercher plus loin, le reste c’est marketing et politique.

    Pour rappel : Salt 10 Gbit fibre pour 39.- / mois, le reste c’est des salades.

    PS: “Netflix et le streaming n’ont visiblement pas mis à genoux le pays”, les jeux vidéo n’ont plus on dirait.

  8. Maec

    Au même prix et sans supplément de prix ?

  9. Classic25

    @Nycko le problème vient aussi des jeux et consoles de jeux.

    On nous pousse à acheter en ligne (steam, PlayStation, xbox, etc..) et il n’est pas rare de devoir télecharger 50go pour un jeu ou 10go pour une mise à jour.

    À part, la vitesse, on espère que le plafond de nos opérateurs a été augmenté.

    Car si après 300go vous êtes bridés pour “utilisation du réseau excessive” à quoi bon un abonnement haut débit ?

    1. Pedro

      Le problème n’est plus du côté des opérateurs mais des serveurs qui ne suivent pas les débits. D’ailleurs, j’attends toujours l’adresse d’un serveur qui tient le 120mo/sec (1gb) à part quelques rares miroir Linux, des débrideurs payant et des torrents avec un nombre énorme de seed, rien ne suit un tel débit. Allez tous ceux qui ont du 10gb indispensable donnez moi vos liens 🙂

    2. Nycko

      télécharger 50go de jeux ? justement, l’évolution veut que le jeux se passe online, c’est un flux vidéo qui passe et ce n’est certainement pas un téléchargement de 50Go. C’est un peut révolu de devoir mettre les jeux sur disque dur, si vous fréquentez les sites de torrents pirate pour télécharger des jeux c’est votre soucis, mais en 2021, c’est plus le but.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.