Enceintes lumineuses en verre: Sony persévère avec la LSPX-S3

  • Post last modified:15/07/2021
  • Post comments:2 commentaires
L’enceinte lumineuse en verre Sony LSPX-S3.
L’enceinte lumineuse en verre Sony LSPX-S3.

Depuis des années, Sony essaie de se profiler sur le marché encombré des enceintes portables. Voici sa troisième génération d’enceintes lumineuses que nous avions eu l’occasion de voir à l’IFA de Berlin lors de précédentes éditions. Avec la LSPX-S3, il joue une certaine «démocratisation» avec un prix catalogue de 379 francs…

D’une autonomie de près de huit heures et rechargeable grâce à un port USB-C, cette LSPX-S3 se caractérise par son cylindre de verre organique qui fait office de tweeter, son haut-parleur actif pour les médiums et un radiateur passif pour les basses. Encore une fois, le clou réside dans la possibilité de l’utiliser comme une sorte de «bougie». Fiche technique.

Des ambitions audio claires

D’un poids d’un peu plus de 1 kilo, cette petite enceinte de quelque de 29 cm de hauteur pour un diamètre de 9,4 cm se veut transportable. Sa connectique Bluetooth 5.0 lui permet d’être raccordée à l’application Sony dédiée, qui permet notamment d’apparier deux unités entre elles pour bénéficier dans ce cas d’un son de type stéréo.

Sony se veut confiant dans la qualité de son produit, car comme la première génération, le transport de la musique sans fil se fait selon le codec LDAC, synonyme d’une qualité sans fil équivalente au CD. Si Sony communique sur une plage de fréquences de 20 Hz à 20’000 Hz pour le transport de la musique sans fil, il ne donne pas ces mêmes informations pour son enceinte pendant son fonctionnement.

Mariage de la musique et de la lumière

Quoi qu’il en soit, ce produit au design particulier a été conçu par le Nippon pour créer une ambiance chaleureuse. Cela fait un peu penser à la gamme de téléviseurs Ambilight de son ancien partenaire co-inventeur du CD Philips, qui se positionne sur le mariage son/image et lumière depuis de très longues années.

Le soir, Sony précise que son produit peut être utilisé «en mode chandelle». Dans ce cas, «l’illumination scintille comme une véritable bougie; vous pouvez choisir entre un scintillement brillant pour un usage courant, ou délicat pour vous détendre le soir», souligne le Japonais qui indique encore qu’il est possible de synchroniser la lumière pour qu’elle clignote au rythme de la musique… Pour les amateurs!

Xavier Studer

Cet article a 2 commentaires

  1. Jean67

    Ça fait un peu bizarre ces lampes à pétrole. Design d’autres siècles. Dommage, Sony nous avait habitué à mieux!

    1. Yves

      Je trouver ce côté rétro assez cool. Est-ce que ce modèle est dsponible en plusieru couleurs?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.