Avec Antidote 11, Druide se met au neuronal pour ses 25 ans!

  • Post last modified:20/10/2021
  • Post comments:15 commentaires
Antidote 11 a débarqué!
Antidote 11 a débarqué!

Le célèbre éditeur Druide informatique a célébré mardi ses 25 ans lors d’un événement sur internet. Il a lancé à cette occasion Antidote 11. Dans cet ultime opus, il propose plus de 100 nouveautés, dont un correcteur boosté par un moteur neuronal!

Pour commencer, l’interface du correcteur a été épurée. Druide a voulu réduire autant que possible les éléments secondaires, et laisser la place centrale au texte. Une grande tendance ergonomique actuelle… Mais derrière cette évolution graphique se cache un changement plus radical, selon un communiqué de presse. De quoi tourner la page Antidote 10?

Intelligence artificielle à tester…

Druide dit faire son entrée dans le monde de l’apprentissage profond. Avec Antidote 11, il inaugure en effet un moteur de correction neuronal. Ce dernier permet des diagnostics inédits. Il suggère ainsi l’insertion de mots manquants et se révèle capable d’une analyse en profondeur de la ponctuation, comme expliqué dans cette présentation en ligne.

Dans ce prolongement, il devient ainsi possible créer des règles personnelles pour façonner la correction selon ses besoins, par exemple pour surveiller des mots délicats ou importants. Il est aussi désormais possible d’enregistrer des jeux de réglages qui adaptent les diagnostics à divers types de textes.

Encore plus puissant

Dans la même veine, de nouvelles infobulles proposent directement des synonymes pour éviter les répétitions. Antidote se hasarde aussi sur le terrain des reformulations intelligentes pour certaines détections de style: un clic suffirait ensuite modifier la phrase.

Du côté des dictionnaires, Druide ajoute 3000 mots comme «écoanxiété» et «vaccinodrome» en français et 5000 en anglais. Ce logiciel permet désormais aussi de prononcer tous les mots dans toutes leurs formes, avec l’accent de Montréal ou celui de Paris, en reproduisant des voix humaines par apprentissage profond. L’expérience nous dira si cela est vraiment fiable…

Et pour les poètes et marketeux…

Outre un conseil judicieux et avisé sur la proposition adéquate à utiliser, Antidote 11 propose un nouveau dictionnaire de rimes. Un volume un peu particulier puisqu’il pousse loin la recherche de sonorités similaires, offrant des rimes multimots, mais aussi des quasi-rimes, utiles parfois en marketing…

Mon commentaire? On se réjouit évidemment de tester ce logiciel toujours plus puissant version après version, qui montre la capacité d’innovation de la francophonie. Reste la question du prix pour une famille puisque le tarif usuel est de 99 euros par langue et par an pour la formule Antidote+ et même 149 euros pour la version bilingue français, anglais.

Xavier Studer

Cet article a 15 commentaires

  1. Reto

    Je trouve que le correcteur de Word est suffisant. C’est vraiment mieux ce programme?

    1. Philippe

      Antidote n’est pas un simple et bête correcteur orthographique, c’est un outil pointu qui s’adresse aux rédacteurs professionnels en tout genre.

      Il vous propose des synonymes vous évitant ainsi de réutiliser les mêmes termes, de meilleures tournures de phrases, etc, etc…

      C’est un outil top pour ceux qui veulent produire rapidement des textes de qualité sans trop « s’embêter ». Mais il ne rivalisera jamais, c’est certain, avec la plume d’un écrivain ou d’un poète 🙂

    2. Picsou621

      C’est le jour et la nuit (je vous laisse imaginer lequel est la nuit…). Word ne corrige rien à part – de temps en temps – une pure faute d’orthographe. Déjà un simple accord il aura de la peine. J’utilise Antidote depuis plus de 10 ans, et en fait en l’utilisant on apprend aussi énormément sur les différentes règles, c’est ce que je trouve encore le plus intéressant!

  2. Torxxl

    @reto c’est incomparable. Word si vous êtes bon verrat une erreur sans plus. C’est vraiment un très bon logiciel

    1. Matros

      avez vous utilisé Antidote pour rédiger ce commentaire ? 🙂

  3. merinos

    snif… n’existe plus en version native pour Linux.

    1. Philippe

      Dommage en effet surtout que de nos jours ils pourraient très bien réaliser une version Flatpak, donc compatible avec l’ensemble des distributions existantes…

    2. florent

      C’est extrêmement décevant l’abandon d’une version linux, après 10 ans d’utilisations et de mises à jour payées… Y a-t-il des alternatives pour linux ?

  4. Albert

    Je viens de faire la mise à niveau vers Antidote 11: 49 €, achat définitif (pas un abonnement) pour un utilisateur et une seule langue. Antidote n’impose pas une correction: il signale par exemple un langage « familier ». Le dictionnaire est excellent.

  5. merinos

    après un moment de mastication intellectuelle, je me suis précipité dans une succursale d’une enseigne française (bien connue dans le domaine de la culture) afin de m’acheter la version 10 (120.–).

    sinon, cette version 11 pourrait également peut-être bien fonctionner avec Wine dans le cas où cela se passerait comme avec: https://appdb.winehq.org/objectManager.php?sClass=application&iId=12385

  6. jean

    Pour Linux, Antidote reste accessible via Antidote Web (et Connectix).

    1. merinos

      par conséquent, on doit:
      – passer par un serveur sur un autre continent (–> trafic internet = moins écologique)
      – le contenu de nos textes n’est plus vraiment confidentiel (et le flux IP, est-il au moins chiffré?)
      – Antidote en licence perpétuel n’existe plus (–> abonnement obligatoire)
      – et il me semble, pour les abonnements, qu’une carte de crédit est obligatoire (us et coutumes nord-américains)

      1. merinos

        pardon: …en licence perpétuelle… (après coup, Grammalecte l’a vu, mais pas Antidote 10)

  7. jean

    https://www.antidote.info/fr/assistance/questions-frequentes/questions/est-ce-possible-utiliser-antidote-11-sous-linux

    Est-ce possible d’utiliser Antidote 11 sous Linux?

    Il n’y a pas de version native d’Antidote 11 pour Linux. Après 15 ans de soutien d’une version native, la compatibilité avec Linux est désormais assurée par la combinaison de Connectix natif pour Linux et d’Antidote Web (offert avec les forfaits Antidote+). Connectix pour Linux permet l’interaction entre un texteur local, comme Thunderbird ou LibreOffice, et Antidote Web. On peut donc appeler le correcteur d’Antidote Web à partir des logiciels Linux énumérés ci-dessous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.