Infomaniak lance une alternative indépendante aux géants du Web

  • Post last modified:06/10/2021
  • Post comments:5 commentaires
Infomaniak ouvre son nuage à toutes les entreprises.
Infomaniak ouvre son nuage à toutes les entreprises.

L’hébergeur genevois Infomaniak a lancé il y a quelques jours une alternative indépendante à Amazon AWS et Microsoft Azure. Exclusivement gérée en Suisse, cette infrastructure va permettre aux entreprises de profiter des avantages d’un nuage sauce helvétique! L’entreprise affirme par ailleurs  garantir la sécurité à des prix plus compétitifs que les géants du marché.

Ce lancement intervient alors que la question de la souveraineté des données est au cœur de l’actualité. Avec cette nouvelle offre, Infomaniak ouvre sa solution cloud, jusqu’ici réservée aux grandes organisations. Concrètement cette infrastructure est désormais disponible pour toutes les entreprises et entités publiques.

Longue évolution

Développée en interne par des employés issus du CERN et de la communauté Debian et OpenStack, cette infrastructure repose sur plus de 10 ans d’expérience. Elle est animée par des composants de dernière génération. Les outils en ligne de la Suite Infomaniak (kDrive, kMeet, Mail, Calendar, etc.), Swiss Backup et SwissTransfer fonctionnent notamment depuis le début avec cette technologie, selon un communiqué de presse.

La plus petite configuration, c’est-à-dire 1 CPU, 2 Go de RAM est proposées pour environ 3 francs suisses (ou 2,65 euros) par mois. Par ailleurs, l’utilisateur paie ici uniquement les ressources qui sont effectivement consommées, avec la possibilité d’ajuster à la demande la puissance de calcul dont il a besoin. Un système de paliers permet de garder la maîtrise de son budget, selon Infomaniak.

Des prix très agressifs

Le public cloud d’Infomaniak se positionne comme l’une des solutions les plus agressives du marché. A l’ouverture d’un compte, 300 francs suisses ou euros sont offerts pour démarrer, ce qui permet aux entreprises de découvrir la puissance du service et aux étudiants de développer leurs compétences avec des projets d’envergure, selon le même texte.

Infomaniak emploie près de 200 personnes en Suisse, à Genève et Winterthour. En tant que registraire accrédité par l’ICANN, les solutions d’Infomaniak sont utilisées par des millions d’utilisateurs. L’entreprise propulse notamment le site de la RTBF et le streaming de plus de 170 radios et TV en Europe. Infomaniak utilise uniquement de l’électricité issue d’énergies renouvelables, compense à 200% ses émissions de CO2 et prolonge la durée de vie de ses serveurs jusqu’à 15 ans.

XS

Cet article a 5 commentaires

  1. Louis

    Est-ce vraiment compétitif?

  2. CarlosO

    Bravo à Infomaniak en tout cas!

  3. Poli

    Ouais sympa leur SLA..

  4. Ludo

    Il existe bcp de concurrents. Je connais l’allemand Hetzner, le français OVH qui a d’ailleurs eu un incendie ce printemps dans un data center, le français Scaleway (qui appartient à Xavier Niel), l’américain DigitalOcean, l’allemand Ionos.

    En Suisse, il y a d’autres acteurs importants dans le hosting. Je pense notamment à Bedag (420 employés) et Hostpoint (75 employés).

    Bien sûr, les tops player comme AWS, Microsoft Azure, Google Cloud, Alibaba.

  5. It

    Prix compétitifs, oui. Mais les API sont inéxistantes en comparaison avec la concurrence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.