Faites chuter votre bilan carbone grâce au pommeau de douche Amphiro!

  • Post last modified:06/10/2021
  • Post comments:19 commentaires
Le pommeau de douche numérique d’Amphiro.
Le pommeau de douche numérique d’Amphiro.

Après avoir lancé en 2017 le premier compteur d’eau auto-alimenté, b1 connect, Amphiro lance un pommeau de douche pour aider les consommateurs à économiser l’eau chaude et surtout l’énergie qui a été nécessaire à la produire…. Ce petit prodige technologique produit en effet des statistiques en direct!

«Nous avons lancé un tout nouveau produit il y a quelques mois: le pommeau de douche digital Amphiro. Tout comme le b1 connect, notre pommeau de douche digital est le résultat de recherche et développement intensifs», indique l’entreprise qui souligne encore que ce produit est entièrement autonome énergétiquement.

Un outil très efficace

Mieux, grâce à une application pour smartphones il est possible de visualiser sa consommation et de la comparer à des valeurs standards ou des objectifs que le consommateur se serait fixés. Et c’est là que les choses commencent à devenir intéressantes, comme j’ai pu le constater avec la version précédente….

Quant je lis sur des sites comme energie.environnement.ch que la consommation d’eau pour les douches et le bain s’élève à 31 litres par personne, je ne peux m’empêcher de m’interroger. En effet, grâce à ce précieux outil, je sais que je consomme en principe pas plus de 5 litres d’eau par douche pour un score A+. Mais je sais aussi que je peux descendre à 3 litres d’eau, voire moins, pour économiser encore davantage d’eau et d’énergie!

Plus simple, plus pratique…

Mais pourquoi une nouvelle version? Jusqu’ici le modèle précédent prolongeait le tuyau de douche avant le pommeau. Désormais, cette version remplace le pommeau de douche ce qui présente un double avantage: cette solution est plus esthétique et probablement plus simple à intégrer dans les salles de bain.

«Nous avons également travaillé sur une dimension additionnelle: un design intemporel et fonctionnel pour une intégration parfaite dans toutes les salles de bains. Le résultat est un appareil qui a remporté cinq prix de design à ce jour», écrivent les concepteurs de cette nouvelle version. A suivre de très près, assurément. Ce n’est pas tous les jours qu’un produit connecté peut se targuer d’un tel écobilan!

Xavier Studer

Le pommeau de douche numérique d’Amphiro: fiche technique.

Cet article a 19 commentaires

  1. JOHN-HENRY PRAZ

    Bonjour mais combien coûte en carbone les serveurs qui permettent de stocker les donnés des utilisateurs des ces pommeaux pour accéder via l application ?

  2. Eric

    pommeau digital, donc un pommeau avec des doigts ?

  3. Anjoco

    Il existe des pommeaux de douche économiques non-connectés d’une trentaine de francs très économiques et si on s’en tient à juste se laver en éteignant le jet d’eau en se savonnant et non pas en restant un quart d’heure sous la douche, vous réduisez l’impact carbone efficacement sans display et connexion sur une App.

    1. Albouille

      Exactement ! +1

  4. Yves

    Cooll! Ca coût combien?

    1. Albouille

      Beaucoup trop cher !

  5. Eliot

    C’est pas en achetant plein de gadgets fabriqués en chine qu’on agit sur le climat. Achetez un pommeau qui réduit le débit, éteignez l’eau quand vous vous savonnez le voilà le geste écologique intelligent. Ça c’est une vaste blague qui force à acheter une daube en plus.

  6. Philippe

    Perso j’ai un pommeau douche de chez WWF depuis 20 ans qui à dû me coûter qqch comme 35.- Frs (+/- 4x fois moins cher), qui ne consomme que 4 litres d’eau, qui na pas été « électronisé » et qui n’est donc pas connecté, il est donc beaucoup plus dasn le sens du développement durable, en rapport il ne pose aucuns problèmes ou presque pour être recyclé… Phil

  7. Space Boy

    Il y a un webcam intégré ?

    1. TommyB

      Excellent ! Enfin une vrai « douche intelligente » avec un vrai concept derrière qui va de pair avec écologie et plaisir d’une bonne et longue douche chaude et non pas à nouveau une bête demi mesure verte qui nous obligera bientôt à nous laver avec du sable, une brosse à dent et un verre d’eau (froide bien sûr)

  8. Kiwi

    (Modéré en raison de la grossièreté de vos propos).

  9. Jean-Pierre K

    Super, je vais en acheter une et me doucher plusieurs fois par jour pour vérifier les économies d’eau.
    Plus sérieusement, c’est absolument n’importe quoi. Ne croyez-vous pas qu’il est plus intelligent de simplement acheter des pommeaux économiseurs et de réfléchir simplement à son usage d’eau. Tous ces gadgets sont énergivores à la fabrication, au transport et à l’usage. Acheter un objet équipé d’une électronique permettant d’être connecté et ne pas l’utiliser est stupide. Donc il ne faut pas l’acheter.

      1. Philippe P.

        Effectivement, j’avais acheté l’Amphiro B1 Connect à l’époque, et il m’a permis de prendre conscience de la quantité d’eau utilisée.
        Quantité qui dépend aussi beaucoup du type de pommeau de douche.
        C’est bien là l’avantage (unique) de ces appareils Amphiro : faire prendre (mauvaise) conscience aux utilisateurs d’eau que nous sommes.
        A ce titre les indicateurs l’OFEV, dont celui de la consommation d’eau potable (en complément de noter chaque année où on en est avec son compteur d’eau pour bien comprendre combien on consomme d’eau dans le ménage) sont intéressants : https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themen/thema-wasser/wasser–daten–indikatoren-und-karten/wasser–indikatoren/indikator-wasser.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9V1MwMDMmbG5nPWZyJlN1Ymo9Tg%3d%3d.html (on trouve plein d’autres indicateurs intéressants sur ce site).
        Bien sûr l’utilisateur a une grosse part de responsabilité dans l’utilisation des ressources mais à mon avis le meilleur moyen reste les mesures constructives (WC obligatoirement à double chasse, pommeau économiseurs d’eau, ampoules économiques, isolation et chauffages économes et peu émetteurs de CO2, et quantités d’autres) mais si on compte sur les utilisateurs ça ne fonctionnera jamais, ce ne sont que des êtres humains, pas des machines pilotées par des programmes informatiques 🙂
        C’est quand même fou de se dire qu’en 2021 on utilise de l’eau potable pour les WC et qu’on construit encore sans réutiliser les eaux grises, allez expliquer à certaines personnes qui meurent du manque d’eau que nous on utilise de l’eau potable pour les WC… En tout cas l’eau potable sera de plus en plus l’or du 21ème siècle et on va tous devoir apprendre à ne pas (trop) la gaspiller.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.