«Durabilité» numérique: l’exemple de Netatmo avec un capteur qui sauve des vies

  • Post last modified:28/11/2021
  • Post comments:1 commentaire
Le capteur de monoxyde de carbone de Netatmo.
Le capteur de monoxyde de carbone de Netatmo.

Trop souvent le numérique est simplement présenté sur le boulevard comme un ensemble de technologies consommant de l’énergie sans véritable raison. En lançant un capteur de monoxyde de carbone «durable», Netatmo démontre non seulement l’utilité de la maison connectée, mais propose une solution valable dans le temps!

Annoncé il y a quelques jours déjà aux clients de la marque, ce lancement est intéressant à plus d’un titre. En effet, le monoxyde de carbone est un gaz mortel issu de la combustion de différentes matières. Et parfois, ce gaz inodore, incolore et insipide, tue dans nos chalets et demeures. En 2009, la Revue médicale suisse soulignait jadis c’était la principale cause de décès par intoxication dans nos pays occidentaux.

Enfin un capteur de monoxyde de carbone

Netatmo lance donc son premier détecteur de monoxyde de carbone connecté. Compte tenu de ce qui précède, on se demande d’ailleurs pourquoi la marque célèbre pour ses stations météo n’en a pas commercialisé un avant… Si la valeur mesurée dépasse un certain seuil, une alarme de 85 dB retentit et différentes alertes sont envoyées automatiquement

De quoi inciter les personnes concernées à se mettre en sécurité ou à prévenir les secours immédiatement. Ce très utile capteur est aussi doté d’une fonction de test intégrée qui permet le contrôle de son état. Enfin, sa batterie a une autonomie de 10 ans, c’est-à-dire une autonomie équivalente à la durée de vie du capteur de monoxyde de carbone, dont les performances baissent avec le temps, selon un communiqué de presse.

«Durabilité» numérique

Ce développement montre que le numérique ne signifie pas forcément obsolescence programmée. Par ailleurs, il souligne que les promesses glanées il y a quelques années au Mobile World Congres de Barcelone, où l’on nous promettait des capteurs connectés dotés d’une autonomie de dix ans, se confirment.

Enfin, et ce point est à souligner, trop souvent on nous présente la maison connectée comme inutile. Dans les faits, nombre de ces capteurs souvent simples à produire et nécessitant peu de matériaux permettent d’économiser des tonnes de matières ou de carburant, comme cette douchette connectée, ou les solutions d’Ikea, voire de Devolo qui permettent, par exemple d’éteindre ses appareils à une heure fixe pour économiser l’électricité… Eh oui…

Xavier Studer

La publication a un commentaire

  1. Yves

    Il me semble que les piles de l’anémomètres n’ont pas une telle durée de vie… Dommage!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.