Le test multimédia de la Huawei Mate 11 sous HarmonyOS 2

  • Post last modified:14/02/2022
  • Post comments:12 commentaires
La Huawei MatePad 11 et son M-Pencil, 2e du nom!
La Huawei MatePad 11 et son M-Pencil, 2e du nom!

Privé des services de Google et des versions officielles d’Android, Huawei a répliqué avec son propre système d’exploitation, très proches des combinaisons Android + surcouche maison EMUI. Avec son ardoise Huawei Mate 11 sous HarmonyOS 2, il montre toute l’étendue de son savoir-faire! Test multimédia.

La mise en service de cette tablette très mince de 7 mm d’épaisseur rehaussée d’un écran TFT LCD IPS de 10.95 pouces (2560 x 1600 pixels) à 120 Hz se fait à la vitesse de la lumière. En la connectant à son compte Huawei, on récupère les applications qui auraient été installées sur un Nova 9, par exemple. (Spécifications: on relèvera notamment le Bluetooth 5.2 et la compatibilité LDAC).

Prise en main agréable

Le petit chargeur et le câble USB-c livrés avec la tablette permettent une recharge correcte avec une puissance d’une vingtaine de Watts. Ceci fait, après quelques heures pour un regonflage complet, le gros accu de 7200 mAh permet d’atteindre une autonomie d’une dizaine d’heures environ.

La prise en main est agréable. Cette tablette ne pesant que 485 grammes, elle convient bien à une utilisation nomade ou dans son canapé. La finition est soignée: on reconnait la marque de fabrique du célèbre constructeur chinois, ancien challenger mondial du smartphone. La reconnaissance faciale pour déverrouiller la tablette fonctionne bien.

Côté ergonomie, on retrouve en gros un fonctionnement très proche de Google. La navigation par gestes est expliquée dès la prise an mains. Une sorte de dock rappelle ceux d’autres grandes marques. Un mode multifenêtres est proposé. On n’est donc pas perdu, bien au contraire! Le Wi-Fi 6 permet de surfer et surtout télécharger à la vitesse de la lumière.

Vaste choix d’applications

Privé des services Google, pas de Play Store, de Gmail ou de YouTube, ces deux services étant toutefois disponibles dans le navigateur. Comme sur les smartphones de la marque, également amputés, l’AppGalery et le moteur PetalSearch permettent de trouver les applications.

Et il faut reconnaitre qu’avec des deux outils, Huawei se rapproche de ce que l’on trouve dans le PlayStore. On trouve même des applications financières, notamment Postfinance (pas testé), celle de Swisstopo, Météossuisse Play RTS, Booking, Local.ch, l’horaire des CFF, Office, Digitec ou encore 20 minutes.

Bel écran et M-Pencil

L’écran est très net et permet de visionner agréablement des heures de vidéo. YouTube fonctionne sans problème depuis Firefox, Chrome ou le navigateur de Huawei. On trouve aussi des applications comme Disney+ et Netflix en plus de celles de différentes TV. Skype est aussi de la partie. Côté géolocalisation, PetalMaps remplace la cartographie de Google.

Pour le multimédia, Huawei fournit son nouveau M-Pencil de seconde génération. Aimanté, il, se fixe sur le flanc latéral supérieur, à côté de la caméra de la webcam, comme illustré ci-contre. Permettant de gérer plus de 4000 niveaux de pression, il permet de dessiner des traits plus ou moins épais, selon la pression exercée.

Riches possibilités multimédia

Une fois fixé magnétiquement, il se recharge sans contact. Huawei propose aussi un lien vers une sélection d’applications de dessin pour pouvoir l’utiliser. Pour ma part, j’ai téléchargé Bamboo pour procéder à quelques essais. Tout cela m’a semblé impeccable pour prendre des notes et dessiner.

Côté jeux, j’ai demandé à mon testeur préféré de passer à la moulinette cette ardoise animée par un Snapdragon 865 et 6 Go de mémoire vive pour 128 Go de stockage (Env. 570’000 points sur AnTuTu), hors carte mémoire (max 1 Go). Après avoir déambulé dans Fortnite avec tous les réglages au maximum, son verdict a été sans appel: excellente expérience. D’autant plus que les quatre haut-parleurs délivrent un environnement immersif!

Un bilan qui donne à réfléchir…

Bref, pour environ 380 francs sans le M-Pencil cédé une centaine de francs, cette ardoise au design impeccable est une réussite, même si certaines applications pourraient éventuellement vous manquer. Dans tous les cas, elle montre le savoir-faire du puissant groupe chinois.

En effet, il faut encore préciser que les différents capteurs photo, notamment celle pour les selfies capables de filmer en Full HD avec Skype enterre celles d’ordinateurs très réputés et commercialisées à des prix stratosphériques. Enfin, les possibilités offertes par Huawei Share et PC Manager sur les dispositifs compatibles, sont intéressantes avec le matériel compatible.

En conclusion, je dois avouer que j’ai été séduit par les potentialités de cette ardoise design et ergonomique. On se réjouirait presque de voir débarquer HarmonyOS 2 sur des smartphones, histoire de montrer aussi que les services de Google ne sont pas forcément nécessaires et qu’il semble désormais assez facile de les contourner! Très instructif!

Xavier Studer

Huawei MatePad 11: le communiqué.

Cet article a 12 commentaires

  1. Lena

    Visiblement, on n’aus besoin de Google. Excellent!

    1. Nycko

      Sans Google, pas de mouchards us…

      1. Kiwi

        Pas de mouchard Google certes…
        Par contre, être constamment surveillé par le gouvernement chinois, donc les outils et flux de communications sont sous contrôle étroit du gouvernement ne vous dérange pas.
        Allez donc vivre en Chine puisque tout est tellement mieux là-bas !
        Vous serez beaucoup moins fier quand vous serez censurée ou priver des droits d’utilisation des outils de communication pacque vous n’adhérer pas à la pensée unique du gouvernent chinois

  2. Jean-Paul

    Le problème c’est pas le Google maket mais pa mal d’applis nécessitent les services Google et ne fonctionne pas. Dommage.

  3. G3rb

    J ai acheté cette tablette pour Noël. Avec l offre sur le site constructeur je l ai chopé à 300€ avec le stylet. Les app android pas présentes dans le store sont pas compliquées à installer. Pour le prix c est une tuerie ! Finalement je crois que j ai clairement pas besoin de cette couche google. Avec des sites genre apkpure etc. C est ultra simple d installer les apps dont on a besoin qui ne seraient pas dans le store. Et le stylet est super ! Sur concepts (app de dessin que j utilise) il gère l angle et la pression ! Et avec le taux de rafraîchissement c est vraiment agréable ! Honnêtement pour le prix je m attendais pas à un truc pareil !

    Je recommande ! Ce type de produit ne mérite pas le sort qui lui est réservé aujourd hui. Quand j utilise ce genre de trucs je me dis que huawei est puni de pousser trop vite la concurrence (trop agressive) en tout cas j espère que cela poussera les autres à revoir leur prix à la baisse et proposer des trucs un peu plus ouvert (on peut tjs rêver….)

  4. redge

    Le jour ou la Chine bouffera l’Europe du marché électronique vous serez nettement moins fier à force d’acheter des marque chinoises 🙂
    Il faudra travailler à leur cadence, à leur pensée unique politique socialiste et “liberté” encore plus limitée.
    Je ne suis pas sûr que les vrais journalistes soit d’accord.

    Jolla https://jolla.com est une entreprise européenee qui existe toujours qui met à jour leur SailfishOS version 4 tout les 6 mois. (Kernel Linux Debian based)

    Coté commercial, c’est ultra rudimentaire maintenant essentiellement orienté socialiste vu leur clientèlle.

    1. Nycko

      Ouais…et les US qui refusent de nous laisser les données en Europe alors vous en dites quoi.
      Nous volent nos identités, achètent tout ce qu ils peuvent pour nous tenir en lesse ça ne vous gêne pas le moins du monde….revoyez votre copie.
      Les usa Poussent la presse a parler des ouïgours pour descendre les JOs et en Inde, ce n est pas 1 mio de musulmans, mais 60 mio dont on incendie les maisons, qu’on impose l’hindouisme de force, et je vous laisse de côté les attaques à la personne. On en parle pas, copains des Us l’Inde, donc buvez les News censurées venues des Amériques. Le mal est pas ou on croit…
      Voyez le Covid, les vidéos, les apps de suivi, les passes d’accessibilité, le confinement qu’on décriait tout début 2020 on l’a copié de la Chine trop tard…

  5. Redge73

    Nycko
    La différence, l’anglais est facilement compréhensible et traduisible,
    essai de comprendre le chinois et les lois chinoises.

    1. Nycko

      Pas un problème de langue, ni de gouvernement x-y.
      Essayez de connaître le Monde par vous même sans demander à Google. Le monde change de couleur sans l’omniprésence du point de vue américain qui tremble de se voir couler. Déjà 7% d’inflation pour cette puissance mondiale qui s’impose partout comme en Ukraine après la Lybie, l’Irak, l’Iran avec des mensonges à la pelle, et des trucages photos prouvés d’attaque de bateau jamais faites début 2000 et tant de morts par leur faute….

  6. Mon iPad est cool

    La pâle copie du génial iPad mais je ris franchement

  7. Eric

    Bonjour, je suis intéressé par cette tablette que je souhaite utiliser avec MobileSheetsPro de Zubersoft, pour l’utiliser comme lecteur de partitions musicales pour piano. Comment pourrai-je faire pour installer cette application si je n’ai pas accès au Google Store ? J’ai regardé sur akpure par ex et je ne l’ai pas trouvée (il y a la version Trial mais pas la version Pro).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.